Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'APPEL DE LA PIROGUE: Il est animateur de radio. Ababacar a déjà tenté la traversée vers l'Espagne et est prêt à recommencer (Interview)

Article Lu 11122 fois

Ababacar Sadick Fall est un jeune de 22 ans, très ambitieux. Né à Dakar, plus précisément à Yarakh dans la banlieue dakaroise, il anime des émissions à la Radio Municipale de Dakar (RMD). Il a sillonné pas mal de radios, parmi lesquelles Dakar FM avec Michael Soumah et Radio Guney yi. A part les études et l’animation, Ababacar est aussi un excellent conteur. Il a été récupéré par Babacar Mbaye Ndack, président des conteurs du Sénégal. Mais comme beaucoup de jeunes de son âge, Ababacar a tenté le voyage en pirogue pour l’Eldorado, en Espagne. Son aventure au pays des toreros n'a pas duré le temps d'un rêve, parce qu’il a été rapatrié sitôt arrivé sur les côtes espagnoles.



L'APPEL DE LA PIROGUE: Il est animateur de radio. Ababacar a déjà tenté la traversée vers l'Espagne et est prêt à recommencer (Interview)
Ababacar, qu'est-ce qui vous a motivé à émigrer en prenant la pirogue ?

Ababacar : Je suis de Yarakh où l’activité principale est la pêche. Puisque je suis issu d’une famille modeste, j’allais des fois à la pêche pour subvenir à mes besoins, surtout scolaires. Mais avec la pollution, les poissons deviennent de plus en plus rares. Nous sommes donc obligés d’aller chercher ailleurs, comme en Espagne, un travail plus bénéfique. Je me suis responsabilisé de prendre en charge mes parents dès le bas âge. Alors avec la cherté de la vie, avec le chômage qui prend de plus en plus d’ampleur dans nos pays, et aussi le manque de bonnes politiques pour la jeunesse, la tendance c’est d’aller à la recherche de ce manque à gagner dans les pays dits développés. J'ai décidé d’émigrer pour améliorer les conditions de vie de mes parents. L’illustration parfaite de l’incompétence de nos gouvernants, c’est la localité de Yarakh, très riche en ressources halieutiques et en industries. La moitié des jeunes n’arrivent pas à trouver du travail.

Où avez-vous trouvé les moyens pour payer le voyage ?

Les organisateurs étaient des amis à moi. Je n’ai payé que la moitié, c'est-à-dire les 200 000 francs Cfa (305 euros). Je me suis débrouillé par ci par là pour trouver cette somme.

Est-ce un trafic ?

Ces gens qui avaient organisé le voyage n’étaient même pas des pêcheurs. Mais des baol baols (chercheurs de profits), qui ne savaient même pas nager. L’émigration clandestine est un phénomène qui existe depuis quelques années. Les Sénégalais ont été trop tard informé de la situation. Cause pour laquelle on entend toutes sortes de versions.

Comment c’est déroulé le voyage en mer ?

Hey ! Oui c’est très difficile pour nous. Nous étions 92 dans la pirogue. Le voyage a durée 12 jours, parce que le capitaine s’était perdu. Nous avons perdu deux hommes durant le voyage. Ils ont été jeté à l’eau. Ce qui nous qui faisait le plus peur, c’était la houle et les vagues qui s’élevaient à deux mètres. Je réfute la thèse selon laquelle les émigrés ne mangent pas durant le voyage. Ce n’est pas vrai du tout. Nous nous avions amené tout le nécessaire pour nous alimenter. Il y a aussi des gens qui disent qu’il y a la présence de djinns (des esprits invisibles). Mais c’est faux. Vous savez, le fait de rester 4 à 5 jours sans dormir faisait qu’ils avaient des hallucinations et voyaient des djinns. La nuit était très difficile. Personne ne voulait que son voisin le touche, sinon c’était la bataille. Et on se traite de tous les noms d’oiseaux. Notre principal problème, c’était la peur de ne pas arriver à destination. Mais une fois arrivés sur les côtes espagnoles, on nous a aussitôt embarqués destination Sénégal. On a rien compris. Nous pensions que c’était pour nous amener quelque part, pour nous installer dans une maison. Mais rien de cela.

Selon vous, pourquoi les Sénégalais émigrent plus que les autres nationalités de la région, alors que le Sénégal n’est le pays le plus pauvre ?

Pour moi, les Sénégalais émigrent le plus pour pouvoir prendre en charge leur famille et aussi pour pouvoir faire face aux exigences de la vie. Vous savez, le Sénégalais est quelqu’un qui aime la vie, qui aime aller de l’avant, qui aime aider son prochain. C’est pour tout cela que les Sénégalais tentent toujours d'aller vers le meilleur. Il ne faut pas oublier aussi la cherté de la vie, l’incompétence de nos autorités qui n’oeuvrent que pour leurs intérêts.

Qu’est-ce que l’Etat doit faire ?

Il doit dire la vérité aux jeunes. Il doit aussi aider la jeunesse en créant des emplois. Ce n’est pas qu’on attend que l’Etat nous trouve du travail. Mais c’est l’Etat qui doit faciliter l’emploi des jeunes, pour que chaque Sénégalais puisse apporter sa pierre pour la construction de l’édifice, pour un Sénégal émergent.

Avec toutes les difficultés que vous avez vécue, êtes-vous prêt à retenter l’expérience ?

Bien sûr que oui ! Vous savez pourquoi ? Parce que nous sommes fatigués de vivre ce calvaire. Pour moi, ce n’est pas mauvais d’être pauvre. Mais ce qui est mauvais c’est d’être pauvre en espoir. Nous vivons ce qu’on appelle l’extrémité de la pauvreté en mythe et en symbole.

Propos recueillis par Fatou Diouf

Source: Dakarblog.info

Article Lu 11122 fois

Samedi 17 Mai 2008





1.Posté par diaw le 17/05/2008 05:26

2.Posté par diaw le 17/05/2008 05:26
demandez avis à ceux qui vivent en europe avant de venir ; allez ailleurs mais pas en France
conseil d'ami

3.Posté par wewe le 17/05/2008 06:46
toi tu ferais de ne pas reprendre la mer parceque dans la vie il ne faut jamais perdre l espoir qu un jour tout ira bien si j etais toi je continuerais mon boulot d animateur et inchallah des lendemains meilleurs s ouvriront a toi dans ce boulot

4.Posté par diam le 17/05/2008 10:24
c'est pas facile wewe de rester sans espoire tu lui conseil de rester gosse fi amaule dara certe le prix à payer est trop couteux mais wewe j'ai plus simple nagniou changé place sic ! doka nagou je pari ke yangui europe

5.Posté par sali le 17/05/2008 11:17
venez partt sauf en france
plus enculez k les français vous mourrez

6.Posté par meschede le 17/05/2008 11:48
de toute facon je souhaite que chacun vient et il verra de ces propres yeux leurope ou lamerique.si vendre les faux trucs aux plages et etre poursuit par les policiers donnent des millions ,personne ne partirai faire des etudes superieure."aye douli nen la"
si largent avait une odeur,au senegal beaucoup ne toucherait pas larent des immigres.
ZEEN

7.Posté par bébé le 17/05/2008 11:53
Ne te précipite pa lou Diot Yomb il faut croire en Dieu s'il a que u vas partit c'est forcé ya personne ne poura rien. du courage amoul yakamti ndak ndak.

8.Posté par OUSMANE NDIAYTE le 17/05/2008 13:43
WAWA WA IL FUT ALLER RECK
FOU MOU YAME NEKH

9.Posté par kalzo le 17/05/2008 17:15
ESSAYE DE PERSEVERER DANS L ANIMATION ET TU EN VERRAS LES FRUITS ,AUJOURD HUI DES ANIMATEURS COMMME BOUBS ET AUTRES N ONT PAS BESOIN D IMMIGRER S ILS VIENNNENT EN EUROPE OU AUX USA C EST DANS LE CADRE DU JOB COURAGE çA IRA MON FRERE.

10.Posté par senegalais le 18/05/2008 06:46
have faith in good thanks

11.Posté par ls le 18/05/2008 19:53
Slt Babacar ne te laisse pas utiliser ni par rmd ni par Babacar Mbaye Ndack si tu as du talent naniou fégn cash nit day bagn khaw ma nag mala
les animateurs radios du senegal comme les reporters et autres soi disant journalistes sont des griots a la solde des musiciens et politiciens
deug nekhoul nag quén balma


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State