Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'IGE VA AUDITER L'ANOCI: Nafissatou Ngom Keïta «l’Ige peut enquêter chez tous les corps d’Etat »

Article Lu 11057 fois

La « témérité » du président de l’Assemblée nationale qui l’avait conduit à vouloir fouiller la gestion des fonds de l’Anoci par Karim Wade lui a valu une descente aux enfers qui se poursuit encore. Macky Sall y a laissé bien des plumes. De sorte qu’aujourd’hui, des questions se posent sur la capacité de l’Ige à auditer le tout puissant fils du président de la République. Les démocrates affirment qu’une telle initiative constituerait un gage de transparence. Tandis que du côté de l’Anoci, on prie pour l’effectivité d’une telle enquête. Qui permettrait aux Sénégalais de savoir que tout est « clean » dans ces chantiers. Quant à l’Ige, elle s’abstient de confirmer ou d’infirmer l’ouverture d’une enquête sur l’Anoci.>P> L’histoire de la mémorable enquête de l’Ige sur les chantiers de Thiès va-t-elle se répéter ? Peut-être que oui avec le bruit qui commence à circuler sur l’intention supposée de l’Inspection générale d’Etat (Ige) de vouloir enquêter sur les travaux de l’Anoci. Au niveau de la présidence de la République qui abrite son siège, l’omerta est de mise sur la « fiche signalétique » des sociétés qui devraient être passées au crible. Et l’on se plait à rappeler que cette institution est totalement indépendante. Une façon d’affirmer implicitement que l’Anoci sera bel bien auditée.



L'IGE VA AUDITER L'ANOCI: Nafissatou Ngom Keïta «l’Ige peut enquêter chez tous les corps d’Etat »
Nafi Ngom Keïta « Nos missions sont frappées par le sceau de la Confidentialité. Mais l’Ige peut enquêter chez tous les corps d’Etat »

L’illustre inspectrice générale d’Etat dont la seule évocation du nom donne le cauchemar à Idrissa Seck ne veut ni confirmer ni infirmer les informations sur une probable « fouille » de l’Anoci par l’Ige. Rappelant que celle-ci est libre de programmer ses propres missions, la dame souligne que tous les corps d’Etat et entités administratives peuvent recevoir la visite des inspecteurs généraux d’Etat. Et Nafi Ngom Keïta de préciser que les missions de l’Ige sont confidentielles, secrètes et autonomes. « Mais le président de la République peut bien nous confier des missions ponctuelles », ajoute-t-elle. Puis, avant de nous demander de prendre contact avec sa direction sise à la présidence de la République, Mme Keïta nous informe de la prochaine mise sur pied d’un site Web de l’Ige, pour donner en direct toutes les informations sur ses activités. A l’Inspection générale d’Etat, Ousmane Ndiaye adjoint de Mme Nafi Ngom, brandit le droit de réserve qui entoure son « job », pour justifier son « refus » poli mais ferme de commenter nos informations. Ce qui n’empêche pas d’autres sources d’affirmer avec force la détermination de l’Ige à auditer l’Anoci. « La question est de savoir si l’enquête aura lieu avant ou après le sommet de la Ummah prévu dans un mois », affirment nos interlocuteurs.

« Karim attend avec sérénité les enquêteurs de l’Ige »

Des architectes aux journalistes en passant par les députés du peuple, tous ceux qui ont eu à fouiner dans les « marécages » de l’Anoci ont provoqué l’ire des « feddayins » de Karim Wade. Mais pour ce qui est de l’enquête annoncée de l’Ige, des collaborateurs du fils du président disent ne rien craindre. Ils rappellent avec plaisir que le patron de l’Anoci a toujours manifesté sa volonté d’aller s’expliquer devant l’Assemblée, si cette dernière respecte les formes de sa convocation. « Vous comprenez donc que Karim est serein devant l’éventualité d’une enquête de l’Ige », conclut un proche de ce dernier. Notre interlocuteur précise même que la Cour des comptes vérifiera les dépenses de l’Anoci et que le Parlement sénégalais aura le temps d’entendre Karim Wade et ses collaborateurs qui resteront à leur poste un an après le sommet.

Source: L'observateur

Article Lu 11057 fois

Jeudi 14 Février 2008





1.Posté par MARVEL le 14/02/2008 16:00

Hahahaha !!! La grande blague
L'IGE va auditer l'Anoci !!!!

L'inspection Générale d'Etat, qui est sous l'autorité de Abdoulaye Baldé, va auditer Abdoulaye Baldé.

Et Abdoulaye Baldé qui est sous l'autorité de Karim Wade va laisser son IGE déclarer que Karim Wade et lui-même sont de grands voleurs.

Abdoulaye Baldé, Karim Wade et l'IGE, qui sont tous sous l'autorité de Abdoulaye Wade vont tous laisser découvrir et révéler aux sénégalais qu'ils sont tous une bande de voleurs et d'incompétents ?

Et la mission sera certainement dirigée par Nafi Ngom Keita, (ou en tout cas son équipe),
- celle-là même qui dit avoir reçu d'un inconnu un billet d'avion pour la Mecque et qu'elle a accepté,
- celle là même qui a séjourné pendant 39 jours à l'hôtel Lagon, à quelques centaines de mètres de son bureau, à quelques minutes de son domicile, en y laissant une ardoise de 13,6 millions,
- celle là même dont Abdoulaye Wade a pris en charge tous les frais médicaux de l'hospitalisation de son mari,
- celle là même qui dit être au courant de plusieurs milliards planqués à l'étranger,

C'est celle-là et son équipe qui vont travailler à trouver si Abdoulaye Baldé, Karim Wade, Abdoulaye Wade sont tous de grands voleurs, si il faut effectivement 5 milliards pour décorer 1 Km de route, si il faut 71 milliards pour décorer 16 km de route et quelques trous appelés tunnels, si il est réel et logique de dépenser 10 milliards en location de bateau, si il est logique que le budget de l'Anoci soit examiné à postériori

Le plus drôle est lorsque l'article dit :
"Karim attend avec sérénité les enquêteurs de l’Ige"
Hahahahahaha
J'imagine que Karim a déjà rédigé les résultats de l'audit et a remis le rapport à l'IGE ???

C'est comme cette mascarade de commission de lutte contre la corruption. Elle est placée sous la tutelle exclusive de Abdoulaye Wade, ne rend ses rapports qu'à Abdoulaye Wade et lui seul, et après libre à Wade d'en faire ce qu'il veut, par exemple s'accuser de voleur ou accuser son fils ou ses sous-fifres comme Baila Wane de voleurs, et lui leur commanditaire ou complice. Pratique n'est-ce pas ?

Ne parlons même pas du Ministère de la justice (dont le ministre est nommé et dégommé par Wade), les juges son nommés, dégommés ou mutés à Fongolémie par Wade selon ses délires, et du haut conseil de la magistrature dont Wade est le président. Quand on connaît le degré de corruptibilité de ces magistrats et leurs mentalités de piètres carriéristes, pfffffffff !

Bilaye Sénégal, mo nekh. De vrais clowns ces autorités et ces journalistes qui relayent toutes les âneries possibles sans jamais aider les lecteurs à comprendre la supercherie.

MARVEL
marvel@hotmail.fr

2.Posté par babakash le 14/02/2008 16:46
"Bilaye Sénégal, mo nekh."...Wakhatiko waay!
On aura tout vu au Sénégal... et même s'il n'y avait aucun lien entre l'IGE et L'Anoci...ce qui est le plus marrant est que, je cite "les travaux de l'Ige sont confidentiels" et au finish on remet le tout à Wade... Penser que celui qui dit "Je dirai à ta mère que tu as bien travaillé" va lever le moindre doigt sur son fils, c'est se mettre profondément le doigt dans l'oeil... et moi je continue à rire à tue-tête ... Convenez-en, c'est quand même drôle cette histoire! so Marvel, on est ensemble!

Babakash
babakash@gmail.com

3.Posté par Liseret le 14/02/2008 17:32
Marvel;
Tu devrais te présenter aux locales et ensuite aux législatives.
Non, mais regardez-moi Baldé qui a pris de l'assurance, tout "gonflé" de son statut, alors qu'il n'était pas grand-chose au début de l'alternance. Ô mon Peuple, jusqu'à quand serez-vous malades de votre élite (Baldé est-il de l'élite même ? Ce serait trop honorifique)

