Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



KARIM SUR LA GESTION DE L’ANOCI «Je n’y suis pour rien, il faut demander à Abdoulaye Baldé»

Entendu pour la 4ème fois, dans le cadre l’enquête sur l’enrichissement illicite, Karim Wade a fait face, pendant plus de 12 heures aux enquêteurs de la brigade de recherche de la gendarmerie de Colobane. Au sujet de la gestion de l’agence de l’organisation de la conférence islamique (Anoci), le fils de Me Wade a renvoyé les
enquêteurs chez Baldé, pour plus d’informations.



KARIM SUR LA GESTION DE L’ANOCI «Je n’y suis pour rien, il faut demander à Abdoulaye Baldé»
Cuisiné par une dizaine d’enquêteurs de la brigade de recherche de Colobane, hier, Karim Wade
était interrogé, dans ce 4e acte, sur des centaines de milliards engloutis dans l’organisation de la conférence Islamique de 2008. Selon nos informations, Karim Wade, répondant aux gendarmes, sur la gestion des milliards dépensés par l’Anoci, a voulu être bref, malgré la pluie de questions s’abattant sur lui.Mouillant son ancien collaborateur et ex-directeur exécutif de ladite agence, il a, tout simplement,
demandé aux enquêteurs de poser ces questions à Abdoulaye Baldé. « Je n’y suis pour rien, il faut demander à Abdoulaye Baldé », se serait justifié Karim Wade. De l’avis de l’ancien ministre de la terre et du ciel, il n’était pas « l’ordonnateur des dépenses ». Karim Wade a dit aussi avoir fait savoir aux gendarmes qu’il était simple observateur, n’étant pas mêlé aux dépenses de l’organisation de l’OCI. Comme si l’histoire bégayait, ces propos du fils semblent s’inscrire dans le paradigme de la déclaration du père, ancien président de la république, Abdoulaye Wade, sur la gestion de l’Anoci, quant il blanchissait son fils. Dans une de ses sorties médiatiques, avant la présidentielle 2012, il renvoyait les sénégalais désireux d’en plus savoir sur la vérité des comptes de l’Anoci, de se rapprocher d’Abdoulaye Baldé. Hier, reprenant les propos de son père, devant les gendarmes de Colobane, Karim aura, certainement, motivé la convocation des responsables de la cellule de communication de l’Anoci, Madior Sylla et Cheikh Diallo qui, interrogés, ont donné leur version de la gestion de l’agence.

IBRAHIMA KHALIL DIEME REWMI QUOTIDIEN

Vendredi 23 Novembre 2012




1.Posté par zalou le 23/11/2012 19:56
Bonjour
Le cas Karim et ANOCI ya plus de Quatre annees quelquun en a parle dans une contribution dun journal de la place
La Personne disait a peu pres ceci que Karim gere verbalement et Balde signe
A mon avis si nos enqueteurs veulent vraiment le pincer cest plutot balde seulement qui peut les aider

2.Posté par KOCC le 24/11/2012 11:11
SI, TU EN ES POUR QUELQUE CHOSE.
N'EST-CE-PAS TON PERE QUI TE FELICITAIT ET PROMETTAIT DE DIRE A TA MAMAN QUE TU AS BIEN TRAVAILLE ......................

3.Posté par SADAGA DIOP le 26/11/2012 09:04
Et si on faisait un peu de politique fiction ? Sujet : Nous sommes en 2022? LE Présient Macky Sall vient juste de terminer son deuxième Mandat à la tête du Sénégal que déjà un collectif de Citoyens soucieux de la protection et de la sauvegarde des deniers publics porte plainte contre le tout nouveau ancien Président Macky Sall pour enrichissement illicite pour la période allant de 2000 à 2022. Selon monsieur Lamine Diop, le Président Macky Sall avait, dans sa déclaration de Patrimoine déposée au Conseil Constitutionnel fait part de sa fortune en biens immobiliers, par titres de propriétés foncière et de bons de placemants bacaires qui étaient évaluée à 8 milliards. Lors de sa deuxième déclaration de Patrimoine après sa deuxième élection en 2017, le Président Macky Sall a déclaré une fortune personnelle, de 5 milliards de francs cfa en argent liquide et de deux immeubles sis à Zuguinchor et deux autres dans le le quartier N'doyènne à grand M'bao/mer, non cumulable avec celle de sa femme Madame Marième Faye Sall compte tenu de leur statut matrimonial de la séparation des biens. Je sollicite une plaidoirie à charge et à décharge aux étudiants en droits, aux juristes du Sénégal et d'ailleurs ! Pour cette plaidoirie fictive, je suis prêt à offrir un terrain d'une superficie de 200 m2 d'une valeur de 2 millions à l'étudiant ou au juriste qui aura fait la meilleure plaidoirie fictive ! voici mon mail / DOMDACOST@FREE.FR

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés