Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'APR N'a PAS MOBILISE A Paris: Une centaine de personnes manifestent devant l’ambassade du Sénégal

Article Lu 1924 fois

Les Sénégalais de la diaspora ne se sont pas bousculés samedi devant l’ambassade du Sénégal à Paris. Seule une centaine d’entre eux a répondu à l’invitation de l’Apr France à manifester contre l’accusation de blanchiment d’argent sale portée contre Macky Sall et contre la confiscation de son passeport.



L'APR N'a PAS MOBILISE A Paris: Une centaine de personnes manifestent devant l’ambassade du Sénégal
(Correspondant permanent à Paris) - Une centaine de militants et sympathisants de l’Apr France a dénoncé, devant l’ambassade du Sénégal à Paris, l’accusation portée contre l’ancien président de l’Assemblée nationale, Macky Sall, et son militant Abdoulaye Sally Sall. Les organisateurs en attendaient plus, mais se disent satisfaits de cette mobilisation qui n’a été préparée que pendant quelques jours. Sous la surveillance d’une vingtaine de policiers français qui avaient barré la rue menant à l’ambassade, des pancartes, des banderoles portaient des messages hostiles au régime du président Wade. Dans un des tracts distribués lors de la manifestation, on pouvait lire : ‘La Diaspora sénégalaise si présente en ce jour 31 janvier 2009 sous la conduite de la délégation Apr France condamne la convocation du président Macky Sall et de ses amis’ et apporte ‘son soutien indéfectible’ à Macky Sall.
Pour Alioune Ndao Fall, un des responsables de l’Apr France, ‘le pouvoir est en train dériver au Sénégal et la convocation de Macky Sall devant la police judiciaire est un acte contre la démocratie’. Il enfonce le clou en soutenant que Macky Sall ne ‘jouit plus de toutes ses libertés’, faisant allusion à la confiscation de son passeport. Et demande sa restitution. Alioune Ndao Fall a fait appel à la Constitution dans ses différents articles. Comme l’article 8 qui ordonne à l’Etat de garantir ‘à tous les citoyens les libertés individuelles fondamentales, notamment les libertés civiles et politiques, la liberté d’opinion et d’expression, de la presse, d’association, de réunion, de déplacement, de manifestation’. Mais l’article qui tient à cœur les manifestants, c’est surtout celui qui concerne ‘la liberté de se déplacer et de s’établir librement aussi bien sur tout le territoire national qu’à l’étranger’.

Alioune Ndao Fall dit ne pas comprendre pourquoi le président de la République soutient l’injustice alors qu’il a combattu celle-ci durant toute sa vie politique d’opposant. Pour convaincre, les manifestations ont fait appel à une citation du président Wade : ‘Je pense que les institutions sont une chose et les hommes sont autre chose. Les institutions sont aussi ce que sont les hommes. Si vous avez de bonnes institutions avec un dictateur, vous ferez exactement la même chose que dans une dictature. Il y a un problème d’homme, d’esprit de démocratie. Il faut que les gens qui sont là veillent à construire la démocratie. Autrement, la perversion d’un système est facile (…)’. Suffisant pour les militants d’Apr pour dire que c’est exactement ce qui se passe au Sénégal. D’autant que, estiment-ils, des députés ont été exclus de l’Assemblée nationale. D’où leur soutien aux députés Moustapha Cissé Lô et Mbaye Ndiaye qui ont été exclus de l’Assemblée nationale par le président du groupe parlementaire libéral, Doudou Wade.

La succession du président Wade s’est invitée dans la manifestation. Des tracts, des pancartes et des banderoles y font allusion. Comme ce passage : ‘Depuis la réélection du président Abdoulaye Wade le 27 février 2007, le pouvoir libéral gouverne par la terreur et l’oppression afin de substituer l’Etat républicain par une monarchie dévouée au propre fils du président, en l’occurrence Karim Wade’. Pour les manifestants, ‘cette volonté du président de la République d’imposer son propre fils au peuple sénégalais se manifeste par la confiscation du pouvoir, par la perversion des institutions, l’élimination de tout adversaire politique, l’utilisation des moyens et de la puissance de l’Etat, la restriction des libertés individuelles et politiques’. Si les militants d’Apr insistent sur cet aspect, c’est parce qu’ils considèrent que la convocation de Macky Sall entre dans la stratégie du chef de l’Etat d’écarter tous les potentiels adversaires susceptibles de faire ombrage à son fils.

En tous les cas, les militants de l’Apr ont promis de ne pas se laisser faire. Ils disent qu’ils vont se battre pour sortir d’affaire leur leader et appellent dans ce sens toute la diaspora sénégalaise éparpillée dans le monde. D’autres manifestations vont être organisées tant que Macky Sall sous le coup de l’accusation de blanchiment d’argent sale.

Moustapha BARRY

Source: Walfadjri

Article Lu 1924 fois

Lundi 2 Février 2009





1.Posté par khadi le 02/02/2009 17:55
IL faut chercher pour Macky des Avocats internationnaux Plus les avocats senegalais et s´ il faut que toute la diaspora contribue financiellement en tout moi je suis prete.En ce qui concerne Wade son probleme est de venir au pouvoir tres tard.il n`en a pas assez et il veut continuer a regner par le biais de son fils.Loulou doufi ameeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

2.Posté par yams le 02/02/2009 18:35
welcom to http://www.macky2012.com/ pour soutenir macky contre injustice de wade et ses guignoles.

3.Posté par ndoumbé le 02/02/2009 18:59
100 personnes? Hum... il y en avait plus quand même. et puis qui connais les manifs à l'étranger, il faut multiplier ce chiffre par 100! 500 personnes a Paris est considéré comme un succès à Paris!

4.Posté par sengenis le 02/02/2009 19:36
à vrai dire le journaliste en question est arrivé en retard les gens de mantes la jolie et du havre étaient déjà rentrés chez eux via le bus.
bref c'est pas grave le probleme est la liberation du président macky sall sans condition et immédiatement.
" ignane wéssoul ngua téré nit fékké invitation bou tolni bou barak obama"
dieu est grand et nous croyons en dieu inchallah la justice se fera et le président macky sera le prochain locataire du palais.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:17 Dakar sans eau, Macky à Keur Momar

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State