Référence multimedia du sénégal
.
Google

L’Église identifie Wade à Machiavel

Article Lu 12425 fois

XIBAR.NET (Dakar, 15 Décembre 2009) - Pour séduire l’électorat mouride, qui ne le lui pardonne pas, le président Wade avait, à l’occasion de la pose de la première pierre de la mosquée de cette confrérie à Dakar, snobé les Tidjanes et cloué au pilori l’Église sénégalaise. Ce qu’il ne fallait pas. Car, par la voix de l’Abbé André Latyr Ndour, les Chrétiens ont rappelé au président Wade sa nature, qu’il prête à tout le monde, et lui ont appris le Français. Depuis, il a mal, sachant que ses sorties déraisonnées contre les minorités pourraient lui être fatales.



L’Église identifie Wade à Machiavel
Le célèbre ouvrage de l’Italien Machiavel, « Le Prince », est le livre de chevet de bien des chefs d’États du monde. Parmi ceux qui l’appliquent, au quotidien : le président sénégalais, Abdoulaye Wade. Il avait fait passer, il y a près d’une semaine, les Chrétiens sénégalais, comme des ingrats, eu égard aux dons qu’il leur fait de sa « propre poche ». La réplique est tombée : Le président Wade est la réincarnation de Machiavel, que l’Église avait déclaré s’être «échappé des Enfers pour la perdition du genre humain ». En tout cas, Wade, juste après son accession au pouvoir, a failli opposer le Sénégal à ses voisins, en particulier la Mauritanie. Il est revenu dans ce pays pour cautionner le renversement d’un président démocratiquement élu. Présentement, il est dans la ligne de mire du président Gambien, Yaya Jammeh, qui lui reproche de le snober et d’accueillir les comploteurs contre son régime militaire.

En Guinée, il n’est plus prudent de prononcer son nom. En Bissau, on l’identifie au diable, au Mali, le président A.TT savait bien ce qu’il disait en l’appelant « empereur » : il y est perçu, presque, comme jeteur de mauvais sort, qui en plus en veut à leur jeune et enviable démocratie. Depuis, Wade, mal vu par ses voisins, les Européens et, particulièrement les Américains, suite au blanc-seing qu’il avait délivré au putschiste guinéen, a mal dans sa chair. L’Abbé André Latir Ndiaye, Curé de Gorée, lui a rappelé que « le bien ne fait pas de bruit » et que « le bruit ne fait pas le bien ». Pourtant, Wade, âgé de quatre-vingt-six ans devrait le savoir, pour avoir fréquenté la loge maçonnique, avant de se couvrir du manteau de la confrérie mouride.

Sa femme est, officiellement, de confession chrétienne. N’empêche, il a tenté de corrompre un diplomate international et enseigné à son fils, Karim, qu’en Afrique qui détient le pouvoir et l’argent ne doit pas perdre des élections. Mais, l’Église, qu’il tentait de museler, lui a rappelé que sa « tâche urgente » demeure de « dénoncer la corruption et la tortuosité, qui est sa fille ». Les mots que ne veut pas entendre le chef de l’État sénégalais, qui fait suivre son ancien ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, depuis que celui-ci a déclaré que tel sera son credo.

Wade a mal, parce que se retournant, suite aux remarques de l’Église sénégalaise, il a vu dans son anti-chambre son fils Karim, objet d’une plainte internationale pour « enrichissement illicite » et l’ancien socialiste et son ministre d’État, Djibo Kâ, symbole vivant de la « tortuosité ». Il est le « jumeau » dans son domaine de l’ancien Pm, le « serpent » qu’il a fait revenir dans sa « maison ».Le président Wade a très mal, pour avoir été l’objet d’un rappel : « les billets de banque et les mallettes », qu’il brandit pour museler ses adversaires et fidéliser ses partisans, n’ont point d’emprise sur la plupart des Sénégalais, que rien ne va amener à « renoncer » à leur « devoir de dire la vérité ». Wade a mal du rappel que lui a fait l’Église : « l’orgueil pue, dans les chaumières des paysans comme dans les palais des rois ». Il se croyait le centre du monde et « la seule constante » de la planète Terre. Il est sous le choc, parce que, comme les fervents de l’Église, les Sénégalais authentiques disent « non au culte de la personne » qui les « contraindrait » à aliéner leurs responsabilités de citoyens.

