Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



LA COALITION «MACKY 2012» VEUT ALLER SEULE AUX PROCHAINES ELECTIONS : «Benno bokk yakaar» à l’épreuve des Locales…



LA COALITION «MACKY 2012» VEUT ALLER SEULE AUX PROCHAINES ELECTIONS : «Benno bokk yakaar» à l’épreuve des Locales…
S’achemine-t-on vers l’implosion de la Coalition «Benno bokk yakaar» qui a porté Macky Sall à la magistrature suprême? En tout cas, la résolution prise par «Macky 2012», la Coalition qui a propulsé le leader de l’Alliance pour la République (Apr), d’aller toute seule aux élections locales de 2014, risque de sonner l’hallali pour «Benno bokk yakaar». Les collectivités locales, contrôlées dans leur majorité par le Parti socialiste (Ps) et l’Alliance des forces de progrès (Afp), comme c’est le cas dans la région de Dakar et dans le centre du pays, et le «Rewmi» d’Idrissa Seck à Thiès, intéressent la Coalition qui avait porté la candidature de Macky Sall au premier tour de la Présidentielle. Idrissa Seck, Khalifa Sall, Pape Sagna Mbaye, Cheikh Sarr, Abdoulaye Wilane, Madieyna Diouf, Barthélemy Dias, entre autres responsables politiques, vont devenir, dans quelques mois, des cibles pour Thierno Alassane Sall, Augustin Tine, Abdou Mbow, Moustapha Diakhaté, Lat Diop, dans la bataille pour le contrôle de ces collectivités locales. C’est dire que la confrontation entre «Macky 2012» et ses alliés de «Benno bokk yakaar» semble inévitable, du fait des chocs d’ambitions. Joint par téléphone, Lat Diop, Secrétaire général du Front pour l’émergence et la prospérité (Fep), un parti membre de la Coalition «Macky 2012», se veut péremptoire : «La Coalition ‘Macky 2012’ ira aux élections locales, ça, c’est évident». Et d’argumenter : «Il n’y a aucun leader de la Coalition ‘Macky 2012’ qui se considère comme membre de la Coalition ‘Benno bokk yakaar’».
Un haut responsable de la structure politique précitée, avec qui nous sommes entretenus, confirme les propos de Lat Diop. «Nous avons, effectivement, décidé d’aller aux élections locales sous notre propre bannière. Cela va nous permettre de savoir ce que nous pesons actuellement. Notre objectif est de gagner le maximum de collectivités locales», indique notre interlocuteur, qui a préféré garder l’anonymat.
D’ailleurs, Moustapha Cissé Lo, Vice-président de l’Assemblée nationale et Coordonnateur de l’Apr à Mbacké, avait donné le ton dans notre édition de lundi dernier. «Il ne faut pas qu’on continue cette alliance contre-nature qui ne reflète pas la position et le poids politiques des partis qui la composent, parce qu’on ne sait pas qui est qui et qui représente quoi. Je souhaite qu’on parte seul avec notre Coalition du premier tour», avait déclaré M. Lo. Et la dynamique de fusion dans laquelle s’est engagé le président Macky Sall rentre, selon des sources concordantes, dans le cadre de la préparation desdites élections. L’ambition du chef de l’Etat est d’avoir un parti fort d’ici ces échéances.

Barka Isma BA
source le populaire

Mercredi 28 Novembre 2012



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés