Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'Afp sur le message de Me WADE aux parlementaires : ‘Des recommandations quasi comminatoires au pouvoir législatif’

Article Lu 1253 fois


L'Afp sur le message de Me WADE aux parlementaires : ‘Des recommandations quasi comminatoires au pouvoir législatif’
‘Le réflexe totalitaire du pouvoir actuel s’est clairement exprimé à travers la pseudo séance solennelle de l’Assemblée nationale, qui a donné l’occasion à l’Exécutif de faire des recommandations quasi comminatoires au pouvoir législatif’. Tel est le commentaire du bureau politique de l’Afp sur le message du chef de l’Etat délivré hier aux parlementaires par le biais du Premier ministre Hadjibou Soumaré. Pour les progressistes, ‘les masques sont tombés. On ne prend même plus des précautions élémentaires, pour fouler au pied la séparation des pouvoirs’.
Le parti de Moustapha Niasse indique, à cet effet, que c’est dans ce contexte ‘où se déroule le complot contre notre démocratie’ que le monde rural continue son chemin de croix que lui ‘impose le régime de Me Wade depuis sept années’ : ‘Les poches de disette se multiplient à travers le territoire national, sans que le gouvernement ne daigne mettre en place, en urgence, les vivres de soudure pour éviter le développement de la tragédie silencieuse’.

Au lendemain de la recapitalisation ‘bruyante’ des Ics, l’Afp continue d’exiger que les responsables de la faillite de ce fleuron de l’industrie soient traduits en justice, ‘au lieu de plastronner en se délectant des éloges indus des courtisans prompts à leur décerner un satisfecit aux antipodes de leurs multiples crimes économiques’. Car, affirment Moustapha Niasse et ses camarades, ‘naguère fleuron de notre industrie, les Ics qui faisaient des bénéfices, sont en 2007 sous perfusion. Avec nos pseudos libéraux, l’Etat qui contrôlait 47 % des parts, n’en détient plus que 10 % et de multiples garanties et facilités sont octroyées à Iffco’.

Le Bp de l’Afp affirme également que ce sont ‘les mêmes intérêts occultes’ qui sont le soubassement de la loi sur la zone spéciale de Diamniadio et de la loi portant privatisation de l’Apix, qui ont été votées subrepticement et avec un nombre réduit de députés. Suffisant pour que les progressistes disent condamner ‘énergiquement l’exécution programmée de l’Offre publique d’achat sur le Sénégal’.

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadji

Article Lu 1253 fois

Jeudi 19 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State