Référence multimedia du sénégal
.
Google

L’AUTOROUTE A PEAGE FACE A UN PROJET DE KARIM WADE: Les voies et ponts de la discorde

Article Lu 11662 fois

Les bailleurs de fonds et l’Apix sont inquiétés par un projet de construction d’une voie de contournement de Rufisque qui a les mêmes caractéristiques que l’Autoroute à péage.



L’AUTOROUTE A PEAGE FACE A UN PROJET DE KARIM WADE: Les voies et ponts de la discorde
Entre le ministère de la Coopération internationale, des Infrastructures, de l’Aménagement du territoire et des transports aériens, l’Agence pour la promotion de l’investissement et des grands travaux (Apix) et les bailleurs de fonds intervenant dans le financement de l’Autoroute à péage, ce n’est pas l’entente parfaite. Un projet de construction d’une route de contournement à Rufisque a fini par saper les relations entre ces entités étatiques et semer la confusion chez les bailleurs de fonds. Le problème a été évoqué par nos confrères du journal «Le Quotidien» dans son édition d’hier, qui ont vu dans ce projet de l’Agence autonome des travaux routiers (Aatr), agissant pour le compte du ministère de Karim Wade, une volonté de «saboter l’Autoroute à péage». En effet, les promoteurs et les bailleurs de l’Autoroute à péage n’auraient pas d’inquiétudes à se faire si la voie de contournement était une simple route. Tout au contraire, elle a les mêmes caractéristiques que le projet d’Autoroute à péage dans sa dernière phase. Le projet de Karim Wade se dessine comme un contournement de Rufisque en «2x2 voies avec terre-plein central en milieu urbain du tronçon». Il intègre aussi «la construction de trois ponts à poutrelles enrobées et d’ouvrages d’assainissement». Il part du «carrefour situé devant le dépôt Layousse à hauteur du Cap des Biches en passant par la route de la Sococim jusqu’à la Nationale 1 à Bargny, soit sur une distance d’environ 9 kilomètres». D’ailleurs, l’appel d’offres pour la supervision des travaux de ce très controversé projet, financé par l’Etat du Sénégal, est lancé depuis le 14 septembre dernier.

Séance d’explications

Ainsi, telle qu’elle est définie, la construction de cette route annonce une concurrence déloyale sur cet axe de Rufisque. Car, les usagers seraient plus enclins à emprunter la voie de contournement que l’Autoroute à péage, d’où les craintes exprimées par les bailleurs. Du côté de l’Aatr et du ministère de la Coopération, l’on tente de faire croire aux bailleurs, dont Agence française de développement (Afd) et la Banque mondiale, que ce projet ne constitue pas un frein à la rentabilité des investissements consentis sur l’Autoroute à péage. D’où la réunion convoquée ce matin pour une séance d’explications. Ce différend intervient au moment où le Sénégal s’apprête à signer une convention de financement de plus de 50 milliards de FCfa pour l’Autoroute à péage, le 13 octobre prochain. Si l’on en croit ce fonctionnaire de la Banque mondiale, «les ardeurs de l’institution financière sont quelque peu douchées par cette situation, même si elle affiche sa volonté d’accompagner le projet jusqu’à son terme».

Ndiaga Ndiaye
Source L'Observateur

Article Lu 11662 fois

Mercredi 30 Septembre 2009





1.Posté par deug le 30/09/2009 20:23
karim tu perds ton temps tout cela pour masquer tes dérives de gestion mais j´ai pitie de toi car ton vieux et moribond pére va mourir et toi seul dans ce monde avec autant de miallards volés au sénégalais tu crois tu t´en tireras comme ca demande a charles taylor ou a moboutou ou sadamm huessein ou meme a abre ca peut durer mais qui sommes de ta génération qui ignoront pas la réalité et tes moindres tractations jusqu´a tes fréquentations en france a Neuilly et a la cité de londres nous te lancons un appel historique soit pret car cette volontaire populaire qui s´est saisie de sa mission est loin de faire recul a peine 40 tu en as encore pour 30 voir 40 mais dit ti ca sera 30 bonnes années de galére pour toi un homme avertit en vaut deux

2.Posté par Patriote le 30/09/2009 20:30
Deug attends de pouvoir t'exprimer pour t'attaquer à des gens qui te dépassent en tout! Tu n'es qu'un simple aigris deug. Karim dinala jiitou, jiitou say doom incha Allah.

3.Posté par poullo le 30/09/2009 20:53
mae sa c'est bon parce que on doit pas avoir seulement une seule route imaginez vous en cas de probleme sur 'autoroute? franchement je ne comprends pas les soient disants bailleures de fonds ou cooperation francaise ,union europeene tous sa DES FOUTAISES.ILS VEULENT NOUS IMPOSER LE TIERE MONDISME POUR TOUJOUR

4.Posté par pap le 30/09/2009 21:28
Je pense que Karim a raison d'augmenter les infrastructures. Prenez l'exemple de la France vous prenez deux petites villes distantes de 20 à 30 Km, vous aurez l'option entre 2 à 3 types de voies (autoroutes, routes nationales, départementales. Faut arrêter de vouloir rester à l'age de la pierre taillée

5.Posté par muslim le 01/10/2009 00:57
espérons que sa ne va pas couté plus chaire que sont prix normal comme d'abitude

6.Posté par der le 01/10/2009 12:07
karim ca kanam

7.Posté par gaindè le 01/10/2009 13:02
PARIOTE,YAW AK DER...sène data ndaye....markatou tatou famille wade....domarame

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State