Référence multimedia du sénégal
.
Google

L’occasion de la Fifa à ne pas rater

Article Lu 1670 fois

La Fédération internationale de football amateur a donné carte blanche au Comité de normalisation du football au Sénégal (Cnfs) pour reconstruire la discipline sportive. Selon la Radio futurs médias (Rfm), l’instance dirigeante du football mondial a approuvé ce mardi la mise en place par l’Etat du Sénégal dudit Comité, et confirmé Mamadou Diagna Ndiaye (voir photo) et Saër Seck aux postes respectivement de président et vice-président de la structure.



L’occasion de la Fifa à ne pas rater
Accompagnés notamment du nouveau ministre des Sports Bacar Dia, MM. Ndiaye et Seck (président de l’Institut Diambar) se sont rendus à cet effet au siège de la Fifa à Zurich où ils ont rencontré le président de la Fifa, Sepp Blatter. Celui-ci a expliqué la magnanimité envers la structure d’exception par l’intervention auprès de lui du président de la République Abdoulaye Wade ainsi que l’aura internationale de l’équipe nationale du Sénégal.

Mis en place en fin mars dernier, le Comité de normalisation prenait reprenait la délégation de pouvoir retiré à la Fédération sénégalaise de football dirigée par Mbaye Ndoye, et minée jusqu’à l’implosion par sa querelle avec des présidents de club dissidents. Le championnat 2006-2007 s’était ainsi terminé en queue de poisson, alors que la saison 2007-2008 n’a pas encore démarré. De même, l’équipe nationale du football mal prise en charge par l’ex-équipe fédérale a brillé par ses méformes à la dernière Coupe d’Afrique des nations disputé cette année en janvier-février au Ghana.

Mamadou Diagna Ndiaye, qui est par ailleurs président du Comité nationale olympique sénégalais, et son équipe ont la lourde tâche dans l’immédiat de relancer les championnats de football des différents niveaux avec en perspective la professionnalisation. Dans le long terme, le Comité de normalisation est chargé de définir un plan de développement du sport au ballon rond sur la base d’un investissement dans les infrastructures d’accueil.

La Fifa a déjà refusé un cas de figure à Madagascar qui a été sanctionné et mis au banc des compétitions internationales de football, aurait fait remarqué M. Blatter, soulignant ainsi le privilège rare accordé au Sénégal. A l’Etat et aux dirigeants du Comité de normalisation de ne pas rater l’occasion.

Source: Nettali

Article Lu 1670 fois

Mercredi 30 Avril 2008





1.Posté par jazz le 30/04/2008 12:52
bonne chance domou baye courage et beaucoup de reussite.......

2.Posté par thior le 30/04/2008 23:38
naniou dimbali niou football championat waye sonnounaniou

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State