4.Posté par GASSAMA TORONTO le 14/02/2008 19:18
CELUI QUI VEUT ALLER AU PARADIS SANS MOURIR IL TROMPE ).KARIM WADE EST UN MOTEUR FONCTIONNANT NORMALEMENT POUR L' INTERET DE NOTRE PEUPLE ET gloire et honneur à DIEU le createur du ciel et de la terre de sa puissance dans la terre au cieux qui nous a deja etablir un homme qui aime Dieu et le peuple senegalais (QU'IL FAIT QUE KARIM SOIT UN JOUR LE HERITIER DE NOTRE PAPA PRESIDENTAU PALAIS) oui DIEU va faire grand chose , karim sera un président trés exemplaire,donc un modéle pour la jeunesse un modèle, l'espoir d'une jeune très engagé,soucieux de porter haut le flambeau de sa patrie Je suis émerveillé de voir comment les gens au canada parlent deja du golden boy karim, je sais ce que les européens ont pu faire dans leur pays : train sous terre, la haute technologie,…. je suis convaincu le GOLDEN BOY KARIM nous donnera les moyens de faire aussi des miracles pour le pays. on sait tous karim est un dirigeant talentueux et né pour gouverner .En effet chaque matin dans mes prières, je supplie l'Eternel, le DIEU DU MONDE d'Abraham, d'Isaac, Jacob ,mohamed (psl) lui accorder la securite j' en suis sur LE GOLDEN BOY KARIM SERA LE LIBERATEUR DE LA JEUNESSE AFRICAINE. AMICALEMENT

5.Posté par wane le 14/02/2008 20:13
rien que des blagues une publicite de plus pour karim wade,le quotidien des senegalais ne se limite pas seulement a ce karim et sa generation de l absurde

6.Posté par LAYE le 15/02/2008 12:02
Nous sommes dans un vrai pays de m.e.r.d.e ou WADE et son rejeton se permettent tout à force de voir que les sénégalais ne réagiront jamais.Comment Karim peut-il se foutre de nos g.u.e.u.l.e.s de la sorte avec cette soit disant audit par l'IGE de l'anoci ??? Bien sûr tout cette comédie rien que pour passer pour un présidentiable aux yeux des sénégalais.Quel est le corps de l'etat aujourd'hui assez independant et courageux pour mener la plus petite enquête sur cette famille de voleurs ??? HEIN ??? Assez de ce foutage de g.u.e.u.l.e !!!!

7.Posté par diop papis le 15/02/2008 12:50
Conférence de Presse

Déclaration Liminaire

Protocoles...

Nous vous présentons la nouvelle organisation que nous venons de mettre sur pied dénommée : Le Réseau des Intellectuels et Cadres de Saint-Louis pour le Développement ;

 Vous dire quelles raisons objectives ont motivé à sa naissance ?

 Vous présenter les personnes qui président à sa destinée ?

 Vous expliquer les instruments et outils mis en place pour son pilotage et son administration ;

 Vous décrire, de manière sommaire ses objectifs à court, moyen et long terme.

D’autre part avoir un échange fructueux avec les hommes et femmes de la presse que vous êtes, car vous demeurez incontestablement les relais les plus sûrs des populations pour lesquelles nous oeuvrons tous.

Mesdames, Messieurs, Chers Invités ;

