Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA GENERATION DU CONCRET exige la démission de Macky Sall

Article Lu 1555 fois


LA GENERATION DU CONCRET exige la démission de Macky Sall
Macky Sall doit démissionner de son poste de président de l’Assemblée nationale parce qu’il a commis une faute grave en convoquant Karim Wade à l’Hémicycle pour éclairer l’opinion nationale sur la gestion de l’Anoci. Telle est la demande lancée par les responsables de la Génération du concret de Ziguinchor qui ont tenu un point de presse mercredi dernier à l’ex-siège de l’Afp, sis au quartier Escale. Selon Joseph Mendy, le président, « en politique les erreurs se payent cash.
Or, Macky Sall a commis une faute politique grave. Il devait plutôt convoquer Abdoulaye Baldé car c’est ce dernier le directeur exécutif de l’Anoci, et donc le responsable de toutes les exécutions ». Et d’affirmer : « Si le maire de Fatick s’est empressé de convoquer Karim Wade, c’est parce qu’il est animé par des motivations politiques, autrement il voulait nuire au fils du président de la République et par ricochet à la génération du concret qui dérange même les esprits les plus insensibles pour ses performances ». Pour tout cela Macky Sall doit se démettre de la tête de l’Assemblée ; et plus encore, on doit l’y obliger, laissent entendre les amis de Abdoulaye Baldé. Ils ont demandé au passage aux responsables de l’Anoci de ne pas déférer à la convocation de Macky Sall tant que ce dernier ne se conforme pas à l’article 44 qui l’oblige d’avoir le feu vert du président Wade avant de convoquer les responsables de l’agence qui est logée à la Présidence. Parlant du duo Baldé-Karim, ils se disent prêts à les soutenir si ces derniers manifestent des ambitions politiques nationales.
S’agissant particulièrement de Abdoulaye Baldé, ils annoncent que leur intention, c’est de le porter à la tête de la mairie de Ziguinchor aux prochaines élections locales de mai prochain. Et à cet effet, la Génération du concret de Ziguinchor envisage de monter 108 cellules au niveau des quartiers qui compteront au total 3000 membres ajoutant que la localité de Niaguiss compte 600 membres tandis que Boutoupa Camarakounda y totalise plus d’un millier de membres. Interpellés sur la situation sociale qui prévaut dans le pays et qui a poussé le président Abdoulaye Wade a proposé la ponction sur les salaires, ils préconisent la réduction du train de vie de l’Etat et particulièrement la diminution de la taille du gouvernement.

Source: Le Matin

Article Lu 1555 fois

Vendredi 9 Novembre 2007





1.Posté par MARVEL le 09/11/2007 05:57

Peuple sénégalais, l'heure a sonné, et depuis trop longtemps

Les derniers évènements, l'emprisonnement et la libération des journalistes, démontrent une fois n'est pas coutume que ces nouveaux gouvernants n'ont aucun respect, ni pour les institutions qu'ils prostituent tous les jours, ni pour les sénégalais à qui ils racontent ce qu'ils veulent.

Wade n'a jamais dit une seule vérité aux sénégalais, je dis bien une seule. Sur la gestion de son mandat, n'en parlons pas. Le plus grave est que même sur des aspects personnels, Wade est incapable de dire la vérité, sur son âge, sur son lieu de naissance, sur son cursus (il n'a jamais eu le bac), sur ses ancêtres soi-disant "Buur", sur sa famille, sur les études Karim qui a d'ailleurs été un gros cancre comme nous l'a révélé Jules Diop (5 ans de retard dans ses études humanitaires), sur le nom d'avec lequel il appelle Sindjeli (soi-disant Mame Aida), etc.....

Lorsqu'il n'a pas le temps de le faire lui-même devant les micros et caméras, il n'y en a qu'une seule personne en qui il a vraiment confiance pour transmettre ses mensonges, c'est son pédophile de chef de cabinet pédophile, PS Mboup, celui-là même qui disait qu'il ne transpire que si Wade dit qu'il fait chaud. Je me demande alors qu'est ce qu'il fait quand Wade s'exclame "meeerrrde !", au milieu des gens par exemple. Attention les dégâts !!!

