Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA GENDARMERIE BOUCLE SON ENQUETE ET DEFERE 32 EMEUTIERS AU PARQUET DE TAMBACOUNDA

Article Lu 11098 fois


- Quatre anciens militaires, cinq enseignants et une étudiante dans le coup

La gendarmerie a bouclé son enquête sur l’affaire des émeutes qui avaient secoué Kédougou. Au total, 32 personnes ont été déférées devant le procureur de Tambacounda. La majorité des personnes interpellées est constituée d’étudiants. N’empêche, des profils assez singuliers se dégagent du lot. Quatre anciens militaires, cinq enseignants et une… étudiante font partie des individus dont le sort est désormais entre les mains du ministère public.



LA GENDARMERIE BOUCLE SON ENQUETE ET DEFERE 32 EMEUTIERS AU PARQUET DE TAMBACOUNDA
Les éléments de l’adjudant-chef Omar Cissé de la brigade de recherches de Tambacounda qui ont géré avec leurs collègues de Kédougou l’affaire des émeutes qui avaient éclaté dans la ville, ont bouclé leur enquête depuis vendredi dernier. Depuis ce jour, en effet le dossier est entre les mains du procureur de la République de Tambacounda. De sources très sûres, 32 personnes interpellées dans le cadre de l’enquête des gendarmes ont été déférées vendredi au parquet. Le profil des mis en cause est surprenant. Même si la majorité des personnes déférées est constituée d’étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, il n’en demeure pas moins que dans le lot, on note la présence de cinq anciens militaires. Un détail sur lequel les gendarmes ont concentré beaucoup d’énergie au cours de leur enquête. Outre ces cinq militaires, quatre enseignants en poste à Kédougou, qui ont joué un rôle effectif dans les casses, ont été présentés au ministère public ainsi que la femme du groupe, une…étudiante ! Il reste maintenant à savoir la posture que le procureur de Tambacounda va adopter d’autant que les mis en cause ont bénéficié d’un retour de parquet. C’est finalement aujourd’hui qu’ils feront face au procureur, alors que des informations font état d’une rencontre programmée entre le président de la République et des représentants des manifestants. Si 32 personnes sont entre les mains du procureur de Tamba, il n’en demeure pas moins que dans le lot, il faut compter onze personnes présentées comme faisant partie des instigateurs de la marche. Parmi elles, certaines auraient des responsabilités dans des partis politiques affiliés à l’opposition. Manipulation ou bouc-émissaires ?, les conclusions de l’enquête le détermineront. Cela dit, jusqu’à présent, seules trois armes ont été retrouvées par la gendarmerie. Lors des casses en effet, les manifestants avaient fait une descente dans les bureaux de la Brigade mobile de sûreté (Bms). Ici, 11 pistolets avaient été emportés. Ensuite, les émeutiers s’étaient dirigés vers le tribunal, emportant toutes les armes mises sous scellées.

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 11098 fois

Lundi 29 Décembre 2008





1.Posté par AntiWade le 29/12/2008 16:12
La fin du régime de Wade est proche

2.Posté par santia99 le 29/12/2008 18:21
Je suis foudroyé par la honte. Au Sénégal, le ridicule ne tue pplus. Comment la justice peut-elle s'acharner sur de pauvres gens, des exclus de la société, dirais-je, qui ne demandent que justice?
A côté, cela fait combien de temps que Farba Senghor, principal commanditaire de la mise à sac des locaux de l'As et .... devrait être jugé? Personne n'en parle, ni Wade, ni ses batards de ministres !!!! Putain dans quel pays sommes-nous?
Les vrais ennemis du pays sont tranquilles et les paisibles citoyens qui ne réclament que leurs droits élémentaires à l'éducation, à la dignité, à la vie tout court sont aujourd'hui trainés dans la boue comme des délinquants.
Cest pas normal, dans un pays comme le nôtre, où la justice a deux visages et deux vitesses. Un visage d'ange pour Wade et son entourage à la vitesse de tortue et une autre justice à la vitesse d'un mirage au visage de démon. Cela ne peut pas continuer. Trop c'est trop. Wade se joue de notre conscience. Au lieu de soutenir la junte militaire de la Guinée il ferait mieux d'intervenir sur la situation dans son pays. Il légitime avec sa sortie indigne d'un président démocratiquement élu, le putsch en Guinée.
Quelle connerie, quelle bassesse!! A cette même occasion, je demande à l'armée de prendre le pouvoir au Sénégal car Wade a créé une situation identique à celle de la Guinée où la corruption à fini de faire légion. C'est à l'armée de nous tirer de cette merde. Que faut-il attendre de cette armée corrompue ? de cette justice corrompue? Rien.
Seul le peuple peut chasser Wade du pouvoir dans ce contexte. Digne peuple du Sénégal, il faut que l'on combatte l'injustice et l'impunité qui ont fini de faire main basse sur le Sénégal.
Trop c'est trop et disons ça suffit.
Go out WADE and his familiy!!!

3.Posté par chérif le 29/12/2008 22:06
!!!!!Par rapport aux événements de Kédougou!!!!!!!

Pour avoir une idée des désastres que peut causer l'exploitation d'une mine d'or, je vous conseille de regarder une video sur youtube avec le lien suivant.

http://fr.youtube.com/watch?v=DuwLvX4AVF8

Sadiola est un village du Mali où une mine d'or est exploitée par une sociétés étrangère. L'état malien ne touche que le minimum légal de la manne financière!
C'est ce qui se passe à Sabadola au Sénégal en ce moment.

Si vous voulez aller plus loin, je vous conseille le bouquin "l'or africain" de Gilles Labarthe, journaliste suisse. Une histoire de pillages, de trafics, de commerce international qui touche du doigt le problème minier de l'Afrique en général et de l'Afrique de l'Ouest en particulier.

Voilà, en espérant que cela puisse sensibiliser certains!
Et surtout chacun en fait ce qu'il veut!

4.Posté par tima le 30/12/2008 12:58
santia das ce pays si tu ve etre tranquile il ne faut pas parlé de justice c ca la dictature de wade

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State