Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'HERITAGE DIVISE LA FAMILLE DE SERIGNE MOURTADA: Plainte contre Serigne Mame Mor Mbacké

Article Lu 14148 fois

L’héritage de feu Serigne Mourtada Mbacké va bientôt alimenter les débats. Car une partie des fils du défunt marabout est décidée á porter plainte contre leur frère aîné, le khalife Serigne Marne Mor Mbacké qu'ils accusent de s'être accaparé de l’héritage de leur père qu'il utilise pour ses propres intérêts. Et face à ce qu'ils appellent l’obstination de leur khalife, la plainte reste l'ultime recours pour ces fils de feu Serigne Mourtada.



Un problème d’héritage risque de diviser la famille de feu Serigne Mourtada Mbacké rappelé à Dieu en Août 2004. Car, jusqu’à présent certains héritiers disent attendre désespérément leur part des biens légués par leur illustre père, Serigne Mourtada Mbacké, fils de Serigne Bamba. Une source qui s'est confiée à nous estime que les autres fils ne sont d'ailleurs pas loin d'accuser leur aîné de mettre la main sur l'héritage.

En effet, cette affaire va être bientôt portée en justice par une partie des fils de feu Serigne Mourtada Mbacké. Selon des sources concordantes, quelques défunts marabouts connus pour être un grand éducateur, ont décidé de porter plainte contre leur frère aîné Serigne Mame Mor Mbacké qu'ils accusent d'utiliser seul les biens légués par leur illustre père. Á cet effet,, soutient un de nos interlocuteurs, «les fils de Serigne Mlourtada Mbacké ont constaté que leur frère n'est pas dans les dispositions de procéder au pariage de l'héritage des biens de Serigne Mourtada Mhacké».Ce dit-il, «malgré les multiples conciliabules et interpellations faites à son égard.» Aujourd'hui, explique notre source, Serigne Mame Mor Mbacké s'entête et continue d’utiliser l'héritage à des fins propres au détriment de ses frères qui attendent toujours de recevoir leur part. Et ce qui conforte les allégations, selon notre interlocuteur, c'est que «les fils de Serigne Mourtada Mbacké regrettent que même la famille de feu Serigne Saliou Mbacké disparu, il y a moins d'un an, ait procédé au partage de l'héritage alors que leur famille tarde á le faire, 4 ans après le rappel á Dieu de Serigne Mourtada.» Ces fils de Serigne Mourtada Mbacké, décidés à entrer dans leurs droits, estiment que la seule voie de recours qui reste, c'est de déposer une plainte contre leur frère Serigne Mame Mor Mbacké, espérant que justice sera faite.

Nos tentatives pour Joindre l'entourage de Serigne Mame Mor Mbacké ont été vaines. Mais, la tournure que risque de prendre cette affaire va en étonner plus d'un. Serigne Marne Mor Mbacké un des chefs religieux les plus respectés à Touba, est en effet connu pour sa sagesse et son attachement aux valeurs enseignées par son défunt père. Mieux, il est Présenté comme quelqu'un de trés attaché à la famille de son pére dont il s'est toujours fait le Taalibé et le serviteur.

Nana Gueye

Source: Walf Gran Place

Article Lu 14148 fois

Samedi 8 Novembre 2008





1.Posté par Afriq le 08/11/2008 02:34
Xalis!!!!Seytaneee!!

2.Posté par paco le 08/11/2008 02:50
yalla nassi yalla soti ndokh bou seed

3.Posté par PASSANT le 08/11/2008 03:53
THIEY ADOUNA XALIS REK FATALIKOULEN YALLAH BOK AK LE DEFUNT MARA GUEN DI KHEUTHIO MIRASS

4.Posté par koulounafsi sayi hatoul mawsi le 08/11/2008 04:39
Le mirasse en wolof ou la liquidation successsorale est prescrite par dieu dans le coran apres la disparition d un etre humain
Sil laisse X FRANCS
x *1/8 est aux veuves
x-(x*1/8) est aux fils et filles à raison de une part pour fille et deux parts pour garçon
Pour connaitre le nombre total de parts il faut faire : total des garçons *2 + total des filles
Ainsi la part d 'un garçon est [x-(x*1/8)]/ nombre total de parts le tout *2
et la part d une fille est [x-(x*1/8)]/nombre total de parts
c est le coran qui a etablit ceci et aussi le droit applique la même règle en matière d'héritage.
Pour les biens de ce monde ci bas certains freres aînés dans la majorité des cas ne croient pas en dieu et se sucre sur le dos de leurs freres et soeurs, et d 'ailleurs on peut retrouver cela dans toutes les familles senegalaises c est regrettables, il faut que le gouvernement, l Etat fixe des delais pour la liquidation successorale car certains profitent du temps pour detourner les biens de la succession

5.Posté par PACO le 08/11/2008 06:09
IL PARAIT QUE NIT SA BAMEL DO TALI TANK MIRASOUGNOULA C EST POURQUOI CERTAINES PERSONNE ( CHANCHEUSE )REGLE LA QUESTION DE L HERITAGE MEME AVANT DE MOURRIR.SINON POUR EVITER CE GENRE DE PROBLEMES

6.Posté par diop le fou le 08/11/2008 11:29
mara ne rime avec khaliss

7.Posté par tata le 08/11/2008 11:34
li dara diarouko alaloo mirass dou dara diokh kounéke limoumome rék moye yone

8.Posté par ME le 08/11/2008 17:56
mais journaliste , anna plainte bi!! le titre dit "porte plainte" et larticle dit "risque de porter plainte!!!"

regardez vos propos et essayez une fois ds vies de penser aux repercussions de vos paroles sur la conscience de ceux qui lisent!!

Vous avez reussi a diviser la famille SY now cest la famille Mbacke et demain ca sera la famille Cisse ou Laye!!
et tout ca cest Walf GranPlace, tjours Walf encore Walf et ca sera tjrou Walf!!




9.Posté par wore le 08/11/2008 18:46
les gens doivent regler leur succession avant de mourir ! C tres utopique de croire que le coran peu tout regler surtout quand il y a bcp de biens en jeu !

10.Posté par diaw le 08/11/2008 20:05

11.Posté par baps le 10/11/2008 19:52
je veus meme pas repete ses mensoge de premier mais ca na ns etonne pas venant de walf mais ne vs fatiguez pas .de ngua ni sonal sen bok ebecile de journaliste va fanculo

12.Posté par choupitou le 14/11/2008 14:55
linguene beugue moy divise wakeur serigne mourtada yalla bouko yalla setane. ay walf yalnagnou yalla moussal siyene

13.Posté par bily le 15/11/2008 15:58
savez vous que les plus jeunes fils du defunt marabout ont entre10et 6ans et que leurs meres nont pas de ssource de revenu et que leurs mamans sont des fois obliger daller les chercher dans les daras pour se promener avc eux afin de pouvoir recueillir des adiyas pour pouvoir survivre le cas de mame mor mbacke est triste mais il meprise vraiment ses freres et pire se prend pour mieux que ses freres il a fait honte a tous les mourides et tout touba reunis lui en veux parce que vivant les faits au jour le jour avec la famille du defunt marabout que nous voyons souffrir pendant que lui vit dans l'opulence......

14.Posté par mango le 15/11/2008 16:21
les journalistes sont des vrai sanekh

15.Posté par debo le 16/11/2008 02:04
??????????????

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State