Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



KHAR MBAYE MADIAGA: « Je n’ai pas besoin des millions de quelqu’un qui néglige ses parents » (interview)

Khar Mbaye Madiaga est devenue la fierté de sa ville natale (Rufisque) et celle du Sénégal. La «Reine mère» de l'ensemble lyrique traditionnel de Sorano est aussi la présidente de l'association des communicatrices traditionnelles. Elle a bien voulu nous parler de la teranga sénégalaise, sous toutes ses coutures. Ceci dans un véritable langage de vérité. Visez la suite!!!



KHAR MBAYE MADIAGA: « Je n’ai pas besoin des millions de quelqu’un qui néglige ses parents » (interview)
La teranga, est-ce une obligation ? Cela n'en vaut pas la peine ! Et c'est justement le problème de la téranga de nos jours. II y a un adage qui dit « baax ci sa alal, neeme ci sa deer » (on ne doit faire preuve de largesses qu'avec sa richesse). Tu as beau vouloir être gentille, si tu veux s'en sortir, tu dois faire ce qui est dans tes cordes. Si tu vois Khar Mbaye donner 40 millions ce n'est pas pour autant que tu dois donner la même chose. Si tu dois t'endetter pour faire la même chose qu'elle, ce n'est plus de la téranga. Même si tu en as les moyens, tu n'es pas obligée d'en faire trop pour que l'on reconnaisse ton geste. La teranga n'oblige personne à faire quelque chose qui est au-dessus de ses moyens ! De nos jours, les gens ne font plus de la téranga, ils rivalisent plutôt de richesse.

Que pensez vous du partage de mouton de tabaski, par exemple ou encore du dîner des beaux-parents que l'on doit faire pendant le ramadan?

Cela dépend des moyens, parce que par exemple égorger son mouton dans une famille nombreuse où il y a presque dix enfants, pour après donner le gigot à sa belle sœur, un quartier à sa maman, un autre gigot à son papa... Qu'est ce qui restera pour ta famille ? Pareil pour le «reeru gooro ». Si tu n'as pas les moyens de le faire, tu n'y es pas obligée. Parce que toutes ces choses ont été créées pour raffermir les liens familiaux et pas le contraire. Mais il faut dire aussi que si on a les moyens de le faire, c'est recommandé ! II y a même des gens qui achètent deux moutons lors de la tabaski afin de faire cette téranga. II ne faut quand même pas oublier que les temps sont durs et qu'il y a beaucoup de choses qui se faisaient facilement avant et qui sont difficiles à suivre, alors que dans la belle famille, si tu commences quelque chose, tu es obligée de le faire toute ta vie pour ne pas recevoir leur foudre.

Avez-vous vécu des cas similaires ?

Absolument ! J'ai vu quelqu'un qui a répudié sa femme pour ça. Lorsqu'elle ne pouvait plus donner de beaux cadeaux à sa belle famille, c'est sa propre belle-mère qui est allée lui chercher une coépouse, et le mari l'a délaissée pour la deuxième. Finalement, ne pouvant plus supporter les sarcasmes, elle a demandé le divorce et le mari l'a répudiée sans réfléchir. Un autre couple qui a eu à vivre également le même cas a été obligé de quitter la maison familiale pour ne pas en arriver au divorce.

Le fait d'être riche justifie-t-il cet étalage de richesse?

Non ! La teranga a toujours répondu à des règles. Si elle ne se fait pas dans les règles de l'art, elle devient une folie ! Parfois on voit des gens donner des millions à leur belle-famille alors que leur maman habite dans une baraque. D'autres fois, on voit quelqu'un qui vit avec petit frére chômeur dans la même maison qui ne veut qu'une chose, trouver un financement pour réaliser un projet. Et au lieu de l'aider, on préfère s'exhiber á coups de millions et de bijoux en or dans les cérémonies.

Dans les cérémonies familiales, pourriez-vous nous citer un exemple de teranga que vous n'avez pas aimé du tout ?

Oui ! ça arrive souvent. Chez les Lébous par exemple, on entend souvent des allusions chantées de la belle-famille qui sont spécialement destinées à l'assistance pour montrer que la personne qui procède à cette teranga les fait souffrir dans la maison.

Justement, il parait que chez les Lébous, il est extrêmement difficile de faire plaisir á sa belle famille ?

Effectivement ! Mais c'est juste parce qu'un vrai Lébou ne fait jamais semblant. Donc, tu ne verras jamais une belle mère léboue dire merci à sa belle fille alors que celle-ci ne la mérite pas vraiment. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut donner plus qu'on ne peut. Vous savez chez les Lébous, quelqu'un peu donner cent francs et être mieux loué que celui qui a donné des millions. C'est simplement parce que l'argent n'achète pas un vrai Lébou. C'est la manière d'être de la personne qui est important pour eux.

Est-ce qu'il ne vaut pas mieux, pour une vraie teranga, la faire de façon restreinte contrairement á la pratique actuelle ?

