Référence multimedia du sénégal
.
Google

KAOLACK: Des affrontements entre libéraux font près de 10 blessés

Article Lu 1504 fois

Les libéraux ont terminé leur campagne électorale dans la douleur. Le sang a coulé hier au dernier jour de cette campagne électorale pour les législatives de demain (03 juin). Militants proches du président de la fédération départementale du Pds et ceux proches du secrétaire général de la dite fédération se sont affrontés. Bilan, une dizaine de blessés.



KAOLACK: Des affrontements entre libéraux font près de 10 blessés
Ils avaient tous démarré leur campagne électorale sans heurt ni trop de bruit. Mais les libéraux l'ont mal terminée. Une scène désolante à Keur Omar Bambara, village situé dans l'arrondissement Koumbal, département de Kaolack. Tout est parti d'une marche bleue que le président de la fédération départementale du parti au pouvoir tentait de tenir à Keur Omar. Au même moment, le trésorier général adjoint de la fédération, vieux Bandia Doumbouya, un proche du secrétaire général de la fédération, Diéne Faye, se préparait à tenir un meeting de clôture à la place publique du village. « J'ai été attaqué par un groupe de nervis bien armé de coupe-coupe, de haches, de couteaux et de fusils de fabrication artisanale lorsque je faisais mon entrée au village. Des coups de fusils ont été entendus, et des militants qui étaient avec moi sont blessés. Même des vitres de véhicules ont été endommagées. Ces gens-là, à leur tête vieux Bandia Doumbouya, ont été envoyés par Diéne Faye. Je pense que cela ne doit pas rester impuni. Ils n'aiment pas le parti, ils n'aiment pas Wade. Ces plaintes devront être déposés dans les prochaines heures. Mais ce qui me fait surtout mal, c'est qu'ils ont semé la terreur dans le village, et empêché les villageois de préparer le repas de midi. C'est inadmissible ». Pour rappel, Elhadji Malick Guèye était à Keur Omar Bambara sur invitation du chef du village Abdel Kader Diagouraga. Ce dernier, lui aussi, a fustigé le comportement de cette bande qui, dit-il, était bien armé. Dans le camp des militants de Diéne Faye, on dégage en touche. Vieux Bandia Doumbouya, l'initiateur du meeting de clôture, dira qu'il a été vraiment surpris de la tournure des événements. « J'avais pris la décision de tenir un meeting de clôture en présence de tous les villages de la communauté rurale de Latmingué. J'avais même invité la tête de la liste départementale El Hadji Daouda Faye pour présider le meeting qui devait se tenir à 16 h. Mais Malick Guèye qui a entendu l'annonce de la manifestation a subitement initié une marche bleue et annulé son meeting. Ce qui est plus grave, ce qu'il est venu passer là où mon meeting devait se tenir. Un premier passage où j'ai demandé à mes proches de se calmer car ils voulaient empêcher le cortége de traverser. Au 2é passage, mes militants ont voulu encore s'opposer, car le cortége voulait saboter nos installations. C'est à ce moment-là que des pierres ont été jetées. Ces jets de pierre sont venus du camp de Malick Guèye et non de notre camp. Nous avons tout simplement riposté face à une attaque ». "Le bilan des affront,ements est assez lourd : une dizaine de blessés légers, des vitres de véhicules endommagés. Des dégâts qui auraient pu être lourds, si les éléments de la gendarmerie n'avaient pas fait le déplacement pour calmer la situation .

Pape Faye
Source: L'office

Article Lu 1504 fois

Samedi 2 Juin 2007





1.Posté par bach le 02/06/2007 18:56
felicitation à Mr N'gom

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State