Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'HOMOSEXUALITE FAIT DES RAVAGES: Des citoyens préconisent des mesures radicales pour les pervers

Article Lu 11233 fois


Si la prostitution est le métier le plus vieux du monde, l'homosexualité est pour autant la perversion la plus ancienne que l'humanité ait connue. Les récits ne manquent pas dans les Ecritures Saintes qui décrivent la malédiction subie par les homosexuels.



«Si c'était dans un pays où on applique la Chaaria, ces pervers seraient mis à mort dans un trou où ils recevraient des pierres», déclament sur un ton péremptoire des jeunes autour du thé. D'évidence, quand un phénomène prend de l'ampleur et fait l'objet de l'actualité du moment, les commentaires ne manquent pas. La déviation sexuelle appelée homosexualité pour qualifier le fait de sujets hommes qui s'éprouvent mutuellement de l'affection amoureuse, ou sapharisme pour désigner les sujets femmes, gagne incontestablement du terrain en Afrique Noire.
Quelques années auparavant, Rfi avait consacré un dossier très fouillé sur la question en évoquant des informations diffusées par des journalistes camerounais qui, suite à leurs enquêtes, ont révélé que l'homosexualité est un critère d'ascension sociale au Cameroun. Ce qui surprend et désole le plus, c'est quand des musulmans ou des chrétiens s'adonnent à cette pratique par opportunisme ou par imitation. Le mariage des homosexuels, qui a été célébré à Petit-Mbao est un scandale public dans un pays laïc à forte dominance islamique. La régularité avec laquelle se banalisent les perversions, inquiète la vieille dame Ami Manga qui remarque : "Depuis l'affaire Maniang Kassé sans oublier celle de Ndèye Guèye, je suis convaincue que désormais il ne sera plus facile de purifier notre société de ces saletés tant que la télévision nous servira des danses indécentes qui portent atteinte aux valeurs cardinales de notre société». Etudiant en deuxième année d'anglais et frère musulman, El Hadj Diop ne cache pas son désarroi : "Toutes les dépravations que nous constatons sont le signe évident que la fin des temps s'annonce comme l'a indiqué le Coran.
Cependant, il faut admettre que l'extension de l'homosexualité est le fait d'une imitation maladroite des occidentaux dont certaines des autorités, malgré leurs compétences publiques, ont une vie privée déviée. A mon avis, si une exécution publique des homosexuels était la sanction à leur réserver, on n'en serait pas arrivé à ces extrêmes». Par ailleurs, étant donné que certaines déviations relèvent de relents pathologiques comme la zoophilie, la gérontophilie, la pédophilie et la nécrophilie entre autres, il serait plus sage que les spécialistes que sont les généticiens et les psychiatres coordonnent leurs recherches pour trouver les bases explicatives de cette tendance effrenée à des relations contre nature afin de rompre d'avec l'idée facile selon laquelle si le but recherché par les homosexuels n'est pas l'argent, ce serait indiscutablement une imitation qui a tourné à la catastrophe.

Source: le Matin

Article Lu 11233 fois

Mercredi 6 Février 2008





1.Posté par MARVEL le 06/02/2008 09:42

Parlons d'homosexualité. Mais d'un genre bien plus nuisible SVP.


A l'image de la précédente fausse affaire dite "Guddi Town" ……….. et "yengueul down" disaient les vicelards, affaire agitée et accentuée par des hypocrites bien plus nuisibles à la société que ces filles qui étalaient leur art avec une certaine sensualité, une nouvelle affaire vient perturber la misère des sénégalais qui sont décidément friands de tout ce qui peut leur faire oublier un moment leurs ventres qui gargouillent, tout ce qui vient les divertir des véritables raisons de cette déchéance économique, sociale, morale, ….. Cette fois-ci, c'est d'homosexualité qu'il s'agit.

A l'image de la précédente affaire, tout est parti d'une affaire privée, d'images sensées rester privées, d'images qui par on ne sait quelle magie ou quel esprit opportuniste, se sont retrouvées sur la voie publique. A l'image de la précédente affaire, c'est la DIC qui entre en jeu :

- soit dans son élan de zèle de défenseur de la veuve et de l'orphelin, de défenseur de la morale, mais jamais contre les grands bandits, jamais contre les grands criminels à col blanc et à la poche pleine, jamais contre les grands prédateurs, jamais contre les vrais commanditaires de grands crimes ou agressions, mais seulement contre du menu fretin, contre des voleurs de poulet, surtout si le poulet appartient à l'un de ces faiseurs de carrière ou offreur de grosses primes.

- soit agitée par celui qui a les moyens politico financiers de leur dicter la conduite à tenir, les coupables à choisir, les complices à harceler, les supplices à leur infliger, le moment de les relâcher ou de les enfoncer, parfois même les preuves à fabriquer, comme dans le cas de l'affaire Vieux Sandjéry Diop où il a fallu aller chercher un pistolet à 300 km pour venir le mettre entre les mains de celui qu'il fallait enfoncer

Cette DIC vaut-elle mieux que ce menu fretin qu'ils accusent et arrêtent pour prostitution ou homosexualité ? Ces hommes de la DIC ne s'offrent-t-ils pas à ces bienfaiteurs ou à ceux qui les agitent et les instrumentalisent ainsi ?

