Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA JEUNESSE LIBERALE DE DAKAR JETTE DES PIERRES DANS LES JARDINS DE KARIM WADE «Etre fils du président ne veut pas dire être président du Pds»

Article Lu 1538 fois

Face à la presse hier, le coordonnateur de la jeunesse libérale de Dakar (Jld a lancé des piques à la génération du concret. Pour lui si Karim Wade a des ambitions politiques qu’il crée son parti et qu’il descende sur le terrain. Etre fils du président ne veut pas dire être président du Pds.



LA JEUNESSE LIBERALE DE DAKAR JETTE DES PIERRES DANS LES JARDINS DE KARIM WADE «Etre fils du président ne veut pas dire être président du Pds»
La génération du concret avec à sa tête le président de l’agence pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci), Karim Wade, est de plus en plus très mal accueillie dans les milieux libéraux. Ceux- ci ne ratent aucune occasion pour brocarder les concepteurs de ce slogan. Hier, Alboury Diop, le coordonnateur de (Jld ) qui regroupe l’ensemble des comités de liaisons communales (Clc), par ailleurs proche du Premier ministre Macky Sall, répondant à une question sur la position de cette structure sur la génération du concret, a indiqué que si Karim Wade a des ambitions politiques, qu’il crée son parti politique. Pour Alboury Diop, être fils du président de la république ne veut pas dire être président du parti démocratique sénégalais (Pds). A l’en croire, la jeunesse libérale de Dakar ne reconnaît pas la génération du concret. Pour Alboury Diop, c’est trop facile de lancer des slogans, s’ils veulent travailler concrètement qu’ils viennent dans le parti. Et qu’il concrétise le travail qui lui est confié au lieu de faire de l’agitation politique.

Pape Diop taclé, Ablaye Faye sous perfusion, Niasse, Tanor flingués Tout en se gardant d’être une jeunesse qui s’attaque à des responsables politiques du parti démocratique sénégalais (Pds), Alboury Diop, analysant le faible taux de participation lors des élections législatives, a indiqué que pour ce qui du taux de Dakar (25%) la dernière de la classe, le maire Pape Diop est en partie responsable. A l’en croire, le maire de Dakar a mené une campagne en solo. Il n’y a pas associé les jeunesses de Dakar. Les jeunes se sont contentés des thé-débats en lieu et place de la grande caravane de la jeunesse de 2001. Il a également fustigé l’administration du Pds. Pour lui, un homme politique ne pas être administrateur du parti. Parce qu’il a des ramifications et des ambitions politiques. Il peut financer telle structure au détriment de telle autre selon ses sensibilités. Pour mettre fin à cette pratique, la Jld a fait une proposition au parti de nommer un administrateur du parti neutre. Qui pourra gérer de manière professionnelle le Pds. A l’en croire, Ablaye Faye reçoit l’argent pour financer les structures du parti, mais la Jdl n’a rien vu.

Le front « Siggil Sénégal » en a aussi pris pour son grade. Pour Alboury Diop, la Jld ne laissera personne s’attaquer au chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade. Et qui tentera de déstabiliser le pouvoir de Wade la trouvera sur son chemin. À l’endroit de Niasse, Tanor et Dansokho, il a indiqué qu’ils ne peuvent pas s’attaquer à Wade le jour, et demander des audiences la nuit.

Il n’a jamais été question d’audiences avec Wade

Joint au téléphone, Abdoulaye Wilane, le chargé de la communication du Ps a indiqué que dans le landerneau politique, Ousmane Tanor Dieng est celui dont la ligne politique est claire, nette et précise : il n’a jamais fait dans la compromission et il n’est pas atteint de la maladie de la complotique. Il n’a jamais demandé à rencontrer Wade parce que cela ne l’intéresse pas. Pour sa part, Mbaye Dione, le responsable des jeunes de l’Afp a indiqué qu’il n’a jamais été question pour Moustapha Niasse de demander une audience avec Wade, ni de lui envoyer un émissaire. S’il y a des gens qui tapent à sa porte nuitamment, cela ne regarde pas Moustapha Niasse. Il ne négocie rien et il est un opposant farouche au régime de Wade. Nos tentatives d’entrer en contact avec Cheikh Diallo, le conseiller en communication de Karim Wade, de Seydina Oumar Touré, le directeur de cabinet du maire de Dakar Pape Diop et de Ablaye Faye, administrateur du Pds, ont été vaines.

HAROUNA FALL
Source: L'observateur

Article Lu 1538 fois

Samedi 9 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State