Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA CIS A PROPOS DES ASSISES NATIONALES : « Un prétexte fallacieux pour appeler à la subversion »

Article Lu 1365 fois

La récente déclaration de Moustapha Niasse sur les objectifs des assises nationales continue de soulever de vives réactions de la part du Pds et de ses alliés. Après la Cap 21, c’est au tour de la Cellule initiatives et stratégies (Cis) du Pds de condamner fermement "l’appel à la subversion" du leader de l’Afp.



Le Pds et ses alliés poursuivent leur contre-attaque face à l’initiative du Front "Siggil Sénégal" d’appeler à des assisses nationales. Réunis hier à leur siège, les responsables de la Cis ont vivement dénoncé l’attitude de l’opposition. Son Secrétaire exécutif, Serigne Babacar Diop, est convaincu que les assisses nationales auxquelles appelle le Front "Siggil Sénégal" ne se justifient pas.

Selon lui, "ces assisses rappellent les conférences nationales organisées dans des pays où il y avait de graves crises politique, économique et sociale. Tel n’est pas le cas au Sénégal", poursuit-il. A son avis, c’est ce qui explique le fait que la plupart des acteurs contactés refusent d’adhérer à l’idée d’assises, parce que n’ayant pas bien compris les termes de référence et les objectifs. Selon lui, "ce sont plutôt des partis politiques en mal de représentativité et de perspectives qui veulent plonger le pays dans le désordre". Pour étayer ses propos, Serigne Babacar Diop rappelle la déclaration fracassante du leader de l’Afp sur l’objectif des assisses nationales.

Ce dernier aurait déclaré que : "l’objectif des assises nationales est de provoquer une révolution populaire, passive, intelligemment conçue, pour se débarrasser du régime de Me Wade". Des propos qui font croire à Serigne Babacar Diop que : "l’opposition s’est trahie et veut tromper le peuple sénégalais".

L’idée des assisses nationales n’est donc rien d’autre, d’après M. Diop qu’un prétexte fallacieux pour appeler à la subversion et renverser le régime. C’est pourquoi, il appelle "le pouvoir à prendre toutes les mesures permises par la loi pour empêcher ces imposteurs de déstabiliser le pays et de remettre en cause les acquis démocratiques".

Par ailleurs, M. Diop a rappelé que le président Wade a toujours prôné le dialogue autour des questions d’intérêt national.


DIEGANE SARR ET ALIOU KANDE (STAGIAIRES)
Source: Le Soleil

Article Lu 1365 fois

Mercredi 29 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State