Ces magistrats qui reçoivent ces fameuses enveloppes de 1,5 millions de francs chaque mois après émargement, et qui jugent toujours dans le sens du bienfaiteur se s'offrent-ils pas à leur bienfaiteur ?

Au sujet de ces fameuses associations islamiques qui s'étaient agitées lors de la précédente affaire, et dont certains comme ce fameux Jamra de Abdou Latif Gueye, pourquoi ne les entend t-on jamais lorsque de plus graves évènements se produisent comme lorsque de supposés marabouts s'identifient au Créateur (SWT) ou à son Prophète (PSL) ? Pourquoi ces associations sont-elles toujours aussi sourdes et muettes face à ces immenses atteintes et menaces à la foi, à la morale, à la religion, à la paix ? Pourquoi ces associations ne s'agitent que lorsque la cible est faible et désarmée ? Ces marabouts véreux ne sont-ils pas plus nuisibles à la société que cette bande de copains (ou copines, que sais-je ?) qui font ce qu'ils font entre quatre murs ?

Lorsque pratiquement tous les jours au journal de 20h passent à la télévision nationale des pratiques honteuses où l'on voit des hommes le plus souvent, venir s'offrir à ce fameux vieil homme chauve qui sait monnayer les services que ces hommes ont à offrir, si ce n'est pas de l'homosexualité, qu'est-ce que c'est ? Certainement pire.

Lorsque des Iba Der Thiam, des Djibo Ka, des Abdourahim Agne, des El Hadj Diouf, des Abdoulaye Babou, des Adama Sall, des landing Savané, des Mamadou Diop Décroix, des Mbaye Jacques Diop, des Assane Diagne, des Mamour Cissé, et tant d'autres mecs, je dis bien des mecs, viennent s'offrir pieds et poings liés, sans condition précisent-ils tous en chœur régulièrement, si ce n'est pas une des pires formes d'homosexualité, qu'est-ce que c'est ? Les vrais homosexuels ont au moins des conditions, ils exigent que l'amour soit réciproque. Mais ces mecs et ces vieux débris eux sont prêts à tout donner et à tout recevoir "sans condition". Que c'est dégoûtant.

Vous avez tous entendu certains d'entre eux dire qu'ils ne transpirent que lorsque leur bienfaiteur dit qu'il fait chaud, qu'ils ne grelottent que lorsque leur bienfaiteur dit qu'il fait froid. Imaginez ce qu'ils feraient si leur bienfaiteur leur disait un simple "tourne toi …"

Ce message ne soutient nullement l'homosexualité, ni et surtout pas celle répugnante décrite plus haut, ni la vraie homosexualité car nous ne serions pas là à parler, lire et écrire si nos ancêtres n'avaient pas également refusé l'homosexualité. Qui procréera si les hommes se mettaient ensemble, et les femmes ensemble ?

L'homosexualité est un choix. Certes un très mauvais choix, mais un choix qui n'est certainement pas un phénomène à encourager, mais fort heureusement au Sénégal c'est un phénomène qui se marginalise de lui-même, un phénomène qui s'est cantonné dans certains cercles et milieux qui n'osent s'afficher en plein jour comme cela se fait tristement en Occident. Et parmi ces milieux ou ces cercles figurent en très bonne place certaines instances de décision au niveau du pouvoir, au niveau des entreprises, au niveau même de clans maraboutiques ou confrériques, des cercles où cette pratique de l'homosexualité est un gage de fidélité, une preuve d'appartenance, ou de soumission, ou même de niveau sociale.

L'homosexualité est aussi pratiquée comme rituel dans des cercles franc- maçonniques. Marie Mbengue devrait pouvoir nous en dire plus, elle qui a côtoyé de célèbres francs-maçons. Je n'en dis pas plus, mais doy na waar en tout cas !!!

L'homosexualité n'est certes pas du tout à encourager, mais de là à arrêter une personne parce qu'elle serait homosexuelle, il n'y a qu'au Sénégal sous le régime de l'hypocrisie, sous l'Anoci (dont le dirigeant n'est d'ailleurs pas net en la matière) et sous les préparations de ce fameux sommet qui va regrouper en majorité des arabes qui sont très loin d'être des saints, où cela peut arriver.

Si il s'agit d'une nouvelle règle, d'une nouvelle loi prohibant l'homosexualité, pourquoi alors ne pas commencer par tous ces homo qui passent quotidiennement au journal de 20 h et qui s'offrent devant des millions de sénégalais ? Ces homo à cols blancs ou enturbannés ? Eux sont nuisibles et pour la morale, et pour les mœurs, et pour l'éthique, et pour les valeurs, mais en plus pour l'économie. Eux arrivent même à procréer et inculquent parfois à leurs progénitures de très mauvaises valeurs comme celles qu'ils appliquent tristement pour avoir ce qu'ils ont. Et l'histoire se répète.

MARVEL
marvel@hotmail.fr



2.Posté par khady le 06/02/2008 15:01
MAEVEL SOOF NGA WAY MAYGNOU WAY

3.Posté par jaja le 06/02/2008 15:42
khady tas raison, Marvel commence a me les mettre

arretes de coller et de c0pier ton comment partout!!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State