Référence multimedia du sénégal
.
Google

KARIM WADE FACE aux SENEGALAIS les raisons d’un malaise

Article Lu 12014 fois

Entre marketing (communication serait de trop) et roman politique, le feuilleton autour de la succession présumée de l’actuel Président de la République, Abdoulaye Wade, par son fils et conseiller, Karim Wade prend des tournures burlesques. Récemment, la presse a fait part de Sms que des journalistes auraient reçus, et comme semblant les convier d’écrire sur le thème suivant : «Pourquoi pas Karim Wade ?»



KARIM WADE FACE aux SENEGALAIS  les raisons d’un malaise
Cette invitation à cet étrange exercice, serait le fait de membres de l’association dite la Génération du Concret. A l’exception d’un éditorialiste, qui a relevé, en quelques mots, l’aspect saugrenu du procédé, l’effet escompté n’a pas eu lieu. Le traitement de l’actualité nationale a, en effet, prévalu, dans l’agenda des journalistes qui ont rendu compte des préoccupations de leurs concitoyens autour des déchirements du camp présidentiel, de la cherté de la vie et du retour de l’insécurité dans leurs quartiers.


En fin de semaine dernière, la «Génération du concret» a tenté de conquérir, de nouveau, l’initiative médiatique en se singularisant par l’organisation d’un méga concert en Espagne. Le décalage semble, ici aussi, énorme entre la crise protéiforme que le Sénégal vit et les grandes messes ludiques de ce mouvement. Si cet activisme tonitruant et indécent avait au moins porté ses fruits nous aurions relevé le cynisme «efficace» de ses auteurs. Hélas, c’est tout autre chose qui rejaillit de l’écoute des Sénégalais. N’importe lequel d’entre nous peut interroger ses connaissances en Espagne et au Sénégal et procéder à un décompte des réponses favorables et/ou défavorables à une éventuelle candidature de Karim Wade. Les réponses à ces «sondages» sont édifiantes. Les Sénégalais, dans leur écrasante majorité, jugent cette candidature ni souhaitable ni recevable. Et pour s’y opposer, ils font preuve, pour la plupart, d’un sens élevé du discernement et d’arguments pertinents, fruits d’une longue tradition démocratique.

UNE POSTURE MAL INSPIREE…

La plupart de nos compatriotes relèvent l’absence de détermination du principal intéressé. D’ailleurs beaucoup disent ne pas comprendre le matraquage médiatique autour d’une candidature fictive : «Je ne l’ai jamais entendu dire qu’il souhaiterait être Président.» En ce sens, ils comprennent parfaitement, qu’une candidature, fût-elle être relayée par de zélés colporteurs, n’est pas un colis et ne peut se faire sur le mode du jottali. Il s’agit d’un acte de langage qui engage doublement le postulant et les votants.


Une élection présidentielle, c’est la rencontre et le dialogue, entre un homme (ou une femme) et un peuple. Il revient à cet homme de dire «Pourquoi lui» et il appartient aux citoyens d’en juger la pertinence. Voilà pourquoi, en cherchant à inverser les rôles, ce Sms, plutôt débile en son genre, trahit un double malaise. Tout d’abord, celui de ses créateurs, en montrant combien ils doivent être en manque d’inspiration pour rendre «attractif» un candidat, trop contestable ; ensuite celui des Sénégalais, étonnés d’être les cibles d’une farce aussi puérile.


Contestable, disions-nous, puisque nos concitoyens considèrent que la succession, sans législature intermédiaire, d’un père par le fils, n’est pas acceptable. C’est un schéma antinomique à notre démocratie et à nos traditions politiques. Traditions, encore fragiles, qui ont besoin d’être consolidées et non déstabilisées. Il s’y ajoute, beaucoup le disent, que la candidature de Karim Wade ne serait pas recevable, car ce dernier serait de double nationalité. Ce qui n’est pas conforme avec notre Constitution, qui n’admet que des candidats de nationalité exclusivement sénégalaise (art. 28).
Dans ces conditions une éventuelle candidature de Karim Wade, à la présidence de la République du Sénégal, n’est donc ni souhaitable, ni recevable.