C'est donc PS Mboup que Wade a envoyé pour aller faire mine d'être étonné d'entendre que depuis près d'un mois, des journalistes sont brutalisés, embarqués, emprisonnés, pour offense en sa répugnante majesté, alors que lui-même PS Pédophile Mboup avait menacé l'un de ces journalistes, celui de l'Exclusif, lui disant "je vais te détruire" à la suite de l'article sur les virées nocturnes de Wade et Mboup.

Cette sortie de Wade exigeant la libération immédiate de journalistes soi-disant arrêtés par la justice confirme une énième fois qu'il n'existe aucun magistrat un minimum intègre dans cette ....... je suis obligé d'utiliser le mot "justice" mais bon c'est pour mieux me faire comprendre, ..... car ce qu'il y'a au Sénégal est pire qu'une insulte à la justice. Si il existait ne fusse qu'un seul magistrat un minimum intègre, cela ferait bien longtemps qu'il se serait manifesté, qu'il aurait élevé la voix face aux humiliations perpétuelles du pouvoir judiciaire par les acteurs du régime wadien. Dans tous les autres métiers, des voix s'élèvent souvent pour dénoncer les brebis galeuses, mais pas une seule voix ne s'est encore élevée dans le domaine de la justice.

Cette justice n'est là que pour mimer, faire des grimaces, gesticuler, faire semblant de tourner des pages, faire semblant de juger, en attendant qu'arrive le coup de fil qui lui dictera le verdict. Et à la fin du mois arrivera cette fameuse enveloppe de 1,5 millions à recevoir après émargement. C'est lamentable.

L'exemple des journalistes devrait inspirer les sénégalais ordinaires qui souffrent encore plus. Il suffit de montrer à Wade et ses toutous que l'on est maintenant déterminé à lui rendre la monnaie de sa pièce (volée en ce qui lui concerne), et vous verrez qu'il capitulera ou prendra la fuite, comme il le faisait du temps de son opposition où dès les premiers coups de lacrimo, il disparaissait pour laisser les autres se battre sans lui. Wade est du genre à n'engager la bataille que si il est certain que vous êtes désarmé, les mains attachées dans le dos et les yeux bandés.

Chers compatriotes, le meilleur moyen de donner d'encourager Wade à continuer ses dérives criminelles, c'est la fuite ou le silence. Vous voyez avec l'affaire des journalistes et des syndicalistes qui ont commencé à s'organiser pour la bataille que le plus grand "boukhate" comme Wade dit, c'est lui avant tout. Il faut répondre à la force par la force. Œil pour œil ! Ce ne sera que de cette manière que Wade et ses toutous vous prendront pour autre chose que des moutons.

Il faut investir tous les endroits à investir, répondre à tous les appels à la manifestation (syndicats, société civile, partis d'opposition, …), être décidé à monter encore d'un cran si nécessaire. Rien de ce que fait Wade n'est une fatalité.

Osons engager le combat contre lui, il en va du salut du pays, de notre pays, de nos parents, de nos enfants et petits enfants, de nos frères et soeurs. Lui hait ce Sénégal qui l'a laissé poireauté durant 26 ans dans l'opposition.

Ses enfants qui ont du fuir ce pays avant 2000 sont revenus uniquement pour sucer le sang des sénégalais, voler notre argent, détruire des vies, retourner plus tard dans leurs vrais pays dépenser les milliards qu'ils ont dérobé aux pauvres sénégalais.

Non ce ne sont pas des sénégalais. Viviane ne l'est pas, Sindjéli ne l'est pas, Karim encore moins. Le seul lien qu'ils ont avec le Sénégal, c'est le passeport diplomatique qu'ils ont depuis 2000. Ils ont leurs passeports français, anglais oui suisse en poche, prêts à fuir ou repartir à tout moment. Nous ne devons pas les laisser s'échapper, à plus forte raison imaginer une seule seconde une affaire de succession. Nos parents et grands parents ne nous ont pas appris à être des peureux, des esclaves, des jouets. Des voleurs de poulet sont en taule depuis des années. Des voleurs de milliards, briseurs de vie, assassins, pédophiles, qui sacrifient de jour en jour toute une nation méritent-ils moins ?

