Référence multimedia du sénégal
.
Google

L’Afp qualifie d’échec la campagne agricole

Article Lu 1393 fois


Le Bureau politique de l’Alliance des forces de progrès regrette, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’ignorance par l’actuel régime des priorités de notre pays.

Les progressistes dénoncent aussi la gestion partisane du pouvoir qui consacre, selon eux “ l’essentiel de son temps à la gestion des intérêts d’un groupe privé, tétanisé par la perspective de perdre le pouvoir et de devoir rendre compte au peuple souverain affecté par les multiples conséquences de tant d’incompétence, de tant d’errements, de tant de choix douteux en porte-à-faux avec l’intérêt général ”.

Ils avancent que “ le monde rural n’a pas fini de payer le lourd tribut qui semble être son lot sous l’ère des pseudo-libéraux ”.

Les camarades de Moustapha Niasse indiquent que la campagne agricole 2007/2008 a été si désastreuse que la précarité sociale s’est aggravée. “ A quelques semaines de la fin de la commercialisation de la campagne arachidière, disent-ils, à peine 34.000 tonnes de graines ont été collectées”.

A Kaolack, par exemple, notent-ils, où l’usine Suneor a une capacité de trituration de 280.000 tonnes, seules 15.000 tonnes ont été collectées.

Poursuivant dans ce sens, ils soulignent que le déficit vivrier est tellement évident que les tenants du pouvoir actuel ont du mal à poursuivre “ leur politique de l’autruche ”, en déplorant le fait que, à ce jour, aucune mesure sérieuse n’est prise, pour voler au secours des populations démunies, avec efficacité et dans la transparence.

Selon les progressistes, “ la mort de la filière arachidière ” que Me Abdoulaye Wade et son régime avaient promise aux Sénégalais, depuis octobre 2001, est en train de devenir, au fil des semaines et des mois, “ une réalité vécue par tous ”. Ils déclarent que la responsabilité d’un “ tel désastre ” sera assurée entièrement devant l’histoire, par ceux qui se sont engagés dans cette voie, sans avoir conçu et planifié avec méthode des solutions de remplacement.

Aussi, fustigent-ils, l’appel lancé par Me Abdoulaye Wade aux Sénégalais établis à l’étranger, pour rentrer au pays et s’y voir attribuer des fermes. A leurs yeux, cela démontrent que “ le summum du ridicule est atteint ”. Quand on sait qu’il n’existe aucune politique agricole sérieuse, dans les perspectives du régime actuel, dont les préoccupations sont loin des dossiers liés aux vraies semences, aux engrais et à des prix rémunérateurs pour les produits agricoles.

Source: Le Soleil

Article Lu 1393 fois

Jeudi 14 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State