UNE SYMBOLIQUE DESASTREUSE

Les Sénégalais ne disent pas autre chose, lorsqu’ils soulignent que le fils du président de la République, n’a jamais assumé une quelconque fonction élective. Comment peut-on leur reprocher de ne pas être prêts à confier la direction de notre Nation à un garçon qui n’a jamais été chef de quartier, maire d’arrondissement, député (…) ? Les seules responsabilités significatives qu’il a eues à assumer, il les doit à l’affection et la confiance exclusives de son papa. Tous redoutent la symbolique qui découlerait d’une succession dans de telles conditions. Car, dans notre pays, s’il est, sans aucun doute, une brûlante urgence, c’est bien la réhabilitation de nos raisons de croire, de nouveau, au mérite et à la récompense de l’effort consenti. Or, pour bien des Sénégalais, dont de nombreux militants du Pds, Karim Wade est l’exemple parfait de l’arriviste qui cherche à transformer leur longue marche vers le Sopi en une course effrénée pour son propre profit. On aurait souhaité, dans une symbolique davantage constructive et positive, que la «Génération du Concret» s’inscrivît dans le sens de l’histoire et des urgences du pays. On aurait souhaité, dans cette même dynamique, qu’elle relevât des défis démocratiques, politiques et économiques autour de questions difficiles agitant la société sénégalaise : la polygamie, les inégalités, la laïcité, la séparation des pouvoirs, le respect des libertés, les urgences sociales, la reconquête de notre souveraineté économique vis-à-vis de la France… au lieu de concerts géants en Espagne (si peu concret en fin de compte).

COURIR APRES LE TRAIN…

Le problème n’est pas que Karim Wade ait raté le premier train de l’Histoire, en s’éloignant du combat démocratique, à une époque où son père était un des opposants les plus célèbres d’Afrique, c’est d’avoir manqué le dernier après le premier. Il n’a jamais été capable de s’émanciper et de braver son propre camp malgré de nombreuses occasions offertes depuis 2000. Les Sénégalais ne l’ont jamais entendu condamné la loi Ezzan, l’agression de Talla Sylla, le pillage de L’AS et de 24H, les brutalités policières envers des journalistes… Pendant ce temps, son nom est apparu dans trop de controverses juridico-financières. Ceci, dans une société où chaque matin et depuis si longtemps déjà, les femmes et les hommes luttent pour prendre le dessus sur leur quotidien. C’est finalement cette générosité outrancière et cette image trouble qui font, par contraste, l’opinion favorable que la société sénégalaise semble accorder à sa sœur, Sindiély.

IL NE SERT A RIEN DE COURIR…

Par ailleurs, Karim Wade en donnant de lui une image publique de garçon généreux, et même trop généreux, a non seulement produit, à son désavantage, l’image d’un homme politique du passé, mais conduit aussi beaucoup de nos concitoyens à douter de la provenance régulière de ses moyens financiers pharaoniques. En comptant sur la magie de l’argent, ses conseillers ont raté le sens de l’Histoire. Car, en entrant dans ce nouveau siècle, le Sénégal a voulu tourner le dos à une catégorie précise d’hommes politiques ; celle qui, quarante ans durant, l’a pillé en distribuant, à gauche et à droite, des billets de banque qu’elle ne gagnait pas à la sueur de son front. Faut-il le rappeler, Karim Wade n’est qu’un simple salarié de l’Etat ! Le plus grave, dans cette histoire est, sans aucun doute, le mépris dont témoigne, à l’encontre de la société sénégalaise, le choix d’une telle stratégie de conquête du pouvoir.


