Référence multimedia du sénégal
.
Google

KAFFRINE Un déficient mental viole deux fillettes

Article Lu 11317 fois

Un jeune homme du nom de Saliou Wilane était, mercredi dernier, devant la barre du tribunal régional de Kaolack. Déficient mental, il est poursuivi d’avoir abusé de deux fillettes de son village, situé dans le département de Kaffrine.



Les faits se sont déroulés au mois de novembre dernier dans un village situé non loin de la ville Kaffrine. En état de démence depuis plusieurs années, le jeune Saliou Wilane ne pouvait, toutefois, contenir ses désirs sexuels. Il a alors jeté son dévolu sur deux fillettes âgées d’une dizaine d’années. Au moment où les populations de son village étaient préoccupées par les travaux champêtres, le malade mental, en provenance des champs ce jour-là, a violemment abusé des fillettes qu’il transportait au bord de sa charrette. Les deux gamines seront tellement mal-en-point qu’elles seront évacuées d’urgence à l’hôpital de Kaffrine par leurs parents. Saliou Wilane sera ensuite arrêté par la gendarmerie mise au parfum. Déféré au parquet, il sera placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Kaolack.

Attrait ce mercredi à la barre du tribunal régional de Kaolack, le mis en cause n’a pas hésité à reconnaître les faits qui lui sont reprochés. Interrogé sur les causes de ses actes, Saliou Wilane déclare : «Ce sont les fillettes qui m’ont provoqué en me demandant de les transporter au bord de ma charrette. Et ne pouvant plus me retenir, je me suis jeté sur elles avant de les violer. Je m’en excuse auprès du tribunal.» Les parents des victimes n’ayant pas assisté au procès, l’avocat de la défense a invoqué l’article 50 du Code pénal qui exonère d’une sanction pénale l’auteur d’une infraction qui était en état de démence au moment des faits. Muni de documents médicaux attestant les troubles psychiques du jeune Saliou Wilane, Me Assane Dioma Ndiaye, avocat de la défense, a demandé la relaxe pure et simple de son client. Il est suivi dans sa demande par le substitut du procureur. Le juge a préféré ordonner un examen médical psychique de Saliou Willane pour qu’il confirme ou informe l’état de démence du prévenu. L’affaire a ainsi été renvoyée au 9 juillet prochain, le temps que le toubib désigné dépose son rapport médical.

Source: L'observateur

Article Lu 11317 fois

Vendredi 12 Juin 2009





1.Posté par king le 13/06/2009 10:02
b[ senegal mo nèkh....

2.Posté par POLONUIM210 le 13/06/2009 14:11
Y aurait-il un probléme sexuel chez les " WILLANE"? Aprés le tordu marabout "willane" qui a dévasté des dizaines de gamins, voilà qu'un autre 'willane",celui-là fou nous dit-on vient de massacrer sexuellement deux gamines. Curieux.......... . Et si on leur envoyait un psychiatre dans le NDoucoumane?

3.Posté par ams le 19/06/2009 10:31
bayilène kou dèf limouye dèf ba parè gnouye wakh malade mental. ki dara diotou ko. il est bien concient de ses actes. il a attendu le moment propice pour profiter de ses innocente la avouer et on nou parle de malade mental. svp. ke la justice soi faite

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State