Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA BOULIMIE FONCIERE MENACE LES LIEUX DE CULTE TRADITIONNELLE: La Collectivité léboue exprime sa préoccupation face au bradage du littoral

Article Lu 1862 fois

La Journée de la Collectivité léboue a été célébrée, samedi, à la Direction des parcs nationaux. Une occasion saisie par les Lébous pour exprimer leurs vives préoccupations quant à l'épineuse question du bradage du domaine maritime.



LA BOULIMIE FONCIERE MENACE LES LIEUX DE CULTE TRADITIONNELLE: La Collectivité léboue exprime sa préoccupation face au bradage du littoral
Instituée depuis 1957, la Journée de la Collectivité léboue a été célébrée, samedi, à la Direction des parcs nationaux, en présence du premier adjoint au maire de la ville de Dakar, Cheikh Guèye. Sous la houlette du président de la Collectivité léboue, Alioune Diagne Mbor, sept dignitaires entourés des autres membres se sont montrés préoccupés par les bradages des terrains du littoral. «Il faut que nous proté­gions nos lieux de culte. Ce qui nous permet de nous soigner lors que nous sommes malades mérite protection de notre part. Parce que nous savons tous que nous avons des esprits (ndlr : rab en wolof) qui nous protègent et nous soignent. Maintenant, si nous laissons les autorités vendre ces terres - comme c'est le cas de la plage de Terrou-bi - nous n'allons plus nous soigner», prévient la majorité des inter­venants. Le président de la Collectivité léboue et ancien ministre de l'Environnement, Alioune Diagne Mbor, a aussi indiqué : «la Collectivité léboue a des sites sacrés qui sont en train d'être profanés par tout le monde». Face à cela, «la Collectivité léboue, concernée essentiellement par l'aspect mystique, y tenu à venir avec l'au­torité de l'État, la Direction des parcs nationaux, apporter sa contribution dont elle a le secret, notamment en ce qui concerne la sur­veillance des lieux de culte, pour qu'ils ne soient pas profanés», précise M. Diagne.

Des sites sacrés sont en train d'être profanés

Revenant sur l'importance de cette journée, Alioune Diagne Mbor a soutenu qu'elle «est à la mesure du devoir que l'homme a justement envers la nature (...) Ce que nous faisons aujourd'hui, c'est une activité certes à base cultuelle, disons même mystique, mais sa final­ité concerne tout le monde, tout le genre humain, parce qu'actuellement, nous sommes en train de détruire notre cadre de vie».

C'est dans cette perspective qu'une Fondation pour le Parc national des îles de la Madeleine (Pnim) sera mise sur pied. «Nous avons senti que les moyens mis en place ne sont pas suffisants sur tous les plans. C'est pourquoi nous voulons renforcer les capacités et nous croyons que la fondation pourra faire l'affaire. C'est une fondation qui est également ouverte à toutes les bonnes volontés, à tous les bienfai­teurs qui veulent participer à cette lutte et à tous les secteurs et vecteurs de l'environ­nement».

Marianne Ndiaye
Source Le Populaire

Article Lu 1862 fois

Mardi 15 Décembre 2009





1.Posté par xam leep wakh leep le 15/12/2009 07:05
les lèbous ont cessè au chantage du regime qui a reussi à les diviser et a usurpè tous vos sols.wade en cadior-cadior a ce que dans le passè meme Lat dior diop n'avait pas reussi à cause de l'argent que vous recevez du pouvoir,les lèbous ont sacrifiè leur hèritage culturel

2.Posté par Senegalhacker le 15/12/2009 19:12
Vous pensez que ts les lébous st dupes ?
Commençons dabord par exiger que le maire de Dakar soit un Lébou d'origine et non des Ndiambours Nimbours ou Cadior cadior, les lébous st trop tolérants. Le titre de grand serigne n'existe plus c'est une arnaque. Nous ne reconnaissons que les Djaraff c'est tout.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State