Que l’on ne perde pas de temps à nous faire un quelconque mauvais procès d’intention contre Karim Wade. Ce n’est pas sa personne qui est en jeu. Nous l’aurions défendu, sans hésiter, si un parti politique avait repris ce que des individus, heureusement peu nombreux, qui manquent de lucidité lui reproche : «De parler peu ou mal le wolof» ou «de ne pas être assez sénégalais» (sic). Nous aurions démontré en quoi de telles attaques procèdent d’une idéologie puriste et purificatrice, obsolète, dangereuse et scientifiquement sans fondement. Quel que soit son parcours, chaque individu qui se réclame du Sénégal y a entièrement sa place. Il s’agit juste de ne pas faire des uns, les imbéciles des autres et d’en finir avec ce débat de succession tellement désobligeant. L’essentiel, pour le, Sénégal est ailleurs.


Mouhamed A. LY
Sociolinguiste
lymou@voila.fr

Source: le Quotidien

Article Lu 12014 fois

Mercredi 26 Novembre 2008





1.Posté par alain le 26/11/2008 15:48
on s en fout de karime et de son pere..................il s ont mis le pays...............a terre.............................parceque etant pas des patriotes.................la prosperite de ce pays ne les interessent pas..........

2.Posté par De Montreal le 26/11/2008 16:27
Son pere durant des decennies nous a faire croire qu'il serait l'homme de la situation. 8 annees apres l'alternance les senegalais decouvrent son incapacite a nous sortir de la misere. Ca ne sera pas le fils qui nous trompera de nouveau. De toute facon qu'ils aillent tous au diable...

3.Posté par GASSAMA TORONTO le 26/11/2008 16:31
un métis dont le nom sonne africain,un senegalais. le nom metis est une benediction divine.
(KMW ) est un senegalais , donc karim meissa wade est presidentiable.
les jeunes du monde et singulièrement du senegal doivent s’inspirer du courage KMW» qui incarne l’espoir. il est reçu avec tous les honneurs dans les capitales africaines. à Libreville en passant par Ouagadougou, Bamako Johannesburg, Brazzaville etc.
(KMW )est reçu avec les honneurs dus à son rang. Cette respectabilité dont il bénéficie auprès des personnalités qui comptent, découle de sa rigueur, son intégrité et sa probité morale, vertus qu’il s’est gorgées depuis des lustres. Toutes choses indispensables à un homme d’Etat.
(KMW )a de bonnes relations, tel qu’il a lui-même révélés dans J.A, avec la quasi-totalité des chefs d’Etat africains. (AU MONDE ARABE ) Ce qui est chose rare sur le continent.
kmw est un ami de plus de 3ans à Nicolas Sarkozy, l’actuel chef d’Etat français ; à qui il téléphone quand il est de passage à Paris, ou même lui rend visite. Le future président KARIM WADE n’en fait pas un exploit. Et pourtant, un entretien téléphonique de Sarkozy de moins de cinq minutes avec certains chefs d’Etat africains provoque une explosion de joie dans leur Palais.
Ajouté à cela, le charisme et la prestance naturelle de l’homme
Ces atouts font KARIM MEISSA WADE , un PRESIDENTIABLE pas comme les autres, homme d’Etat. Voici un homme dont beaucoup de chefs d’Etat sous les tropiques, auraient aimé leurs enfants être à la place.
il sait se mettre au-dessus de la mêlée. Mais surtout, il a des relations privilégiées avec les grands de ce monde qu’ils soient des chefs d’Etats ou des industriels. voila la difference.
KMW) est l' affaire de tout le monde( yes we can) cordialement

4.Posté par zigui le 26/11/2008 16:36
The Morocco First Lady

5.Posté par James Pathe le 26/11/2008 16:36
Qu'on le veuille ou pas, le fait de ne pas parler Woloff est un handicap majeur et nous ne cesserons de lui faire savoir. Le woloff etant la langue la plus parlee au Senegal, il est tres normal que tout aspirant aux plus hautes fonctions le maitrise. Dites moi comment un president qui ne parle pas Woloff va communiquer avec ses concitoyens qui ne comprennent pas francais.
Pendant qu'on y est pourquoi ne pas demander au president des US de s'exprimer en espagnol a ses concitoyens qui ne parlent pas Anglais.

6.Posté par etudiant le 26/11/2008 17:10
ki dou senegalais na delou ci ay mboku toubabam.C juste un batard.

7.Posté par khady le 26/11/2008 17:15
yow gassama kou niakk fayda nga. JE CROIS QUE TU DOIS FAIRE PARTIE DE CETTE GENERATION DES CONS. LE SEUL TRUC QUE TU DOIS TE METTRE DANS LA TETE C4EST KIL N4EST PAS LE SEUL SENEGALAIS AVEC TOUTES LES QUALITES QUE TU LUI ALLOUES VOLONTIERS. IL FAUT VOIR PLUS LOIN QUE LE BOUT DE SON NEZ.

8.Posté par ass le 26/11/2008 17:22
Karim est connu pour son sérieux, son Efficacité et son abnégation dans le travail comme en attestent les chantiers de l’Anoci ; ce qui lui vaut aujourd’hui de piloter ce qu’il est convenu d’appeler la génération du concret qui, enregistre le soutien des populations venant d’horizons divers, car ces dernières sont convaincues de la pertinence d’un tel projet pour un Sénégal émergent.

9.Posté par yay le 26/11/2008 17:35
En tout cas c'est belle analyse. Rien à dire de plus sinon mashalla. Mr Ly tu as tout dit. wa salam

10.Posté par sad le 26/11/2008 17:47
gassama toronto, ass et je ne sais qui encore on sait tous que vous etes payés par les sbires de wade pour venir lacher vos coms nauséeux et nauséabonds dans nos forums! cessez donc cela ne pourra prosperer, votre karim là ne sera jamais president et son père risque de ne plus l'etre d'ici peu parce qu'on s'occupera de son compte!!

11.Posté par amassag otnorot le 26/11/2008 18:01
gassama toronto!
Tu penses qu'on t'a pas cité parmi les "amies" de KMW?
Il a été signalé quelque part que vous passiez bcp de temps ensemble.
Raison de ton affection? ou bien simple coïncidence?
Boy fii on sait tout mais on ne dit rien!

12.Posté par ursule diop le 26/11/2008 18:12
Le long discours sur la succession du Président WADE peut devenir parfois trop lassant. Il est souvent animé par des individus pour la plupart utilisés par des politiques en mal d’audience et de représentativité. Karim WADE est un citoyen sénégalais à part entière et qui jouit de tous ses droits civiques et moraux. Il peut légalement ambitionner de conduire les destinées de ce pays. Aujourd’hui, les compatriotes ont découvert en lui, un travailleur infatigable et exemple achevé d’une jeunesse résolument engagée à développer son pays. Ce profil de Karim WADE a fini d’installer une peur bleue dans le ventre des ces désespérés politiques.



13.Posté par bollé ndiaye le 26/11/2008 18:17
Moi je vous conseille de ne pas faire de la pub à ce Gassama Toronto.il y'a ici au canada bien des sénégalais valeureux dans les structures de direction de grandes entreprises à tous les niveaux ; des gens valeureux qui font la fierté de la petite communauté senegalaise au canada. ceux -là vivent paisiblement dans la plus grande discrétion loin des positions politiques cyniques de ce Gassama Toronto à qui Wade a offert 1000$ lors de sa visite au canada..pour certainement lui permettre d'arrondir sa fin du mois. On a pas besoin d'insulter des personnes comme ça,il ne le mérite pas. c'est de pauvre type qui découvre que la médiocrité ne paye pas dans un pays comme le canada et qui ont décidé de subvenir à leur pain quotidien en chantant les louanges d'un pauvre type comme karim Wade ou ceux de son père .
les préoccupations des sénégalais dignes et valeureux sont ailleurs.....J'aimerai bien que Gassama nous dise ce qu'il fait à Toronto...je n'ai rien contre les porteurs de cartons et autres sacs dans les manifactures canadiennes , mais je suis certain que Gassama devrait pouvoir être rangé dans cette catégorie..ceux -là qui , même ici au canada font encore perpétuer l'image du noir soumis aux travaux pénibles par son maître blanc..Gassama amaal touti dioom waay ,té nga dém liguéyi wala nga diangui pour que tes enfants, tes amis, ceux qui te connaissent ne voient plus en toi qu'un simple d'esprit et cela jusqu'au cercle de tes amis de la fédération du PDS à Montréal.
Pauvre Gassama.

