Référence multimedia du sénégal
.
Google

Karim Wade visé par la proposition de loi : El Hadji Malick Guèye s'attaque aux initiateurs…

Article Lu 1572 fois


El Hadji Malick Guèye, le député libéral de Latmingué, a tenu à faire un point de presse hier, pour remettre les députés Mously Diakhaté, Imam Mbaye Niang et Me Ndèye Fatou Touré a leur place, en leur faisant savoir que ce sont des députés « Yobalema ». El Hadji Malick Guèye a tenu à dire tout le mal qu'il pense de ce projet de loi visant à modifier l'article 28 de la Constitution. Pour , dit-il, protéger les intérêts de Karim Wade... De l'avis du députe libéral, cette proposition de loi n'a aucune chance d'aboutir du fait que le PDS est majoritaire à l'Assemblée Nationale.

« Tout candidat aux fonctions de Président de la République du Sénégal, doit être exclusivement de nationalité sénégalaise, jouir de ses droits civils et politiques, être âgé de trente-cinq ans au moins le jour du scrutin, et ne pas avoir d'ascendant ou de descendant aux premiers et au second degré occupant ou ayant occupé ladite fonction, depuis au moins cinq ans ». Telle est la substance de ladite proposition de loi, visant à modifier l'article 28 de la Constitution ; et qui, si elle est adoptée, va contrecarrer toute dévolution monarchique du pouvoir, et d'amoindrir ainsi les chances de Karim Wade, d'être un jour Président de la République du Sénégal. Pour s'opposer à cela, El Hadji Malick Guèye s'en est pris sévèrement aux initiateurs de ladite proposition de loi, s'attaquant au passage à certains membres du PDS tapis dans l'ombre. Et d'inviter les Sénégalais à prendre en compte le travail que Karim a effectué pendant le Sommet de l'OCI, tout en insistant sur le fait que c'est un jeune qu'on doit suivre, aider et soutenir. Selon El Hadji Malick Guèye, tout le Pds est derrière Karim, et le soutiendra jusqu'au bout, « toute personne témoin du travail du Président de la République doit être consciente que Karim Wade peut devenir Président ; comme le dit si bien l'adage, tel père tel fils ». Ajoutant : « Qu'on a besoin de propositions de loi pour faire avancer le Sénégal, mais pas pour des intérêts personnels ». Avant de rencontrer le Front Siggil Sénégal, les trois députés avaient auparavant rencontré, les chefs religieux, les membres de la société civile, les centrales syndicales, pour leur faire part de la proposition de loi qu'ils veulent déposer.

Source: L'office

Article Lu 1572 fois

Mercredi 30 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State