Wade, dont l’épouse est pourtant « une Sénégalaise d’ethnie Toubab », grisé par son accession à la magistrature suprême du Sénégal, a oublié ou ignore le rappel du philosophe français, Sartre : on peut dire d’une boîte d’allumettes que c’est une boîte d’allumettes tout court. Mais, on ne peut pas autant en dire d’un garçon de café. Wade a mal, parce qu’ayant voulu être le Pape sans se rendre à Rome. Il paye d’avoir voulu être plus savant que les Oulémas, sans avoir parcouru le Saint Coran. Le glaive, la pierre et l’agent le soigneront-ils ? Il semble avoir dépassé le seuil de tolérance, parce qu’ayant trop tripatouillé la Constitution, qui l’a fait élire, et minimisé la capacité de résistance de son peuple. Ainsi, à présent, il est seul contre tous.

La Redaction

Article Lu 12425 fois

Mardi 15 Décembre 2009





1.Posté par liberersenegal le 15/12/2009 06:55
Le front de libèration nationale du Sènègal exprime toute sa fiertè pour la position patriotique de l'Eglise de notre pays ,ce courage inspirè du prophète Jesus sur la croix ,habite d'une manière indèniable les ames de nos dirigeants de l'eglise qui est porteuse de l'espoir du peuple sènègalais, victime ,d'une injustice à la fois foncière,financière,ècologique d'un seul et unique individu en la personne de wade.
liberersenegal.skyrock.comn

2.Posté par BENAWAAY le 15/12/2009 06:55
DANS SON PROPRE PIEGE.
ET EN PLUS,UN DANGER POUR NOUS TOUS.
OUI POUR NOS TOUS:TOUBA,TIVAOUANE,CATHOLIQUES, ET AUSSI,SERERES,DIOLAS.LEBOUES.
OUI,UN DANGER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par moussa diop le 15/12/2009 10:25
VRAIMENT LE MAL DU SENEGAL C EST ABDOULAYE WADE.EH BOROM BI DIMBALIGNU ET EPARGNE NOUS DE CE SEYTANE.AMINE AMINE AMINE

4.Posté par Daour KONATE le 15/12/2009 10:54
Je suis un musulman convaincu. C'est à ce titre que, publiquement, je remercie l'Eglise sénégalaise pour sa position sans ambiguité vis-à-vis de la situation sociale dans le pays et du comportement de ceux qui sont en charge de la gestion des affaires du pays. Je salue son courage et sa détermination à dire la vérité quelles que puissent être les conséquences. Le comportement de cette Eglise-là a valeur d'exemple pour l'ensemble des sénégalais et, en particulier, pour la grande majorité des dirigeants religieux musulmans qui se sont illustrés, vis-à-vis des pouvoirs publics, par une attitude qui ne les honore en rien. Auraient-ils oubliés que c'est d'Allah et d'Allah Seul qu'ils doivent avoir peur? Ou auraient-ils secrètement bénéficiés de largesses qui les contraignent à un silence complice?
Je n'irai pas plus loin car sinon je ne serai pas à l'abri de dire des choses incongrues.

5.Posté par right le 15/12/2009 11:20
je salue cordialement l'eglise du fait de son intervention héroique
c'est comme ça que devaient agir nos marabouts car l'islam n'a pas de demi mesure
la fonction de l'islam=c'est ça ou c'est pas ça
Mais malheureusement les marabouts d'aujourd'hui pourla majeur partie sont disciples de Wade à cause de l'argent
c'est du n'importe quoi bilay walay
Bravo l'eglise et bon courage
Ne vous laissez pas emporter par ce satan de wade et ses alliés
merçi encore une fois

6.Posté par maty le 15/12/2009 11:52
Té sakh louy ndayou bayou ay remerciements! Les chretiens sont sénégalais non? Ils ont participé aux votes et travaillent comme de bons citoyens. Donc je ne voit pas pourquoi pour quelque chose qui leur est du, ils doivent remercier à genoux. Et ceci est valable pour tous les sénégalais. Il faut que le sénégalais saches que ce que Abdoulaye Wade fait au Sénégal en matière d'infrastructure, c'est notre argent. Nio ko mom. Waw lo mom, souniou laka délo wé, ana guereum ak tagg?
Franchement, tant que nous confondons poche de Abdoulaye Wade (pas pleines dans les normes) et poches de l'état (sounou khaliss nioune nieup), nous seront toujours à genous à quémender des miettes qu'on nous jette à la figure avec dédain et hauteur. Je ne suis pas chrétienne, mais je demande pardon aux chrétiens, car bou sèn khel gatté wala sen khol gawa fess, ils se sentiront oppréssés. Té lolu waroul, rafétoul. Yonnent bi nééna: naniou rafétal sounou diggenté té moytou louy yakh.

