Référence multimedia du sénégal
.
Google

Kouchner : il faut "se battre pour que le français reprenne sa place" au Rwanda

Article Lu 1574 fois

Le ministre français des Affaires étrangères se réjouit du rétablissement des relations diplomatiques avec le Rwanda. Il écarte toute « repentance », mais veut rétablir la coopération culturelle.



Kouchner : il faut "se battre pour que le français reprenne sa place" au Rwanda
« C’est une très bonne nouvelle », s’est réjouit le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, sur RFI le 30 novembre, après l’annonce de la reprise des relations diplomatiques avec le Rwanda. C’est le résultat « d’un long travail », a-t-il insisté, évoquant les rencontres entre le président français Nicolas Sarkozy et son homologue rwandais Paul Kagamé, ainsi que ses propres voyages à Kigali.

« Ce n’est pas Claude Guéant qui a décidé ! »

Il a en revanche écarté tout rôle décisif du secrétaire général de l’Elysée également conseiller sur les questions africaines, Claude Guéant. Agacé par les questions de Christophe Boisbouvier, il a fermement affirmé : « Ce n’est pas Claude Guéant qui, en une seconde, a décidé au dernier moment. Voyons ! » Le communiqué de l’Elysée annonçant le rétablissement des relations diplomatiques, faisait pourtant état d’un entretien entre Kagamé et Guéant à Kigali dimanche.

Interrogé sur ce qui a amené le président rwandais à réviser sa position, Kouchner a cité le déplacement de deux juges françaises au Rwanda « pour suivre des affaires qui concernent les deux pays ».

Il a en revanche réfuté toute intervention de l’exécutif concernant les mandats délivrés par le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière contre neufs proches de Kagamé. Emis dans le cadre de l’enquête contre l’attentat qui a tué l’ancien président Juvenal Habyarimana - point de départ du génocide -, ces mandats avaient été à l’origine de la rupture entre les deux pays en novembre 2006.

Pas de repentance
Si le ministre français des Affaires Etrangères avait admis « une faute politique » lors de sa visite à Kigali début 2008, il a écarté toute idée de repentance de la part France hier. Bernard Kouchner a par ailleurs affirmé que la reprise des relations n’avait aucun lien avec l’entrée du Rwanda au Commonwealth.

Cela ne l’a pas empêché d’être offensif sur la place du français dans ce pays. « Le centre culturel [français à Kigali] est mangé par les rats », a-t-il dénoncé. Un an après que l’anglais est devenu la première langue étrangère enseignée dans les écoles rwandaises, il a annoncé sa volonté de « se battre pour que le français reprenne sa place ».

Pierre Boisselet
Source Jeune Afrique

Article Lu 1574 fois

Mercredi 2 Décembre 2009





1.Posté par africain le 02/12/2009 05:37
encore les français

2.Posté par gay le 02/12/2009 11:53
a bas la france et le français , je suis pour la suppression du français dans les ecoles senegalaise a partir de 2012 , les français sont des hypocrites des laches , les senegalais doivent se tourner vers l'anglais qui est la veritable langue d'ouverture .non a la france et au français .

3.Posté par oussou le 02/12/2009 17:27
F ranchement vous avez raison µ. Toute l'afrique francophone doit abandonner la langue française au profit de l'anglais.

Les rwandais ont mille fois raisons . je vis en france depuis 18 ans et honnêtement le français est devenu insignifiant .

Dans les colloques , les séminaires internationaux , les rencontres scientifiques internationales ,; les Français sont obligés de s'exprimer en anglais même si leur langue est souvent admise .

Il est temps que nos gouvernants délaissent le français pour notre bien .

Cordialement

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State