Référence multimedia du sénégal
.
Google

L’Amérique renforce la sécurité de Obama après les propos scandaleux de Hillary (Assassinat du candidat noir)

Article Lu 12857 fois

Dans un entretien accordé à un quotidien suédois, la prix Nobel de littérature avait en effet affirmé que si le Sénateur noir accédait à la présidence des Etats-Unis, « il ne durerait probablement pas longtemps, lui un homme noir occupant le poste de président, ils le tueraient ».



L’Amérique renforce la sécurité de Obama après les propos scandaleux de Hillary (Assassinat du candidat noir)
Alors qu’elle expliquait les raisons de son maintien dans la course à l’investiture démocrate, Hillary Clinton a fait référence vendredi à l’assassinat de Robert Kennedy en juin 1968, une façon pour elle de souligner entre les lignes, qu’elle restait dans la course au cas où Obama serait visé par une tentative d’assassinat. "...Nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné en juin en Californie", a-t-elle expliqué devant le comité de rédaction d’un journal du Dakota du Sud, le Sioux Falls Argus Leader.

"C’est quelque chose que je ne comprends pas", a-t-elle ajouté, en faisant référence aux appels au sein de son parti en faveur de son retrait de la course à l’investiture, dont les dernières consultations auront lieu le 3 juin dans le Dakota du Sud et le Montana.

Robert Kennedy, frère du président assassiné John F. Kennedy et du sénateur du Massachusetts Edward Kennedy, a été tué en 1968 alors qu’il était en compétition pour la primaire démocrate.

La sénatrice de New York a par la suite exprimé des regrets devant des journalistes : "Je suis désolée si l’évocation de cet épisode traumatisant pour notre pays tout entier et pour la famille Kennedy en particulier a pu blesser. Ce n’était absolument pas mon intention".

Il ne durerait probablement pas longtemps

Avant ces déclarations de Clinton, c’est l’écrivain britannique Doris Lessing qui a dit tout haut ce que beaucoup d’Américains redoutent tout bas.

Dans un entretien accordé à un quotidien suédois, la prix Nobel de littérature avait en effet affirmé que si le Sénateur noir accédait à la présidence des Etats-Unis, « il ne durerait probablement pas longtemps, lui un homme noir occupant le poste de président, ils le tueraient ».

La femme de lettre progressiste a cependant refusé de préciser qui pourrait tuer Barack Obama.

La sécurité d’Obama renforcée

La sécurité du sénateur noir a été fortement renforcée. Alors que traditionnellement les candidats n’obtiennent la protection officielle des gardes du corps du gouvernement fédérale qu’après avoir reçu l’investiture de leur parti en vue de la présidentielle, décision à été prise par le ministre de la sécurité interieur Michael Chertoff, en consultation avec le congrès, de flanquer Barack Obama de gardes de corps 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Les déclarations d’Hillary viennent en rajouter une couche à un moment ou beaucoup de d’américains redoute que l’histoire des Etats-Unis, riche en épisode de ce type, ne se répète. Le président Abraham Lincoln fut assassiné en 1865 après avoir aboli l’exclavage. Les années 1960 furent, elle, émaillées d’une terrible serie d’assassinats qui frappèrent des hommes engagés dans l’éliminations de la ségrégation raciale : le président John Kennedy, son frère Robert et bien sur Martin Luther King.

Plus récemment, c’est le pasteur noir Jesse Jackson qui reçoit, comme Barack Obama, la protection des services officiels après avoir fait l’objet de menaces de mort durant ses campagnes présidentielles de 1984 et 1988.

Source: Nettali / dabio.net

Article Lu 12857 fois

Lundi 26 Mai 2008





1.Posté par tek tegui le 26/05/2008 09:16
kouya beuga dé si kharé lo djine khépe ko .Madame clinton il est temps que la vérité reigne et pour toujours

2.Posté par abzo le 26/05/2008 10:05
Change we believe in.....YES WE CAN!.....OBAMA 08

3.Posté par diaz le 26/05/2008 12:21
We all suport you president OBAMA.

4.Posté par d le 26/05/2008 12:33
Bill Clinton dall mo goré!

5.Posté par KIKI le 26/05/2008 19:08
VIVE OBAMA A BAS HILLARY

6.Posté par alex le 26/05/2008 21:16
Désolé, mais il y a trop de fautes dans cet article, SVP! , revoyez vos copies avant de les publier!

7.Posté par gorr le 26/05/2008 22:16
mais tu as compris ce k'il voulait dire alex,bayilen corriger senegalais li mo taxx ,vous etes tjrs derieres ,ndarès waxx ,soff nguen lol

8.Posté par reuthie le 26/05/2008 22:56
YES WE CAN .....IL EST TEMP KEN DOU SI MEUNE LENE

9.Posté par djilor le 27/05/2008 00:30
OBAMA NA DÉMM AFRIQUE WOUTI TOUL (ANTI BALLES) AK YÉNÉNN GALADJ (TÉRÉ, SAFARA, NDOMBO, LAPATAKÉ). AY BAKHI MAMAMM PEUVENT LE PROTÉGER.

10.Posté par aboubacry le 27/05/2008 12:19
l'amèrique est toujours raciste bush est un grand fasciste de merde,le pays qui se dit le plus dèmocratique au monde sil y'a ces genres de craintes c'est qu'il y'a un soucis.

11.Posté par azerty le 27/05/2008 15:04
frachement hillary tu a rien dit wakho fi dara waye vous etez tous des reciste

12.Posté par Zama le 27/05/2008 15:48
De toute façon, il n'y a que les noirs qui sont suffisamment idiots pour croire que le racisme sera éradiqué tant que l'Afrique et sa diaspora seront sous le contrôle économique et idéologique du monde des blancs.

13.Posté par dou diallo le 27/05/2008 17:22
HIL. CLINTON est desesperee,je me demande comment on peut arriver si bas.SIAMO TUTTI CON TE.ALLAH TI GUIDERA E TI PROTEGGERA

14.Posté par pithios le 27/05/2008 17:26
obama for ever clinton go
to help your husband.c des menaces ils peuvent rien contre ce jeune avocat talentueux.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State