Vous n’imaginez combien nous sommes heureux aujourd’hui. La création d’un nouveau mouvement comme le notre, est un moment très fort, plein d’émotion parce que sacerdotale. Mais nous avons la certitude qu’on va écrire une page nouvelle dans l’histoire de notre région.
Un mouvement de développement nouveau, ce sont des visages nouveaux d’abord, et puis c’est une énergie, une envie d’agir, de faire bouger les lignes, un immense espoir.
Tous ensemble, nous voulons construire le nouveau mouvement de développement dont Saint-Louis a tant besoin. Ce Réseau, nous l’avons crée, nous allons le construire et proposer aux Saint-Louisiens une nouvelle manière de faire de la politique de développement : plus moderne, et plus exigeante.
Moderne parce que nous définirons nos attitudes en fonction du seul intérêt général et non pas des appartenances partisanes où des intérêts crypto personnels. Moderne parce que nos membres penseront et agiront librement, comme des femmes et des hommes debout, fiers de leurs valeurs et assumant pleinement leurs convictions citoyenne. Avec le RES.I.CA.S, ce sera la fin de la subordination des intellectuels, vers des options plus objectives.
Moderne, parce qu’a chaque fois que les décideurs iront dans la bonne direction, nous le dirons et nous l’approuverons.
Moderne parce qu’a chaque fois que les gouvernants feront fausse route, nous alerterons l’opinion publique, l’éclairerons sur les enjeux, et essaierons de proposer des solutions pour corriger ce qui peut l’être.
Nous proposons donc aux intellectuels et cadres de Saint-Louis une occasion, une nouvelle manière de participer au développement de leur région. Moderne, nous venons d’en parler, mais aussi exigeante.
Exigeante avec nous-mêmes d’abord qui fondons ce nouveau Réseau auquel vous adhérez timidement peut être, mais avec une soif citoyenne capable de faire tomber toutes les bastilles. Dans votre choix d’adhérer, nous entendons votre exigence d’action, de novation, d’écoute, de création, de générosité, d’attitudes et de comportements nouveaux, nous entendons au fond l’exigence d’un idéal de développement retrouvé. Nous voulons vous en faire ici le serment : nous ne décevrons pas les attentes. Ceci c’est la première des exigences pour nous-mêmes.
Et puis nous serons exigeants pour Saint-Louis, qui mérite toute notre ambition et tout notre enthousiasme. C’est pour elle que nous voulons changer les choses. C’est pour elle que nous allons défendre nos convictions. C’est pour elle que nous voulons construire un avenir meilleur.
Nous jeunes de cette région, nous devons dépasser les clivages, de toutes sortes et de toutes natures ; car l’avenir de Saint-Louis et du pays nous incombe. Nous allons au sein du RES.I.CA.S : affirmer l’expression de voix libres entre nous, mais aussi vis-à-vis des autorités ; nous allons assurer la défense des citoyens alors qu’on note comme une sorte de résignation chez les autres jeunes de notre statut qui, après de dures années d’études et une insertion professionnelle acquise très difficilement, considèrent avoir atteint le bout du tunnel et tiennent des propos du genre, je cite :

« Je ne fais pas de politique ;

Je n’aime pas la politique ;
C’est un milieu sale, et ils sont tous pareils … » fin de citation.
C’est clair que nous n’avons ni les moyens ni les positions pour changer ou améliorer systématiquement les choses ; mais nous chercherons à devenir une courroie de transmission objective entre les populations et les décideurs qui ont le souci d’améliorer le vécu quotidien de nos concitoyens sans se verser dans la politique politicienne qui constitue malheureusement le plat préféré des Sénégalais que nous sommes.
Pour nous, un intellectuel ou cadre qui ne s’implique pas pour le développement de sa localité trahit, faillit à la cause qui voudrait que nous fassions la synergie de nos connaissances, de nos compétences afin de demeurer, aujourd’hui comme demain, la crème pensante et agissante pour notre communauté.

En un mot comme en mille, rendre ce service aux populations, à notre région, à notre pays constitue la seule motivation de notre Réseau.
Cependant, de par le Réseau, nous nous affirmerons activement pour être présents au niveau de tous centres de décisions de notre ville, de notre région, et du pays pour avoir droit aux chapitres et agir dans l’intérêt exclusif des populations.
Vous faire la présentation du RES.I.CA.S reviendrait à dire d’entrée de jeu, qu’il s’agit là d’une association composée de jeunes Intellectuels et Cadres, résidant à Saint-Louis ou ailleurs, ayant comme soucis majeurs le développement de leur région en particulier et du Sénégal en général.

Son siège social est basé dans le Ndiolofène à la rue Thierno Ousmane SY 4em angle rte de Leybar Sor Saint-Louis.

Sa durée est indéterminée.

A part les membres fondateurs signataires des statuts de création, le Réseau est composée, de membres adhérents et de membres d’Honneurs. Les membres d’Honneurs sont choisis parmi les personnes qui rendent ou ont rendues des services signalés à notre mouvement, notre ville, notre région ou notre Pays.

Peuvent faire partie du Réseau tout intellectuel ou cadre qui en fait la demande écrite. Les étudiants également y sont admis s’il adhèrent aux objectifs du Réseau, à sont organisation telle que définie par les statuts et le cas échéant, par son règlement intérieur du Réseau.

Chaque candidature d’adhésion fera l’objet d’une étude de la part du Bureau exécutif.

Le RES.I.CA.S est administrée par un Conseil d’Administration composée des membres du Bureau Exécutif, des Parrains, et des membres d’Honneurs.