Si tu dois emmener á quelqu'un deux cents mille et que tu m'appelles pour t'accompagner, à mon tour, j'appelle les Soda Mama Fall (ndlr : une co-pensionnaire à Sorano) et autres, Au final, la personne à qui tu as donné l'argent sera obligée de redonner presque la moitié de ce que tu Lui as donné. Cela n'a pas de sens!

Et pourtant c'est ce qui se fait le plus ?

Oui ! C'est d'ailleurs normal d'être accompagnée de son griot. Ce qui n'est pas normal ce sont les histoires de djokalante. Par exemple quelqu'un qui amène cinq cents mille pour le « warugar ». Le griot est le dernier servi. Avant lui, cinquante mille vont repartir pour le « ndjukal ». Cinquante mille pour la limonade, cinquante mille pour le beau-père et la belle-mère etc. sans compter ce qu'il faut donner pour la première « ndjëke » (belle soeur, marraine), les « baadien » (tantes) avant de penser au griot.

On voit souvent des gens qui veulent donner l'impression d'être riches en donnant beaucoup d'argent pour se retrouver après dans la galère. Qu'est ce qui peut expliquer ce comportement ?

« Wërsëk dafa yoobu judu » ! (L'argent anoblit maintenant). Avant, un griot ne chantait que son noble de famille ou encore quelqu'un qui lui a fait une teranga mémorable dans une situation donnée. Maintenant, il suffit qu'une personne brandisse beaucoup de liasses de billets pour que tous les griots se mettent à chanter ses louanges en faisant référence à ses grands parents qu'ils ne connaissent même pas. C'est pourquoi on entend n'importe quoi maintenant. Tu verras un griot se mettre à dire : « tu es un vrai noble, regarde le beau sac que tu portes, voyez ses belles parures en or sur son cou ! Vous avez vu le boubou qu'elle met ? C'est une vraie noble celle-là! Elle donne beaucoup d'argent ». Et voilà! tu vois la dame toute contente de dire : « Vous avez entendu la belle chanson que Khar Mbaye a faite pour moi ? ». Moi, je ne veux pas de ce genre de teranga. Je n'ai pas besoin de tes millions si ta tante ou ta soeur ou n'importe quel membre de ta famille en a plus besoin que moi.

Par Mame Sira Konaté, Hénoc Allagbada & Tefaye Loum (stagiaires)

Source: Dakarlife Magazine

Mercredi 8 Octobre 2008




1.Posté par xibaar le 08/10/2008 09:41
L'article n'est pas agréable à lire parce qyue c'est traduit du Wolof au français.
c'est dommage.

2.Posté par joe sylla le 08/10/2008 11:05
xibar va dormir !!! nous on est pas a l academie ni a la sorbonne ok

3.Posté par abdoul le 08/10/2008 11:39
KHAR IL FAUT PARLER AVEC WADE QUI REMET 500 MILLIONS A KONTE POUR FETER LINDEPENDANCE E GUINNEE ALORS QUE LA BANLIEU EST INNONDEE LES COUPURES DE CURAN INTEMPESTIVE LA RARETE DES DENREES ET LA CHERETEDE LA VIE CELA DIT QUE AIME TROP LE MATUVUE TON PEUPLE DABORD SAMBA ALLARD WA

4.Posté par titi le 08/10/2008 11:45

Ok Adja Khar vos propos sont intéressants. Ya des familles où leurs parents et fréres souffrent devant les yeux de leur quartiers alors qu'ils se mettent à offrir des habits, du sucre, de l'argent t autres aux griots et aux demandeurs pour avoir leurs chansons.
Je dit quelqu'un qui n'aident pas ses parents et ses proches ne doit pas ovoir des louanges de la population.

5.Posté par Sorano le 08/10/2008 12:16
Tayma wakhlène kane moy khar ...Way na SORANO way na AYA BIMBAM way na TALLA MINAME tounga dou ngan kagne lay seuy......
Bravo tata khar yalla nalla yalla bayi si sougnou kanam. UN VRAI LEBOU DOU THIOGOU DOU SIROU DOU LAPAR LAPARI

6.Posté par ohhhhhhhhhhhhhhh le 08/10/2008 12:27
lebou moy goorrrrrrrrrrrrrrrrr qui vivra verra pour les hors town

7.Posté par ma le 08/10/2008 13:40
Merci tata Khar, c'est la vérité, un vrai lébou gardera toute sa dignité quelque soit les circonstances. Un vrai lébou day digne, c'est plus fort que nous mais nous sommes fiers d'être orgueilleux.

8.Posté par sonia le 08/10/2008 16:37
la seule chose que je voudrais ce sont les coordonnéees de maman kaar ou bien meme son adresse a rufisque merci

9.Posté par Pape le 09/10/2008 03:47
Ou je peu trouver des cd de mere Khar?
Les retro quoi
Ah Diay

10.Posté par ndiayecomputer le 15/10/2008 13:03
Vente d’un lot d’ordinateurs portables HP Compaq Pentium M
Cpu 1.73 Ghz – 60 Go – 512 Mo wifi – bluetooth – lecteur graveur DVD à 280 000 Frs
Appelez vite au 77 180 54 10


Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés