Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA MALADIE DE BABA MAAL C'ETAIT LA DROGUE DOUCE

Article Lu 11941 fois

Il y a une rébellion contre tout ce qui peut être un frein à la santé. Parce qu'après la maladie, je me suis organisé pour savoir comment aborder ma vie. Pour savoir qu'est-ce qu'il faut laisser de coté et comment gérer mes repos. Cela m'a permis de me rendre compte que la santé est très importante, surtout pour un chanteur, mais au-delà, je dirai pour n'importe quel être humain. Et c'est encore d'avantage important pour les Africains. Nous nous disons que nous avons des défis à relever.



LA MALADIE DE BABA MAAL C'ETAIT LA DROGUE DOUCE
L'Afrique ne peut plus être ce continent à la traîne. Nous revendiquons nos droits. Nous voulons que les gens nous respectent. Cela nous pousse à être forts et très consistants. Mais pour être fort et consistant, il nous faut être en bonne santé. Aujourd'hui pour moi, tout ce qui nuit à la santé, je dois mettre un terme à cela, en tant que symbole pour cette jeunesse africaine. Même si cela me plait du fond de mon cœur, il ya un choix à faire. Je veux danser sur la scène. Je veux voyager et je sais que ce n'est pas facile de voyager pendant tout un mois avec un groupe de musiciens. Pour aller de pays en pays. Il faut être en très bonne santé. Puisque j'ai promis à la maison de disque, à un pays, à des musiciens d'être leur leader, il y a des sacrifices à faire; même si cela ne me plaît pas. Maintenant, je me rends compte que c'est même un avantage pour moi d'être en bonne santé. Parce que je retrouve ma voix. Je retrouve ce qui faisait que quand je regardais les gens autour de moi, je remarquais les gestes; j'appréciais les mots à leur juste valeur, par exemple quand les gens me parlent. Je découvre la vie. Et je ne veux plus perdre cet acquis. Donc, pour moi, je dis non dorénavant à la cigarette !! Parce que je découvre les odeurs, les couleurs, les très bonnes sensations, le goût pour l'alimentation. A chaque fois que quelqu'un prépare un plat, j'ai envie d'y goûter. Cela faisait très longtemps que j'avais perdu l'appétit. Et je sais que la cigarette y était pour beaucoup.

Ces propos pleins de sens du patron du “Dandé Lenol” devraient suffire à tous les sénégalais qui s'interrogeait sur l'état de santé dégradante de Baba Maal. Que n'a-t-on, d'ailleurs pas dit sur le sujet? Sida, Tuberculose, Cancer…, quelle maladie n'a-ton évoqué pour parler du mal qui avait atteint le grand musicien, au point d'hypothéquer sa carrière. Un moment donné ? Aujourd'hui, Pic se réjouit du retour de cet artiste qui nous vaut les plus réels motifs de satisfactions. Et au-delà de ce come back, l'élégance de Maal qui a tenu à ré attirer l'attention sur les méfaits du Tabac, cette drogue dangereuse, et ses dérivés. Pour ceux qui en doutait encore, et surtout pour les jeunes sénégalais mordus des clopes et insouciants du danger.

Source: PIC

Article Lu 11941 fois

Samedi 8 Décembre 2007





1.Posté par BABA le 08/12/2007 03:33
JE PENSE K'AU SENEGAL ON DOI FAIRE COM LES PAYS OCCIDENTO ET INTERDIR LE TABAC DANS LES LIEU PUBLIC RESTAURAN, CINEMA, BOITE DE N8. ET INTERDIRE LA VENTE AU MINEUR

2.Posté par IBSON le 08/12/2007 05:45
mai sou ma grand ta fe une erreur grave en disant et si je me trompe pas vous vous etes trompe sur l'hotrtographe de nuire.Allez revoir vos cours d'hortographe

3.Posté par OUSIN DIAGNE BEAU GAR AND THIOF le 08/12/2007 09:03
SABIAN SABIAN WA LAW KANA NABIENNE

4.Posté par MBAYE le 08/12/2007 09:49
vraiment ce bayacall nous fatigue avec son sit vous qui etes son ami dites lui qu'on n'a pas de temps d'ecouter des musique afro notre mbalax national nous suffis largement s'il a des contributions a faire qu'il est fasse au_lieu de brouiller ce sit sur des hors sujets

5.Posté par Senghor énervé le 08/12/2007 10:01
Et toi, IBSON? tu n'as pas fais de GROSSE faute avec ton "hortographe " ou mieux encore "hotrtographe "?

6.Posté par recidive le 08/12/2007 10:14
merci m'baye

7.Posté par lolo le 08/12/2007 10:52
Souleymane Jules Diop au « Grand Oral » de Xalima :
- « Idrissa Seck reste un ami et un frère et il est logé quelque part dans mon cœur. Ce qui n’a rien à voir avec mes opinions »
- « J’ai entretenu des relations profondes avec Wade » et « Karim »
- mais « je ne peux pas être d’accord avec Wade sur sa façon de gérer le pays

8.Posté par Mounas le 08/12/2007 12:37
Merci Senghor
Légui nak lou IBSON di khar pour critiké bopam.


9.Posté par mana le 08/12/2007 13:38
2. Posté par IBSON le 08/12/2007 05:45

"mai sou ma grand ta fe une erreur grave en disant et si je me trompe pas vous vous etes trompe sur l'hotrtographe de nuire.Allez revoir vos cours d'hortographe"


Ibson, toi aussi tu a besoin de cours. c'est comme ça qu'on écrit ORTHOGRAPHE.

10.Posté par ha ha le 08/12/2007 14:02
vous vous etes tous trompé. C'est ortographe. Enleve d'abord la poutre qui est dans tes yeux avant...

11.Posté par Senghor TRES énervé le 08/12/2007 17:59
ha ha,

T'as raison , essaie d'enlever la poutre qui est dans tes yeux.
on écrit en réalité ORTHOGRAPHE.

Bon laissez moi reposer en paix, nullards va !


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State