Le Bureau Exécutif :

Le Bureau Exécutif est composé par:

1_ Un Coordonnateur Général ;
* Un Coordonnateur Adjoint – (chargé des Unités de Développement)

2_ Un Secrétaire Général _ (chargé de l’Administration et des Finances)

3 _ Un Secrétaire Administratif :
* Un adjoint

4_ Un Trésorier Général :
* Un adjoint
5_ Un Secrétaire à la Communication et à l’Organisation :

* Un adjoint

6_ Deux Commissaires aux Comptes

En dehors du Conseil d’Administration et du Bureau Exécutif, le Réseau se compose de commissions appelées Unités de Développement (UD).

Ces UD Mesdames, Messieurs, constituent l’essence même de notre Réseau.

Chaque UD correspond à un Centre d’Intérêt regroupant les différents secteurs d’activités de la vie économique, politique, culturelle, sociale ou religieuse.

A la tête de chaque UD, le Bureau Exécutif a placé un coordonnateur qualifié pour diriger la commission, coopter des personnes ressources en vue d’une prise en charge optimale des difficultés ayant trais à leur centre d’intérêt et dresser une feuille de route exhaustive pour créer les conditions de développement.

Les coordonnateurs des UD sont membres de droit du Bureau Exécutif.


Les Unités de Développement définis sont les suivantes et sont au nombre de quatre :

 Unité de Développement Economique :

Economie et Micro Finances, Industrie - Commerce et Artisanat, Agriculture - Pêche et Elevage, Infrastructures et Transport, Tourisme, Energie - Hydraulique et Mines ;

Unité de Développement Développement Humain :

Santé et Environnement, Solidarité - Action Sociale et Affaires Religieuse, Collectivité Locales et Décentralisation ;

Unité de Développement Jeunesse et Formation : _
Education - Emploi et Syndicats,
Jeunesse - Sport- Culture.

Unité de Développement N.T.I.C :


Mesdames, Messieurs, chers invités ;

Notre Réseau s’appuiera sur ses structures précitées pour constituer auprès des populations, une force objective de réflexion, de prospection, de suggestion, de critique et d’action vis-à-vis des décideurs de notre ville en particulier et du pays en générale.

Ceci constitue pour nous jeunes cadres engagés au RES.I.CAS / D, un devoir d’assistance méritée et à tous les niveaux envers la ville et le pays qui nous ont vu naître, grandir, faire nos études trouver un emploi fonder une famille.

Pour ce qui est de nos objectifs à court terme, nous profitons de cette rencontre pour vous dire que les questions de l’heure les plus pressantes (parmi tant d’autres) pour le RES.I.CAS restent :

 Le problème des infrastructures, l’emploi des jeunes, les activités économiques liées à l’agriculture et à la pêche, etc.…

Mesdames, Messieurs, chers hommes et femme de la pesse ;
Vous venez de faire connaissance avec un projet ambitieux mais réalistes et pertinent porté par de jeunes cadres et intellectuels généreux, mais compétents et volontaristes prêt à consentir tous les sacrifices pour que vivent et s’épanouissent les populations de cette belle ville de Saint-Louis et par delà le Sénégal tout entier.
Nous sommes sûrs que vous tous, et chacun en ce qui le concerne apportera sa pierre pour la construction de cet édifice.
C’est sur ces mots d’espoir que nous voulons terminer notre propos et vous dire que tout cela, nous allons le faire ensemble. Nous savons la force qui est la vôtre. Nous savons la détermination qui est la nôtre. Nous allons réussir. Nous avons confiance.
Nous vous remercions de toute l’attention que vous avez bien voulue m’accorder, nous restons à votre disposition pour les questions ou les suggestions que vous souhaiterez faire.
MERCI
Le Coordonnateur Général
Baye Biram DIOP

8.Posté par mansour le 15/02/2008 13:15
La gestion de l'Anoci est claire et transparente comme l'eau de roche. Vous pouvez me croire ! Mais cela n'a pas d'importance que vous me croyez ou non, de toute façon c'est la réalité qui nous préoccupe.
Cependant, je suis d'accord pour qu'on fasse une audite sur la gestion de cette agence, mais ce qui est extraordinaire dans cette affaire, est que, même si l'IGE fait l'enquête, les gens vont remettre en cause le travail de l'IGE. D'ailleurs, ils commencent déjà, mais encore une fois ce qui compte c'est la vérité et non la perception des gens.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State