7.Posté par papi le 15/12/2009 11:56
toujours humble l'église l'a été wade essaie de diviser les différentes religions et tarihas pour mieux régner, cet homme ne connaît que la confrontation et ceci depuis qu'il était opposant. Attention à ce franc-macon qui se dit musulman et mouride et son voyage d'italie tout récemment ceci illustre bien son appartenance à la franç-maçonnerie. Mourides réveillez-vous wade se moque de vous et veux abuser de votre confiance. boutez cet homme hors du pays chers compatriotes. s'il reste jusqu'à 2012 c'est la catastrophe hier sur la 2stv un reportage dans un village du sénégal qui manque d'eau au moment où des milliards sont engloutis dans des statues. c'est vraiment triste et son ministre de l'intérieur au lieu de parler d'interdiction à la presse d'informer le peuple sur les résultats sortis et affichés des bureaux de votes pourquoi ne se prononce-t-il pas sur les agressions tout azimuts dans le pays on agresse, on tue et l'autorité ne dit rien mais dans quel Etat de droit sommes nous. M Bécaye Diop le peuple vs attends dans ce domaine de sécurité. Arrêtez votre cirque non de Dieu.

8.Posté par molack le 15/12/2009 12:12
L'Eglise ne sait pas limiter à attaquer Abdoulaye Wade mais à tous les musulmans du Sénégal, en général et à tous les guides de la réligion islamique.Relisez bien le texte de l'Abbé de Gorée. Je ne polémique pas , mais quelqu'un qui ne reconnaît pas Mohamed (Psl) comme un Messager de Dieu, ne pas bénéfier mes remerciements. L'Eglise à des colléges, des immeubles, des Entreprises, une caritas pour caser les jeunes chrétiens et donner des aumônes aux jeunes musulmans.L'eglise a des quota dans l'administration publique, dans les sociètés étatiques.L'Eglise bénéficie des apports extérieure et l'Eglise par le trichement des hommes de l'Etat est devenue la première puissance foncière du Sénégal, des TF offerts par les

9.Posté par shela le 15/12/2009 12:13
Pourquoi tant de mépris pour l'église Mr le Président ? C'est ignoble de la part d'un Président. votre prédecesseur Diouf avait pourtant une femme catholique mais il vouait tant de respect aux chrétiens et à tout les tarihas. N'oubliez pas que rien n'est éternel et un jour viendra où vous quitterez ce pouvoir. M le Président les sénégalais en n'on marre de vous et votre famille. rendez-nous notre pays

10.Posté par qwerty le 15/12/2009 12:31
C'est cela la vraie foi le reste c'est du n'importe quoi.

11.Posté par blanka le 15/12/2009 15:19
Maty t es kune G A R C E, comment une citoyenne peut developper des idees aussi sordives? hija de p u t a

12.Posté par MONSIEUR le 15/12/2009 15:31
Soyez dignes, qui que vous soyez , où que vous soyez et quoi que vous fassiez car DIEU est avec vous.
Pour moi ceci est plus digne.

13.Posté par maty le 15/12/2009 16:02
BLANKA, je te pardonne de tout mon coeur.

14.Posté par lib le 15/12/2009 17:00
excuse-moi Blanka mais est ce que tu comprend la langue de moliere?
je ne sais pas ce que tu reproches á cette fille Maty,elle a ete tres objective dans sa contribution.c est un forum de discussion essayons de trouver des solutions pour sortir notre pays de cette galere que wade l'a plonge au lieu de s'insulter sans raison valable SVP.

15.Posté par Ger le 15/12/2009 18:08
c'est vraiment dommage quoi,,,,,,,,,,j'ai comme l'impression que "notre cher président" ne pése pas ses mots! Je ne vois vraiment comment un président digne de ce nom, pourrait dire des bassesses comme ça!!!!!!! Comment peut - il se permettre de dire que l'église n'est pas reconnaissante, en plus reconnaissante envers qui, et pourquoi? L'église n'a jamais compté sur lui, et puis même si c'était le cas, ce n'est pas en sa propre personne mais en l'institution qu'il incarne "président de la république" qui se doit d'assister toutes la population. le probléme c'est que Mr fait une confusion entre son devoir en tant que Prési et en tant que sénégalais lamda, c dommage.
Un prési qui assiste son peuple ne doit pas attendre un soit disant merci parce qu'il ne fait que son devoir (ce qui n'est pas le cas ici) .
IL est temps qu'on dise STOP avant que le sénégal ne soit ruiné

16.Posté par martial philippe le 15/12/2009 19:04
Que voulez-vous que je vous dise ? Le président wade pense que ce sont les mourides qui élisent et démettent les chefs d'état sénégalais. Mais les sénégalais que nous sommes lui montreront que ce ne ne sont ni les mourides, ni les tidianes, ni les chrétiens qui voteront, mais bien les sénégalais qui se rendront aux urnes.

17.Posté par liti le 16/12/2009 10:26
Pardonnez-lui car il ne sait pas ce qu'il fait ni ce qu'il dit

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State