Référence multimedia du sénégal
.
Google

Karang : La Sénégambie dans tous ses états

Article Lu 12710 fois

Après six heures de route au sud de Dakar, Karang nous apparaît sous des habits de charme : une zone frontalière, une ville cosmopolite. A la croisée de chemins qui mènent à des directions parfois bien sinueuses. Les défis d’une toute nouvelle commune, pas comme les autres. Voyage à Karang où la Sénégambie tant vantée, dévoile toutes ses facettes.



KARANG (REGION DE FATICK) : Un rancard à la frontière
Un peu du Sénégal, un peu de la Gambie, tel est Karang. Une ville qui se reflète dans des miroirs magiques où le passé et le présent font la fête sous l’œil bien inquiet d’un avenir aux défis multiples.

Des enfants talibés jouent au football avec un ballon râpé slalomant entre les ornières creusées au détour d’une ruelle. Des femmes qui vont au marché sous le bruit pétaradant des vélos taxi. Karang, petite commune de la région de Fatick logée à la frontière entre le Sénégal et la Gambie, est une localité qui respire. Le brassage des populations offre une belle image. Belle comme les germes d’une Afrique unie. Erigée en commune depuis le 10 juillet 2008, Karang compte 13 mille habitants sur une superficie de 20, 800 km2.

L’histoire de cette localité est celle que l’on narre le cœur gros, tant les passages des érudits de l’Islam ont fini d’en faire une zone aux multiples facettes. A l’origine, ce fut Karangba, un petit village fondé en 1906 par Serigne Mass Kâ et son disciple, Omar Sokhna. Depuis cette date, plusieurs érudits sont passés par là. Parmi eux, Cheikh Ahmadou Bamba, Mame Abdoulaye Niass, Thierno Amadou Dème, Thierno Baba Ly et tant d’autres.

Longtemps sous le joug de la communauté rurale de Keur Samba Guèye, cette ville devenue commune a une démographie composite. Lieu de transit, terreau fertile de l’immigration, comme un monstre, elle croît à un rythme très rapide. La population de Karang est cosmopolite. On y trouve Wolofs, Pular, Sérères, Diolas, Manding et Hassanya. Ici, Gambien et Sénégalais semblent vivre en parfaite communion. Et il est fréquent d’y voir circuler simultanément les monnaies des deux pays. Les démographes estiment que cette localité s’élargit au rythme du département de Mbour.

Karang doit sa bonne situation financière à sa gare routière et à son marché qui ‘lui rapportent près de 20 millions de francs Cfa par an’, renseigne le maire de la ville, Ousmane Sène. Selon le responsable politique Meïssa Guèye, la gare routière de Karang fait partie des plus rentables au Sénégal.

L’agriculture se porte bien. Mais ici comme dans plusieurs zones frontalières, le commerce prospère. Abdoulaye Bâ, la taille moyenne, le teint clair, est assis sur un tabouret devant sa boutique à Hamdalay, le village gambien situé à environ 1 km et qui dessine les limites des deux pays. Avec son long cure-dent qui fait des va-et-vient bruissant sur ses dents, il explique que ses affaires se portent au mieux. ‘Le commerce est propice, les produits ne sont pas chers parce qu’ils nous viennent surtout de la Gambie’. Ce qu’Abdoulaye ne dit pas, c’est que le commerce a un double visage ici. A défaut d’écouler les produits, plusieurs commerçants s’adonnent aux opérations de change qui marchent très bien à Karang et à Hamdalay. Et c’est une horde de cambistes qui accueille le voyageur devant la gare routière de Karang et juste avant le poste de police de Hamdalay. Parmi eux, de grands arnaqueurs qui abusent de l’ignorance de certains voyageurs qui ne maîtrisent pas encore les devises.

Karang, c’est aussi la présence des vélos taxis qui ont fini de dicter leur loi dans le domaine du transport inter urbain. Mais la ville fait aujourd’hui face à de multiples problèmes auxquels la toute nouvelle et jeune équipe municipale doit faire face. Des problèmes qui ont pour noms, insécurité, manque d’infrastructures, problèmes liés à la santé et à l’éducation mais également des problèmes d’espace pour une ville qui s’élargit à un rythme stupéfiant.

Dossier réalisé par Amadou NDIAYE
Source Walfadjri

Article Lu 12710 fois

Samedi 12 Décembre 2009





1.Posté par khalifa ababacar ndiaye le 16/12/2009 18:59
je suis a karang depuis 87 et je vous dit je connais la ville comme ma poche.eEt j invite les bailleurs a venir y investir

2.Posté par khalifa ababacar ndiaye le 16/12/2009 19:02
si vous voulez connaitre karang et y passe un bon sejour appeler AU 76 861 31 92

3.Posté par khalifa ababacar ndiaye le 16/12/2009 19:05
LE MAIRE EST IBADOU C'EST RARE N'EST CE PAS ET EST TRE OUVERT

4.Posté par CHERIF DIOP le 16/12/2009 19:07
KHALIFA NDIAYE OU KHAPS EST TRES ACTIF SUR TOUT SE QUI CONCERNE KARANG

5.Posté par FALL (00221) 77 512 92 48 le 31/05/2010 19:12
Salut à tous les visiteurs de ce site. J'invite tout le monde à venir visiter la toute nouvelle commune de karang c'est un endroit paisible où il fait bon à vivre.C'est une localité où la majeur partie de la population est constituée de jeunes trés disciplinés et acceuillants.Face au manque criard d'infrastructures la jeunesse de karang rencontre toutes les difficutés du monde pour organiser méme une soirée dansante.Merci

6.Posté par samb mima le 31/05/2010 19:28
bjr à tous, je suis très heureuse de vous inviter dans ma belle ville qui est KARANG POSTE. la plus jeune commune du senegal qui se trouve tout près de la gambie et a une diversitè particulière et une terre bien espacée. la jeunnesse est très active et nous avons des manques d'infrastructures par exemple un manque de cyber café pour les jeunes. Merci

7.Posté par senor sow le 19/06/2010 18:22
a nous de jouer l'avenir de la commune dépend de nous. unissons nous dans la paix et travaillons dans la discipline pour le développement de la localité. essayons de mettre fin a cette fracture qui a toujours remis en cause les intérêts de la ville.nous savons belle et bien que l'équipe municipale sur place est très dynamique et compétente. donc qu'est-ce-qui nous empêche de former un bloc très solide dans le seul but d'un developpent durable.sachez tous surtout vous les internautes qui visitez de temps en temps ce site que le maire a lui seul ne peut pas relevé ce défis alors le coup d'envoi est donne a vos godages pour un Karang florissant.

8.Posté par senor sow le 19/06/2010 18:34
en resumidas cuentas cabe anadir que forma parte de las ciudades muy maravillosas de senegal.pero hay que luchar unicamente para su desarrollar. yo se bien que la juventud que ya tenemos en la localidad es muy dinamico ya que esta habia mostrado un gran animo durante las elecciones.ademas saludo de paso a todos mis companeros de karand particularmente el alcalde ousmane sene y su equido. adelante senores el trabajo es el unico camino para aprobar.

9.Posté par pathe kebe le 22/12/2011 13:53
le maire de karang ousmane sene est tres gentil le probleme de la population est son probleme

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State