Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'ÉVÉQUE DE KOLDA CONFORTE LE PAPE BENOÎT XVI: «le préservatif est perçu comme l'arme des poltrons»

Article Lu 1868 fois

La grande messe de la 12l e édition du ­pèlerinage marial de Popenguine a été célébrée, hier, par l'évêque de Kolda, Mgr Jean-Pierre Bassène, en présence des dif­férentes familles religieuses et des auto­rités politiques et étatiques. Lors de son homélie, Mgr Jean-Pierre Bassène s'est montré contre l'usage du préservatif, indiquant que «le préservatif est perçu comme l'arme des poltrons».



POPENGUINE - «La distribution du préservatif ne donne pas le temps aux gens de réfléchir. Le préservatif est perçu comme l'arme des poltrons. Vous savez quand on n'a pas d'armes, on est pru­dent». C'est le message que l'évêque de Kolda, Mgr Jean-Pierre Bassène, a lancé hier aux jeunes, à l'occasion de la 12le édition du pèlerinage marial de Popenguine. Dans son homélie, Mgr Bassène a prôné l'abstinence et le code de conduite de nos valeurs culturelles que sont «la sagesse ancestrale, la foi en Dieu plus épurée par les religions révélées, un code de vie en société qui n'est pas dénué d'éthique». Autant dire, poursuit-il, que « notre jeunesse, à qui l'on propose aujourd'hui d'autres repères et des substituts des valeurs, n'est pas une génération spontanée. Elle s'enracine dans le ter­reau vivant de la culture dont des personnes­ressources sont toujours porteuses. Elle est capa­ble, notre jeunesse, de discernement et de responsabilité».

A cette même jeunesse, il lance : «Ne soyez pas une jeunesse consommatrice du prêt-à-penser devant des questions brûlantes de l'heure, telles que celles liées au préservatif. Vous avez votre mot à dire pour ne pas entrer en tentation». L'évêque de Kolda pense que les religieux, c'est-à-dire ceux qui prêchent Dieu et qui sont des guides dans la foi, ont leur mot à dire. Le Pape a droit à la parole. Le sage de la tradition aussi. De même, les parents, les éducateurs. «L’outil pour l'outil n'est pas por­teur de valeur. Sa propagande et sa distribution, sans considération, peuvent être agressions et destructions de valeurs morales», prêche l'évêque de Kolda.

Ce dernier déclare : «Lorsque, pour assurer sa sécurité, un Etat renforce son arsenal, cela relève du secret militaire. Et les armes acquises sont remises à des gens formés que sont les soldats, qui en feront usage en cas de nécessité, tout en ne perdant pas de vue l'éducation à la paix», conclut-­il.

Un coup contre les stratégies de lutte contre le sida que le Pape Benoît XVI avait fustigées. Il avait déclaré, à l'entame de sa tournée en Afrique, que l'usage du préservatif n'est pas toléré par la reli­gion catholique, d'une part, mais surtout qu'il ne permettra pas de régler le problème du sida en Afrique, d'autre part.

Source: Le Populaire

Article Lu 1868 fois

Mercredi 3 Juin 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State