Référence multimedia du sénégal
.
Google

KAFFRINE AU RANG DE REGION: Malheme Haddar et Mbirkilane en « guerre » pour le département

Article Lu 11270 fois

Suite à la décision des autorités sénégalaises d’ériger le département de Kaffrine au rang de douzième région, les arrondissements de Mbirkilane et Malhème Hoddar se sont engagés dans une « guerre » sans merci.



KAFFRINE AU RANG DE REGION: Malheme Haddar et Mbirkilane en « guerre » pour le département
Dans le cadre de ce bras de fer, les rencontres, les assemblées générales et fora se sont multipliées dans chacun de ces chefs-lieu d’arrondissement. Chacun d’entre eux veut devenir le troisième département de Kaffrine derrière Koungheul. Une réunion a été d’ailleurs tenue à Malhème Hoddar avec l’ensemble des huit (8) présidents de communautés rurales, des représentantes des GPF, et des jeunes.

Après un premier forum exclusivement axé sur la question, les différents participants à cette rencontre ont trouvé qu’à tous les niveaux, l’arrondissement de Malhème Hoddar devance de loin Mbirkilane pour abriter ce troisième département. Déjà avec une population estimée à 145. 545 habitants, Malhème couvre huit (8) communautés rurales, contrairement à son concurrent qui n’en dispose que quatre (4).

Avec en superficie 4137,37 km2, l’arrondissement s’est d’autant plus agrandi au moment où il a été rattaché depuis quelques années à la communauté rurale de Khelkome. Selon le Président de la communauté rurale (Pcr) de Dianké Souf, Seyni Ndiaye, ce tiraillement entre Mbirkilane et Malhème Hoddar n’a point de sens si l’on tient compte du fait qu’il n’est nullement inscrit dans les textes qui régissent la loi du découpage administratif, la limitation pour une région donnée du nombre de départements qui doivent la composer.

C’est pour cette raison, estime le Pcr de Dianké Souf que Malhème Hoddar autant que Mbirkilane peuvent abriter le 3è et 4è département de la probable nouvelle région de Kaffrine. Si au niveau de Mbirkilane, le comité d’action mis sur pied estime que le problème d’enclavement ne se pose pas, les participants de la dernière rencontre de Malhème trouvent quant à eux que l’érection de leur arrondissement en département constitue en même temps la meilleure façon de répondre aux normes administratives et l’assurance d’une meilleure gestion des affaires par l’administration en place.

Abdoulaye FALL
Source: Sud Quotidien

Article Lu 11270 fois

Lundi 18 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State