Référence multimedia du sénégal
.
Google

KENYA : Odinga rejette un cabinet 'd’ouverture' de Kibaki

Article Lu 1512 fois



Le président kenyan Mwai Kibaki a annoncé hier la composition partielle d’un gouvernement de "large ouverture", immédiatement qualifié de "plaisanterie" par le parti de l’opposant Raila Odinga, qui s’en remet exclusivement à une médiation internationale pour sortir de la crise.

Nairobi - Dans une allocution télévisée, Mwai Kibaki a annoncé la nomination d’un cabinet partiel avec au poste de vice-président Kalonzo Musyoka, arrivé troisième de l’élection présidentielle du 27 décembre.

Raila Odinga rejette la réélection de M. Kibaki, l’accusant d’avoir fraudé pour lui voler la victoire. "J’ai le plaisir d’annoncer une partie de mon gouvernement. En nommant le gouvernement, j’ai tenu compte de l’importance de maintenir le pays uni, pacifique et prospère ainsi qu’une direction forte de large ouverture", a déclaré M. Kibaki dans une allocution télévisée. "En conséquence, je nomme la première moitié de mon gouvernement", a-t-il ajouté.

Le cabinet annoncé par M. Kibaki est incomplet, laissant ouverte une éventuelle entrée dans le gouvernement de membres du Mouvement démocratique Orange (Odm) de Raila Odinga, mais montrant également sa détermination à affirmer ses prérogatives de chef de l’Etat.

Aussitôt, le parti de M. Odinga a qualifié de "manœuvre" et de "plaisanterie" ce cabinet. "Nous ne reconnaissons pas le président et par conséquent, nous ne reconnaissons pas son gouvernement. S’il refuse d’être honnête dans ces négociations, alors il verra de quoi nous sommes faits", a déclaré le Secrétaire général de l’Odm, Anyang Nyongo.

Les violences qui ont suivi les élections ont coûté la vie à au moins 600 personnes et fait plus de 255.000 déplacés, majoritairement dans la région de la Vallée du Rift (Ouest).

Le président en exercice de l’Union africaine (Ua), John Kufuor, est arrivé hier en début de soirée au Kenya pour y rencontrer les deux protagonistes de la crise.

Selon le gouvernement, le président ghanéen vient assurer son homologue kenyan de son "soutien". L’opposition le présente en revanche comme un médiateur devant aider les Kenyans à sortir de l’impasse. Raila Odinga a réaffirmé hier son refus de discussions directes avec le président Mwai Kibaki.

Interrogé lors d’une conférence de presse à Nairobi sur une éventuelle rencontre avec le président vendredi, M. Odinga a répondu : "j’ai dit que nous allons nous rencontrer demain (mercredi) sous la présidence de John Kufuor". Raila Odinga "ne rencontrera pas Kibaki pour des négociations à moins que Kufuor soit présent", a expliqué le porte-parole de M. Odinga, Salim Lone.

Avant cette crise, le Kenya était considéré comme un îlot de stabilité et un acteur diplomatique important dans une région très troublée (guerre en Somalie, tensions entre l’Ethiopie et l’Erythrée...).

Lundi, le président américain George W. Bush a pressé le gouvernement kenyan et l’opposition d’entamer un dialogue "de bonne foi" et de mettre fin à la violence afin de rechercher "une solution politique durable" à la crise.

Les efforts internationaux se sont par ailleurs intensifiés avec l’arrivée dans le pays mardi des anciens présidents tanzanien Benjamin Mkapa, mozambicain Joachim Chissano, botswanais Katumile Masire et zambien Kenneth Kaunda, qui ont proposé leurs services pour résoudre la crise.

Les ex-chefs d’Etat se sont rendus dans la matinée à Eldoret, ville de l’Ouest du pays particulièrement touchée par les violences. Lundi, dans un signe d’apaisement, le parti de M. Odinga, le Mouvement démocratique Orange (Odm), avait annulé des manifestations prévues hier dans le pays en expliquant sa décision par la venue du président Kufuor.


AFP

Article Lu 1512 fois

Mercredi 9 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State