Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



KAOLACK / ACCORDS ENTRE LE PAFA ET LES ELEVEURS : Pour de nouvelles lignes de financement

Les éleveurs de la région de Kaolack veulent disposer de plus de financements et d’autres créneaux porteurs dans le cadre de leurs activités. C’est ainsi qu’ils viennent de signer un nouveau partenariat avec le Projet d’appui aux filières agricoles (Pafa) afin de promouvoir le système d’élevage en vigueur sur le terrain local.



KAOLACK / ACCORDS ENTRE LE PAFA ET LES ELEVEURS : Pour de nouvelles lignes de financement
En dépit du problème récurrent du vol de bétail et l’accès aux aliments de bétail, les éleveurs de la région de Kaolack veulent aussi disposer de plus de financements et d’autres créneaux porteurs dans le cadre de leurs activités. C’est ainsi qu’ils viennent de signer un nouveau partenariat avec le Projet d’appui aux filières agricoles (Pafa) afin de promouvoir le système d’élevage en vigueur sur le terrain local et mieux asseoir une politique d’élevage plus conforme aux réalités du terrain. La signature de ce protocole d’accord qui s’est tenue dans les locaux de la mairie de Kaolack est surtout une occasion pour les deux parties de corriger le taux élevé d’abstention lié aux financements de projets en la période 2011. Le Projet d’appui aux filières agricoles (Pafa) ne veut plus que les choses se passent comme avant. Car la plupart des personnes en activité dans les filières de l’élevage affichent une nette réticence par rapport aux financements dont elles disposent.

Ainsi, en collaboration avec la Maison des éleveurs (Mde), il a été jugé nécessaire de renverser cette tendance en faisant bénéficier aux éleveurs de la région de Kaolack de plus d’opportunités financières, dans le but de développer certaines filières dont l’aviculture et l’embouche bovine qui demandent beaucoup plus de moyens pour leur réalisation. Cette rencontre qui a réuni Sémou Diouf, coordonnateur du Pafa et Kalidou Diallo, président de la maison des éleveurs, est en effet un prétexte pour sensibiliser surtout les éleveurs de Kaolack sur la disponibilité des financements et les modalités d’acquisition des fonds au niveau du projet. Il s’agissait également de passer en revue toutes les activités éligibles pouvant être financées par le projet. Cette année, les activités spécifiques aux financements de projets dans la région de Kaolack ont été démarrées avec l’aviculture villageoise, planifiée pour un total de 140 ménages. Ces financements ont été libérés sur la base d’un contrat de vente que le projet lui-même ouvre à chaque fois avant l’exécution d’un financement.

L’objectif fixé aujourd’hui est d’aller au financement d’un effectif de 500 à 600 familles.

Avec la maison des éleveurs, le Pafa juge que la sensibilisation des organisations de femmes, de jeunes a déjà été effectuée en direction des financements. Il revient aujourd’hui aux éleveurs de trouver les innovations. Autrement dit, de trouver d’abord un marché avant de produire.

Abdoulaye Fall
Source Sudonline.sn

Dimanche 6 Mai 2012



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Août 2013 - 13:13 FERMETURE DES ENTREPRISES : Le fond du débat








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés