Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'ANOCI DEVIENT « Agence Nationale pour l’Organisation et la Construction d’Infrastructures »

Article Lu 11682 fois

Il était dit qu’après le sommet de l’Oci, l’Anoci tomberait dans l’abîme ou la fosse commune des agences nationales qui n’ont eu guère une durée de vie assez longue. Mais selon l’hebdomadaire sénégalais « Nouvel Horizon » - dont nous reproduisons ici l’article -, la structure dirigée par Karim Wade résiste à l’usure du temps : elle supplanterait même l’Apix.



L'ANOCI DEVIENT « Agence Nationale pour l’Organisation et la Construction d’Infrastructures »
Bien que le 11ème sommet de l’Oci ait vécu, l’Anoci restera pourtant bien l’Anoci. A la seule différence qu’elle se déclinera désormais sous l’appellation d’Agence Nationale pour l’Organisation et la Construction d’Infrastructures. En d’autres termes, le sigle reste, la mission change. Ainsi, outre le suivi des travaux d’infrastructure engagés dans le cadre du dernier sommet de l’Oci et dont certains sont encore en cours de réalisation, l’Anoci, nouvelle version, va hériter de toutes les réalisations qui devraient bientôt voir le jour. Il s’agit entre autres du Port du Futur, de l’aéroport de Ndiass, de la Zone économique spéciale intégrée réalisée par Jafza à Diamniadio, sans oublier la route Linguère-Matam.

Bref, autant de gros chantiers dont l’organisation, le suivi, voire la construction seront assurés par la nouvelle Anoci. Conséquence : le fils du président, par ailleurs, son Conseiller spécial, Karim Wade, va encore avoir la haute main sur les futurs travaux d’infrastructures. Et c’est naturellement l’actuelle Directrice générale de l’Apix, Aminata Niane, qui devrait faire les frais de cette nouvelle trouvaille.

Pour rappel, elle a été nommée récemment ministre-conseiler, histoire sans doute de préparer l’enterrement en première classe de l’Apix. Seulement, on aurait buté jusque-là sur sa résistance et, surtout, sur son contrat en béton.

Aux dernières nouvelles, on lui chercherait toujours une sortie honorable au profit, bien sûr, de Karim Wade qui, visiblement, entend poursuivre inexorablement sa route vers le sommet.

Source: Ferloo.com

Article Lu 11682 fois

Vendredi 16 Mai 2008





1.Posté par PATRIOTE le 16/05/2008 21:22
KARIMA WADE - HOMOSEXUEL !!!!!!! DEHORS

2.Posté par sopé khadim le 16/05/2008 21:41
kaim wade gordjigen karim wade gordjigen karim wade gordjigen karim wade gordjigen

3.Posté par maty le 16/05/2008 22:13
vive KARIM WADE

4.Posté par diaw le 16/05/2008 22:32
quel est le rôle alors de l'APIX ? holalalala ! c'est etonnant tout celà !

5.Posté par WAIF le 16/05/2008 22:41
Slt,
Alors c'est là le comble et que le ridicule ne tue point dans ce pays. Comment peut-on se permettre de modifier l'ANOCI pour lui donner une autre signification?
Cela constitue encore la continuation de la Grande Offensive pour le Vol des Deniers Publics. Les sénégalais attendent d'etre édifiés sur la douteuse gestion de cette structructure alors qu'eux ils ne pensent qu'à ruiner davantage ce pays.
Il faut qu'ils arretent de se jouer de nous autre le peuple qui ne demande que des conditions de vie meilleures. Ils sont en train de s'enfoncer dans l'illegalité ignorant les régles élémentaires qui régissent la république. Ils instaurent des lois injustes et sur ce St Thomas D'Aquin disait que " face à la loi injustice, la rebellion reste le sacré des droits et devoirs". On a beau dire que le mode de vie des sénégalais leur éducation ne permettent pas la rebéllion mais quand on les poussent jusqu'à piétiner leur dignité cela risque de déboucher sur la révolte. De ce fait je fais appel à Wade et à sa descendance de se resaisir et d'essayer une fois de s'imaginer " et si le peuple se levait contre nous?"

6.Posté par balla le 16/05/2008 23:33
slt a tout les senegalais je cherche un voleur s'apeller ameth badiane son frere sapelle ousmane badiane.

7.Posté par walaboke le 17/05/2008 11:53
Mais Wade da fa Yabate et que personne ne vienne me dire c'est le President de la republique.
Doul Waye.
Il tripote tout ce qu'il veut il n'a qu'a nomme Karim a la tete de l'APIX s'il veut mais la.
Mandat 5 puis 7
Mandat non renouvelable puis renouvelable
Tripotage de la constitution sous peu il y'aura une revision le President doit s'appeler Wade et sa mere doit se nommer Viviane sa Soeur Sindjeli excusez Mame Aida et sa Femme Karine. et des elus du peuple excusez encore des elus de Wade vont voter la loi.
Y en a marre a la fin...

8.Posté par el hadj hamidou diallo le 17/05/2008 12:49



Levons nous et luttons pour la paix. je vous invite à être membre de la chaine internationale pour l'instauration d'une paix universelle durable

Le soldat qui dit non
Matthis Chiroux, un sergent de l'armée américaine, a annoncé publiquement sa désertion motivée par son refus de retourner combattre en Irak. »

« Cet acte heurte sa conscience! »

Le sergent américain, Mathis Chiroux vient de déclarer aux Etats Unis, au monde et à l’armée américaine, qu’il refuse d’être déployé en IRAK. Il motive sa décision parce qu’il ne veut pas participer à l’envahissement de l’Irak. Mais, au-delà de cet acte anticonstitutionnel, il dit haut et fort que cet acte heurte sa conscience!

Depuis le début de la guerre d’Irak, j’ai mal pour le peuple irakien qui voit au quotidien, ses enfants, ses jeunes, ses femmes et ses hommes mourir dans un silence universel. J’ai vu, j’ai mal et je me suis tu. Je me suis tu tout ignominieusement. J’ai enfoncé ma tête comme l’autruche, dans un profond trou, et me suis tu.

J’ai regardé des années durant devant ma télévision, des irakiens, des américains et de pauvres mercenaires voulant obtenir la nationalité américaine, mourir au nom de la « liberté ». Des deux côtés, ils luttaient et s’entretuaient au nom et pour le même idéal « la libération du peuple contre les forces du mal ». De chaque côté, les forces du mal étaient en face.

J’ai regardé et avec moi, des millions d’individus ont vu sous leurs yeux, l’horreur se banaliser. La couleur rouge du sang qui ternit l’image de calme et de beauté de notre environnement, ne nous gêne plus. Même pas un rictus, une prière, un signe de tristesse, une larme quand nous voyons un petit corps innocent déchiqueté, une femme qui se tord de douleur, les boyaux hors d’elle, un homme qui perd son bras.

Rien, rien. Les images défilent devant nos yeux pendant que nous avons la bouche pleine, la déglutition facile et la digestion sans problème. Cela ne nous concerne pas, cela ne me concerne pas. Erreur me dit le sergent Mathis Chirous. Erreur, erreur et encore erreur nous crie t-il.

« Si cette guerre injuste heurte ma conscience de sergent de la plus puissante des armées, si ces enfants qui meurent heurtent ma conscience de père, si la mort dans mes bras de mes compagnons d’arme heurte ma conscience, si la mort de ce civil qui au bout de mon fusil à lunettes n’entend pas la détonation de la balle qui mettra fin à ses jours, heurte ma conscience, ta conscience aussi doit être heurtée, si tant est, homme tu es. »

C’est pourquoi j’ai eu conscience que j’ai été traumatisé par le « 11 novembre » et, de peur d’être considéré comme un complice ou un sympathisant de forces du mal, je me suis tu et ma conscience a encaissé tous ces heurts dans la souffrance et l’indignation.

Je souffre chaque fois qu’une balle ôte la vie à un être humain.

Je souffre chaque fois qu’une explosion aveugle déchiquette des gens en quête de pitance.

Je souffre chaque fois que je lis dans les yeux d’un pauvre soldat accroupi derrière un faible rempart de protection, la peur de la balle qui rendra des enfants orphelins.

J’ai eu peur, et j’ai encore peur. J’ai peur pour l’innocent israélien en prière sur le mur de lamentation. J’ai peur pour l’enfant de Gaza. J’ai peur pour la vendeuse d’orange du Liban. J’ai peur pour l’afghan des déserts arides. J’ai peur pour le vaillant kurde. J’ai peur pour mes parents de la verte Casamance. J’ai eu peur, et j’ai encore peur pour tous ceux qui en ce bas monde, côtoient et tutoient la mort.

J’ai peur, mais je me refuse d’être un lâche. Avec moi, venez dans un cri mondial, refuser d’être des lâches. Merci sergent. Peuples d’Afrique et du monde, faisons nôtre le combat du sergent Mathis Chiroux. Venez avec le sergent et tous les hommes épris de paix, dire haut et fort :

Non à la violence. Non aux guerres. Oui à la paix.

Oui à la « CHAINE DE LA PAIX ».

Envoyer votre adhésion à l’adresse ci-dessous :

Professeur El Hadj Hamidou Diallo,

Secrétaire Général du BLOC POUR LE RENFORCEMENT DE LA DEMOCRATIE AU SENEGAL (BRDS),

12 rue Niard Sicap rue dix, Dakar, Sénégal.

Tel 221 33 868 42 48, tigo 221 76 682 83 09,

orange 221 77 444 21 94.

partirds@yahoo.fr, fendec@yahoo.fr



S'IL VOUS PLAIT, FAITES PASSER.




9.Posté par tiphe le 27/02/2009 00:29
karim wade kou dakhar nd......................... mou jeul. ki daf nio yap

10.Posté par tiphe le 27/02/2009 00:38
ngor jigen bou nga donn


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State