Le régime de Wade, par ses actes kleptocratiques quotidiens, n'a cessé de déclarer la guerre au peuple sénégalais, comptant sur la passivité de ce peuple, comptant sur la complicité des marabouts racoleurs qui font croire à ce peuple que le bilan catastrophique du régime wadien n'est qu'une oeuvre divine, et comptant sur la peur qu'elle pense avoir installé dans tous les foyers.

Ont-ils raison de penser cela ? Souvenez vous que :

"La guerre est l'acte par lequel un peuple résiste à l'injustice au prix de son sang"

Si une femme canadienne est capable de dire ceci :

"Il ne faut jamais capituler, jamais abandonner parce que c'est une forme d'impuissance, la pire des calamités du monde"

n'attendons pas que nos sénégalaises nous regardent avec mépris et aillent faire le boulot à la place de leur "boukhates" d'hommes. L'heure a sonné, et depuis trop longtemps.

MARVEL
marvel@hotmail.fr

2.Posté par dada le 09/11/2007 10:37
marvel yaw felicitation deugeu rek mo la takha diogue des gens comme toi pouraient liberer le pays formont un bloc on peut avoir des armes et tout ce kil faut pense y

3.Posté par zou le 09/11/2007 13:24
La compétence et le réalisme de Karim Wade ne fait plus l'ombre d'un doute. La preuve, il est en train de sortir de terre des chantiers jamais inégalés dans le passé. Et ceci est dû à son pragmatisme et cette finessité qu'on lui connaît, à trouver des financements. Alors, les amis, ne versons pas dans la politique politicienne. Karim pouvait se la couler douce aux caraïbes ou dans les somptueux hôtels de Londres et se faire envoyer de l'argent comme il est de coutume chez certaines progénitures de chefs d'Etat Africain. Mais que non ! Il a su être réaliste comme cheikh Tidiane Gadio en sautant sur le premier avion; direction le Sénégal pour suivre le président élu à sortir le Sénégal du chaos dont les socialistes ont plongé le pays.
Partant de là, il va s’en dire que Karim mérite d’être soutenue !

4.Posté par mob le 09/11/2007 13:26
qu'est ce qu'ils cache ces gars de l'anoci le financement du pds pourquoi ils ne veulent pas etre auditer de quoi ont ils peur c'etait vraiment une occasion pour karim de prouver qu'il est clean mais helas ici au senegal le fils du president est intouchable les autres ne compte meme pas dire que nous somme tous egale devant la lois est prendre les senegalais pour des ignorants mais le jour j n'est pas loin

5.Posté par Moustapha NDIAYE le 09/11/2007 18:01
La déclaration de Monsieur joseph MENDY, est caduque et non avenue.
En bon militant du PDS nous l'invitons à aller s'imbiber des textes constitutionnelles.

Le Président de l'Assemblée Nationale représente une Institution.
Dans les normes, dans un Etat de Droit, de telles déclarations seraient passibles de sanctions pour offence à une Institution.

1)-Le président de l'Assemblée ne peut pas être destitué de son poste pour des considérations d'ordre partisanes.

2)- L'Assemblée ne peut être dissoute dans l'intervalle des deux premières années de législature......

M.M.NDIAYE
SUEDE

6.Posté par Moustapha NDIAYE le 09/11/2007 18:05
Rectificatif: Offense au lieu de offence...

7.Posté par ablaye le 09/11/2007 22:18
macky a parfaitement raison ;karim doit se soumettre aux audits

8.Posté par kh le 09/11/2007 23:37
IL NOUS EN MERDE KARIM WADE ET SES IMBECILES DE SUBORDONNES

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State