Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



L'INCROYABLE ITINERAIRE DE ALIOUNE AIDARA SYLLA : Le vendeur de pain devenu riche entrepreneur

Sous les feux des projecteurs depuis le lundi 31 décembre dernier, date de son arrestation à l'aéroport Léopold Sédar Senghor, l'ex-député libéral, Alioune Aïdara Sylla, qui sera présenté au Procureur, aujourd'hui, après avoir bénéficié, vendredi dernier, d'un retour de parquet, a eu un parcours
atypique. De vendeur de pain, il est devenu un entrepreneur prospère.



L'INCROYABLE ITINERAIRE DE ALIOUNE AIDARA SYLLA : Le vendeur de pain devenu riche entrepreneur
Accusé de blanchiment de capitaux, après son arrestation à l'aéroport Léopold Sédar Senghor, le 31 décembre dernier, Alioune Aïdara Sylla qui doit être édifié sur son sort aujourd’hui après son face-à-face avec le parquet a eu un parcours véritablement atypique, selon son entourage.
Venu à Dakar, en 1974, en provenance de son Keur Libasse natal, dans le Mbackol (Communauté rurale de Thilmakha), et issu de la grande famille maraboutique des Sylla, il s'installa à Dieuppeul chez son cousin, un grand commerçant à l'époque, du nom de Cheikh Coumba Daro.
Ne voulant pas rester inactif, il se mit, très vite, dans le commerce du pain. Il avait un célèbre kiosque à Dieuppeul. Et pour fructifier ses affaires, Alioune Aïdara Sylla s'initia au métier de courtier immobilier et dans la vente de moutons. A l'occasion des fêtes de l'Aïd el Kébir, il allait au Mali pour acheter des moutons qu'il revendait à Dakar. Au milieu des années 80, il fit la rencontre d'un riche et célèbre armateur, Adrien Michel. Ce dernier, qui avait fréquemment des problèmes avec ses employés, décida de lui confier le recrutement de ses journaliers, via une société qui lui appartenait. Il venait d'entrer ainsi dans le monde de l'entreprenariat. La seconde rencontre décisive dans sa carrière est celle qu'il a eue avec le défunt Français d'origine arménienne, le richissime Adrien Altounian, qui était propriétaire de la célèbre société Ags (Assurance générale du Sénégal) devenue Amsa, et de Locafrique. C'est avec les prêts de Locafrique qu'il démarra un prospère business, surtout dans le domaine de l’Import/Export. En juillet 1998, Alioune Aïdara Sylla devint orphelin avec le rappel à Dieu de son soutien de taille, Adrien Altounian.
Après avoir fait le deuil de son ami, il acheta, avec les mêmes crédits, des véhicules, avant de gagner les marchés de transport du personnel de nombreuses entreprises, dont le Port de Dakar et la Sar (Société africaine de raffinage). Ensuite, le natif de Keur Libasse se lança dans le bâtiment. Son premier grand marché fut un marché privé de plus d'un milliard de F Cfa pour la construction de la cité des Douanes, à Colobane. S'ensuivirent d'autres grands marchés. Sur le plan politique, il faut relever qu'il est entré sur la scène en 1993, en intégrant le Parti socialiste (Ps), en compagnie de certains de ses amis opérateurs économiques, à l'image de Khadim Ba, Abdou Syll et Dame Ndongo. Ils avaient décidé d'investir le champ politique pour sortir leur localité de Thilmakha de l'ornière du sous-développement. Porté à la tête dudit groupe, Alioune Aïdara Sylla avait comme responsable départemental Mame Bounama Sall, actuel Pca de la Sicap. D'ailleurs, il suppléera ce dernier à l'Assemblée nationale. En 1996, il fut l'initiateur du méga-meeting organisé à Thilmakha pour célébrer Ousmane Tanor Dieng qui venait d'être promu Premier secrétaire du Ps. Une manifestation qui avait enregistré, outre la présence de l'actuel Secrétaire général des «verts», celle de plusieurs membres du Bureau politique (Bp). Lors des élections locales de la même année, il remporta avec ses amis la Communauté rurale de Thilmakha. C'est trois ans après les Locales de 2002 pendant lesquelles il battit largement le Pds, avec plus de 65% des suffrages, qu'il rallia le Parti démocratique sénégalais (Pds), le 1er juillet 2005, à la faveur d'un grand meeting à Thilmakha, en présence de l'actuel président de la République, Macky Sall, qui était à l'époque Premier ministre et N°2 du Pds. En 2007, il redevint député, mais cette fois-ci grâce à la liste du parti libéral.

POP Barka Isma BA

Mardi 8 Janvier 2013




1.Posté par moussa ABY le 09/01/2013 04:50
C'est un vendeur,qui dit vendeur dit negociant,donc s'il brasse des milliards ca ne doit surprendre que les nigaud et les jaloux.Ce qui est incroyable jusqu'a battre le fameux record guiness,c'est comment dans un des pays les plus pauvres du monde(Senegal),notre president qui n'a jamais rien vendu si ce n'est des paroles de politicien,est parvenu a etre l'un des hommes le plus riche du continent.Lui seul il est de loin plus riche que l'ensemble des personnes que son gouvernement accuse d'enrichissement illicite.C'est ca la realite,c'est ca la verite.Lorsque j'ai vu la France decorer ces morpions,ca m'a fait cet image d'un jour ensoleille au zoo,quand le visiteur s'amuse a jeter des noix aux singes encages.Lui, Abdoulaye Wade,il a eu l'audace et la dignite de tenir tete aux occidentaux,de detruire la pacotille qu'ils nous ont laisse,pour la remplacer avec des infrastructures qui sont en phase avec notre epoque.Le colon est de rfetour.
Quand est ce que serons nous libre?
Reformateurs? NON,refoulement.
Grand Thiekess,le master de la rectitude,l'agrege du droit,le patriarche du juste,le purificateur de l'inculte,le fondement du fondamental.Oui,tu as raison,les sceptiques sont enrages,refoules par le faux.

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés