Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'ASSEMBLEE GENERALE DES TRAVAILLEURS DE L’ASECNA INTERDITE: Les gendarmes bloquent l’accès à la direction générale

Article Lu 1712 fois


L'ASSEMBLEE GENERALE DES TRAVAILLEURS DE L’ASECNA INTERDITE: Les gendarmes bloquent l’accès à la direction générale
L’assemblée générale des syndicats des travailleurs de l’Asecna n’a finalement pas pu se tenir hier. Les gendarmes armés jusqu’aux dents sont passés par là. L’assemblée générale des syndicats des travailleurs de l’Asecna n’a finalement pas eu lieu hier comme prévu à la direction générale de cette agence. Les gendarmes fortement armés ont sommé les travailleurs de vider les lieux. Les journalistes venus nombreux n’ont pas échappé à la règle. Il leur était également interdit d’accéder à la direction générale. Finalement, les syndicalistes ont improvisé un point de presse devant l’Eglise de l’aéroport Léopold Sédar Senghor qui fait face à la direction générale. Seydou Diémé, secrétaire général du Sdts et porte-parole de l’intersyndicale, très amer crache sa colère : « Nous voulons tenir notre assemblée générale. On nous a envoyé des gendarmes pour nous empêcher de le faire ». Et M. Diémé de poursuivre : « Ce que nous voulons c’est une audience avec le chef de l’Etat et non une convocation à la gendarmerie ou à la division des investigations criminelles (Dic) ». A en croire, M. Diémé le syndicat a déposé un préavis depuis le 12 Juin dernier. Il prévient que si le préavis arrive à expiration sans qu’ils n’aient d’interlocuteurs, ils vont en grève. En ce moment, le risque est gros. Il n’y aura pas d’avions qui descendent ni d’avions qui décollent de l’aéroport. Pour sa part, Cheikh Sadibou Mbaye, secrétaire général du syndicat des cadres indique que le Sénégal, en empêchant les travailleurs d’accéder à la direction générale par la forte présence des gendarmes, a violé les textes. Le Sénégal, selon M. Mbaye, n’appartient pas au ministre Farba Senghor. Il est en train de ternir l’image du Sénégal. Les travailleurs n’accepteront pas qu’il ternisse l’image du Sénégal. Il prévient le ministre que les travailleurs ont la situation en main. Et qu’ils vont continuer jusqu’au bout.

Source: L'observateur

Article Lu 1712 fois

Vendredi 20 Juin 2008





1.Posté par karité wade le 20/06/2008 16:27
vous nous faites chier vous les syndicalistes allez travailler mo gueun thii yééénnn!!
vous tous farba senghor dina reukh séén digueu

2.Posté par joe sylla le 20/06/2008 17:20
merci ca set le roussi merci wade et farba continuez com ca va bientot peter sur vos gueules les senegalais est passif tant kil reagit les opposants sont peut etre des mboukhat mé gare a toi car tu as eté elu par les urnes mé tu risk de kitter par les ...

3.Posté par FATOU DIOP le 20/06/2008 19:44
CES IMBECILES DE SYNDICALISTES NE PEUVENT T'ILS PAS ALLER CHERCHER DU TRAVAIL COMME LES AUTRES FILS DE PUTES ILS VEULENT SEULEMENT NEGOCIER POUR DEMAIN RECLAMER DES PREBENDES A L'ETAT

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State