14.Posté par GASSAMA TORONTO le 26/11/2008 18:45
je reponds pas aux cancres menteurs ,jaloux.
d' ailleur ce monsieur ( SJD alias bolle n' diaye ).en haut , fais parti des menteurs du pays ca veut dire des personnes juridiquement irresponsables faudra .prendre l' exemple de notre future president karim meissa wade un homme,Legendaire, Impressionnante, Exemplaire, Convaincante et Historique nouvelle .
si vous restez insiste tjrs a votre logique du mensonge ,je dis que vous recevez pleines de malédiction de génération et génération, changez le plus tôt serait le mieux . sans rancune

15.Posté par HONTE A GASSAMA TORONTO ET COMPAGNIE le 27/11/2008 00:06
Un homme digne de son nom se doit d'être fier et intégre. Mais partout ou tu es vu ou entends, c'est juste pour te courber l'échine devant wade et sa famille. Tu peux te plaire d'être présent sur tous les forum sénégalais et africains pour prendre la défense d'un président aussi mauvais que Wade. Réfléchis un peu mon cher et penses à ta famille, tes amis et autres connaissances et voisins laissés au pays et qui tirent le diable par la queue pour subvenir à leurs besoins primaires et de bases.

Je veux bien que tu donnes ton opinion mais quand même n'insulte pas notre intelligence en prétextant la ''présidentiabilité'' de KMW par le fait qu'il ait des connaissances dans les hautes sphères internationales. Trouves autres choses toi aussi.

Amal diome nake... Gorré ake fayda rék mo leu manqué pour gneu nékk nitt. Kholale sa diabotte par rapport a ton comportement ndakh sa weuye heuleuke meune raféte.

Kouleu yéné diame.

16.Posté par LUGI le 27/11/2008 02:18
Decidement il y'en qu'en Afrique ou on joue aux hypocrites.Deja il faut que ces sociologues et autres intellectuels se penchent sur les problemes du Senegal,que chacun dans son domaine travaille a ce que les gens retrouvent leur dignite.Tous ces articles sur karim Wade ne nous interessent pas,et ne font que sa publicite gratuite.Il y'a plus urgent.Quand on parle de baril du petrole par exemple,qu'on evoque ses consequences conjoncturelles sur les prix,tous en hausse,il est important que les specialistes disent au peuple la realite des prix a appliquer,de la pompe aux produits de premieres necessite.Quant a Karim Wade et ses revendications qu'on lui prete,qu'on se mette a la place des senegalais a qui on veut imposer un fils qui ignore tout de leur histoire,leurs problemes,leurs moeurs.Ce fils dont on ignore tout a part ce que son pere nous impose de croire.

17.Posté par 12 eme Gainde le 27/11/2008 05:27
Ce Cata-ma de Toronto est vraiment pathetique... Ce gars doit reflechir par le Q et non la cervelle...C'est vrai que repondre ou parler de ce gars est une perte de temps...La qualite de son argumentaire est inferieure a ce qu'aurait fait un eleve de 6eme ndare... This guy is obviously looser and a shame to his family.

Quant a ce pd ce Karim, ma reponse a son non presidentiabilite est tout simplement comme l'a dit Latif Coulibaly: "Il ne peut pas etre president au Senegal parce qu'il n'est pas culturellement un Senegalais". Si Karim devenait president du Senegal, on pourrait tant qu'on y est encore rappeler la France et redevenir un colony Francaise.

This guy, gal should I say is not Senegalese and for that reason will never lead our country... And believe me, there are people out there who would be ready to dye for that to not happen... We'll be a generation of "Begne" or a generation of "encules"... le futur du Senegal avec ce tare de Karima nous dira.

Que les Cata-maa de Toronto se defroque is a fact mais quand les vrais Senegalais like myself and many more are ready for the fight no matter what it will COST will make the DIFFERENCE.

18.Posté par 12 eme Gainde le 27/11/2008 05:33
Ce Cata-ma (baise moi) de Toronto est vraiment pathetique... Ce gars or machin doit reflechir par le Q qu'il se fait baiser hard core all the time par son boyfriend Karima et non la cervelle...C'est vrai que repondre ou parler de ce gars est une perte de temps...La qualite de son argumentaire est inferieure a ce qu'aurait produit un eleve de 6eme ndare... This guy is obviously a b.i.t.c.h, a looser and a shame to his family.. ..

Quant a ce pd ce Karim, ma reponse a son non presidentiabilite est tout simplement comme l'a dit Latif Coulibaly: "Il ne peut pas etre president au Senegal parce qu'il n'est pas culturellement un Senegalais". Si Karim devenait president du Senegal, on pourrait tant qu'on y est encore rappeler la France et redevenir un colony Francaise.

This guy, gal should I say is not Senegalese and for that reason will never lead our country... And believe me, there are people out there who would be ready to dye for that to not happen... We'll be a generation of "Begne" or a generation of "encules"... le futur du Senegal avec ce tare de Karima nous dira.

Que some like this pd de Cata-maa de Toronto se defroque is a fact mais quand les vrais Senegalais like myself and many more are ready for the fight no matter what it will COST will make the DIFFERENCE.

WAIT AND SEE.

19.Posté par didier six le 27/11/2008 17:28
kmw connait il fouta le baol le sine et le saloum kedougou
et Thionkone gassama?

20.Posté par FROM USA le 27/11/2008 20:19
MOI JE NAIME PAS SON PERE MAIS IL ME PLAIT KARIM CAR C UN BOSSEUR IL A LA TETE DUN PRESIDENT EN PLUS WAKHAM BEURIWOUL

BONNE CONTINUATION KARIM TU ES NOTRE OBAMA

TU ES NOTRE OBAMA

TUY ES NOTRE OBAMA

TU ES NOTRE OBAMA

21.Posté par PAPIS NDAO le 27/11/2008 20:21
LE DRAGON DORMANT
« Mon Dieu protége moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge !!! »



Idy est taxé de voleur et de détourneur de denier Public! De perfide et de « Iznogoud » pressé d’être calife à la place du calife !!

Macky Sall de peureux et de lâche qui aurait aidé à la liquidation de Idy ; et asseoir la politique de musellement des pourfendeurs de wade !

L'Opposition FSS, molle, occupée dans des "assises" alors que le peuple l'attend "debout" à défendre la République!! Elle est sans leader charismatique à même de fédérer et de capitaliser sur un Présidentiable, la haine et la révolte qui anime les Sénégalais de toute couche sociale qui a finit de vomir ce régime honni et nul !
Djibo, sa tortuosité et ses hauts faits d'armes au PS le disqualifient d'office!! Il a en lui les gênes de la trahison et de l’intérêt bassement « carnassier » et « qui ne vit que pour les priviléges (…) », dixit ces ex camarades !

M Niasse, ne fait plus rêver, dinosaure des temps modernes au crépuscule de sa vie politique! Il a à un moment donné porté un bout de notre espoir, mais son compagnonnage avec Wade et ses déboirs à la Primature ont écorné son aura. Le peu qu’il lui en reste devrait être mis à gérer ses avoirs et à continuer à assurer pour les UN des missions !

Tanor, est un mal nécessaire pour le PS car aucun autre ténor ne s’est mis en valeur ;Il faudra au PS une véritable mue de son parti, une sérieuse introspection et un rajeunissement de ses effectifs pour espérer un assez bon score à des joutes électorales !

Reste des jeunes du genre de Ch Bamba Diéye du, pertinent, ambitieux, mais qui manque de base Nationale pour le porter! Il a de très bonnes idées, un profil de future leader et une bonne marge de progression à fructufier !
La société civile quand à elle, n'est efficace, qu'en communiqué larmoyant et en annonces à effet de manche!! Aucun de ses représentants n’a assez de charisme et de bagout pour en découdre avec les loups de la politique !

Le Prince Karim???? C’est la sourde menace qui empêche secrètement tous aux vieux briscards libéraux de rêver à un avenir Présidentiel en Paix !! Oui, vous avez bien lu ! Karim devrait plus se méfier des cadres du PDS que de l’opposition qui ne le prend pas pour le moment au sérieux ! Malgré la toile qu’il est entrain de tisser minutieusement aidé en cela par son père et quelques un de ces fidèles affidés et Lieutenants, Karim est encore à des longueurs du fauteuil ! Son shadow cabinets composés d’éminences grises et de « Spin Docters » qui ont fait les chancelleries du monde !

Qu’ils l’avouent ou pas, ils sont très peu nombreux à voir en ce jeunot le successeur du père ! Dans leurs tranchées, et dans certains cercles et salons feutrés, les discussions, les arrangements, les pactes secrets sont entrain d’être noués pour contrer toute velléité de dévolution monarchique du pouvoir !

Cela démontre une des facettes de nos politiques, leur capacité à être hypocrites au point de louer devant les medias les qualités d’homme d’Etat du « P’tit » alors qu’en privé ils ne se cachent pas de le démolir de sortir des grossièretés et des choses peu catholiques sur sa morale, ses penchants, ses aptitudes à diriger savamment distillés dans la presse !

Mais qui sont ces hommes de l’ombre ? Qui sont,sans en avoir l’air entrain de tisser de véritables toiles d’araignées, Nationales et Internationales avec des ramifications à des niveaux insoupçonnées ! Qui sont ces Messieurs qui jurent que le mandat de Wade n’arrivera pas à terme et que demain, c’est…. Aujourd’hui et maintenant !

Tous les favoris sont maltraités et vilipendés, voués aux gémonies et à la vindicte populaire ! Mais remarquez, aussi bien Wade que le fiston, bien que victimes de tirs à boulets rouge par…. La presse et non l’opposition, sont à peine défendues par un pelé et trois tondus ! Qu’est-ce qu’ils attendent ces messieurs et dames du PDS pour défendre leur mentor de façon ferme , ouverte et sans équivoque !!!!

Wade ne fait plus courir, il ne fait plus recette ! Et aussi bien les « futés » le sentent que les grands décideurs au niveau international. Un ou deux candidats mystères ont été rapprochés par les « Bilderbergers » pour être éventuellement leur pion au Sénégal, à l’insu du vieux ! La capacité de nuisance et la détermination de ces « Maîtres du monde » est telle que, maîtrisant parfaitement les arcanes de décisions et de vote des Sénégalais, des grands marabouts et autres responsables moraux sont subrepticement rapprochés pour préparer la venue DU CANDIDAT !
J’avais averti Pape Diop en son temps et bien avant lui Macky SALL du temps où il était au faite de sa puissance, voyez le résultat maintenant !!! Jamais élection ne drainera autant de passion, de lutte mystiques à TOUS les niveaux, de magouille, de tripatouillage et d’alliance contre nature que celle des élections à venir !

Et en vérité une surprise de taille attend les Sénégalais au sortir de ces joutes toutes particulières, où des intérêts inavoués et tapis dans l’ombre semblent travailler pour le président et son fils alors qu’ils s’arment de leurs secrets les plus tordus, de leurs sources de financement, de leurs connections avec les monarchies arabes et des réseaux sous terrain des Builderberg ! Avec un coup d’œil aux participants de l’avant dernière rencontre en 2006 à Ottawa, les esprits avisés pourront peut être avoir une idée sur le dauphin caché !

Exit les loups (IDY et Macky) que deviennent les Dragons somnolant dans les lambris dorés, les yeux accrochés au fauteuil…Que ne feront ils pas avec les moyens colossaux prêts à être mis à leur disposition, qui a parlé de …………Obama !

22.Posté par abba ndir le 15/12/2008 18:48
Profitez de cette bonne occasion pour apprendre à lire le Coran en 4 séances seulement : contactez Monsieur Ndir au : 221 77 579 65 15 ou 221 33 868 82 12 ou 221 77 178 40 37.
1ère séance 30mn
2ème séance 1H
3ème séance 1H
4ème séance 1H30mn
L’expérience fait la différence.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State