Référence multimedia du sénégal
.
Google

L’IMPORTANCE DE LEYLATUL KHADRE DANS L’ISLAM ET L’ATTACHEMENT DE SOKHNA MAIMOUNA MBACKE KHADIMOU RAASOUL « A CETTE NUIT BENIE » .

Article Lu 1751 fois


Les historiens qui se chargeront demain d’évoquer et de magnifier l’œuvre des illustres figures féminines de l’Islam au Sénégal mettront sûrement en exergue le rôle prépondérant que la Vénérée Sokhna Maïmouna MBACKE, fille cadette du Saint de Touba, Cheikh Ahmadou Bamba a joué pour le vivifier, le défendre et contribuer à son rayonnement. En témoigne l’éclat particulier que sa vie durant, elle donnait aux manifestations marquant la « nuit du Décret » communément appelée « Leylatul Khadri » dont Allah le Très Haut dit qu’elle est meilleure que mille mois à cause des bienfaits qu’elle renferme.

Aujourd’hui, le nom de Sokhna Maïmouna MBACKE est intimement lié à cette béni que plusieurs sourates du Saint Coran évoquent pour marquer sa valeur profonde, incommensurable : « HA MIM Par le livre clair ! Nous l’avons fait descendre (le Coran) durant une nuit bénie, Nous sommes en vérité, celui qui avertit, Tout ordre sage et décrété en cette nuit, Comme un ordre émanant de nous ». Oui, c’est nous qui envoyons les messages et comme une miséricorde de la part de ton Seigneur (Sourate de la fumée) : « Nous l’avons, certes fait descendre, le Coran pendant la nuit d’Al Qadr). Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al Quadr ? La nuit d’Al Quadr est meilleur que mille nuits. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit. Par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube (sourate 97). « Le Coran a été révélé durant le mois de ramadan. C’est une direction pour les hommes. Une manifestation claire de la direction et de la loi » (verset 185)

Et d’après Abu Horeira, le Prophète Mohamed ( PSL) a dit à propos de « Leylatul Khadre ». Pour illustrer sa valeur, ceci : celui qui fera des prières pendant la nuit d’Al Quadr avec foi et espérance obtiendra le pardon de ses péchés passés (Hadith rapporté par Al Bokhari). Notre Seydina Mohamed (PSL) préparait l’arrière de cette nuit de bénédiction avec une ferveur particulière. C’est ainsi que durant les dix derniers jours du mois de ramadan, il se consacrait entièrement en compagnie des siens, aux actes de dévotion, multipliant les prières surérogatoires ….

La valeur de « Leylatul Khadre » est surtout liée au fait que c’est la nuit de la révélation du Coran, de l’institution de la Charia et de l’évaluation annuelle par Allah, des actes des hommes : « nous l’avons (le Coran) révélé pendant la nuit bénie, durant laquelle nous avertissons et évaluons chaque acte sage » (sourate ; la fumée). C’est à cause de cette grande valeur qu’elle renferme que « Leylatul Khadre » occupe une très large place dans l’œuvre du Saint Cheikh Ahmadou Bamba qui a consacré plusieurs odes pour la magnifier, et chanter ses louanges et solliciter ses binefaits : « O mois du Généreux Seigneur, mois qui, nous a ratifié de « Leylatul Khadre » qui est une nuit de bienfaits et d’opulence » « Louanges à Allah qui répond aux sollicitations, le maître du destin qui nous ratifié du bienfait de « Leylatul Khadre » qui l’a élevée pour toujours jusqu’à ce qu’elle soit meilleure que mille mois » « O Seigneur, par la grâce de « Leylatul Khadre » cache mes défauts et écoute ma prière.

O Seigneur, par la grâce de ce jour, fais que mes préoccupations et celle de ma nation soient agréées. O Seigneur, par sa grâce « Leylatul Khadre » éloigne de moi tout ce qui me nuit et maintiens moi dans la bonne direction. O Seigneur, par sa grâce, offre moi le Paradis et purifie moi le cœur, offre à mon peuple les deux lumières dans les deux demeures. Et fais nous emprunter le chemin du succès et de l’opulence. Attire nos cœurs vers l’accès et vers l’œuvre pieux. Accorde nous le bonheur éternel et le bienfait. O celui dont le royaume demeure éternel ». « Pour la Gloire de l’Islam »

A l’image de son modèle, Seydina Mohamed (PSL), le Vénérable saint de Touba, Cheikh Ahmadou Bamba, accueillait « Leylatul Khadre avec ferveur et solennité en se consacrant à de multiples actes de dévotion et de bienfaisance. Ses nombreux disciples étaient soumis aux mêmes actes de dévotion par le Vénérable Cheikh qui les exhortait à limiter et à prendre sur lui durant cette nuit bénie. C’est à cette prescription que s’est conformée sa Vénérée fille cadette , Sokhna Maïmouna MBACKE (Qu’Allah lui accorde son agrément durant toute sa vie riche en actions de grâce au Tout Puissant et en actes d’Hommages à la mémoire de son Vénérable père Cheikh Ahmadou Bamba(RTA).

C’est ainsi qu’elle se chargeait d’organiser, chaque année, à l’occasion de « Leylatul Khadre » une majestueuse cérémonie commémorative au cours de laquelle sont organisées de nombreuses séances de lecture du Saint Coran et Zikr ainsi que des cercles de psalmodie des odes composées par son Vénérable père (RTA) en hommage à son modèle, le Sceau des Prophètes, Seydina Mohamed (PSL) et à la gloire de l’Islam.

Pour rester fidèle à la mémoire de Cheikh Ahmadou Bamba et à ses prescriptions, elle ne ménageait aucun effort pour combler de bonheur les milliers de fidèles venus de tous les horizons, partager avec elle les bienfaits de « Leylatul Khadre » et se ressourcer pour mieux servir l’Islam dans les règles du Coran et la Sunna. La célébration de « Leylatul Khadre » servait à Feue Sokhna Maïmouna MBACKE l’occasion pour rappeler aux fidèles leurs devoirs et leurs obligations de musulmans Mourides et pour les exhorter au respect scrupuleux des enseignements du Coran et de la Sunna, conformément aux recommandations de son Vénérable père.

C’est pourquoi, elle chargeait son fils et diawrigne, votre serviteur Mohamed Mahfouz MBACKE, d’animer à chaque célébration de « Leylatul Khadre » une série de causeries se rapportant à la vie exemplaire du Saint Cheikh Ahmadou Bamba, à ses recommandations, à son attachement au Coran et à sa fidélité à la « Sunna » de notre Seydina Mohamed (PSL), son modèle et la source de ses inspirations. Ce faisant, elle se proposait comme objectif d’aider à s’inspirer de la vie du fondateur du mouridisme pour se parfaire, se ressourcer et renforcer leur foi.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1751 fois

Samedi 6 Octobre 2007





1.Posté par soxnajatou@yahoo.fr le 07/10/2007 18:22
Dieureudieuf Serigne Touba, Serigne Saliou yalna fi yague té weer, Serigne Touba ak ndiabottam gepp Yalla dolli lène lèrr ak ngeunèl té tasgnou si sène barké. Sokhna Mai limou ligguey si gouddi gui yepp Borom bi sotti koko ay lèrri lèrr

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State