Référence multimedia du sénégal
.
Google

Jugeant insuffisante sa part du déjeuner Il blesse sa petite sœur et menace de frapper sa mère

Article Lu 1731 fois


Fils aîné, au lieu de servir d'exemple à ses petits frères et soeurs, il aime s'en prendre à tout le monde y compris sa mère. Son comportement indigne lui vaut de se retrouver entre quatre murs. Peut-être qu'à sa sortie de prison, il adoptera une autre attitude.
Agé de 25 ans, Samba Ngom est domicilié à Tally Bou mak Pikine. Il vit avec sa mère, ses frères et soeurs. Ayant quitté l'école très tôt et refusant d'apprendre un métier pour assurer son avenir, il n'exerce actuellement aucun travail, se contentant d'ingurgiter de l'alcool frelaté et griller des joints. S'il s'en limitait à cela, on n’aurait rien à dire. Hélas, il constitue une équation difficile à résoudre pour les siens. En effet, en plus de commettre des larcins dans la maison pour se faire de l'argent, il terrorise tout le monde. Même sa mère qui fait bouillir la marmite pour les nourrir, n'échappe pas à son comportement. Un de ses oncles qui avait pris son courage à deux mains pour essayer de le raisonner, été obligé de détaler comme un lièvre pour tenter de sauver sa peau puisque le gars n'avait pas apprécié son acte et voulait lui faire la fête à l'aide d'un coupe coupe. D'ailleurs, cela lui avait valu de passer un mois ferme en taule. De retour d'une virée vendredi passé vers 17 heures, il avait réclamé à sa soeur Ndeye Ngom sa part du déjeuner. Lorsque cette dernière l'avait servi et qu'il a ouvert le plat, il s'est mis aussitôt à l'insulter avant de balancer le bol de riz sur elle. Pis, il lui asséna des coups de poing, la blessant sur la pommette gauche. Alertée par les cris, leur mère sortit de sa chambre pour s'enquérir de la situation, mais a été accueillie par des injures et traitée de tous les noms d'oiseaux. Poussant le bouchon plus loin, il avait menacé de bander les muscles contre elle, heureusement que la dame Ngoné Diop s'était barricadée dans sa chambre. Dés le lendemain, elle dépose une plainte à la police. «C'est moi qui le nourris mais il n'a de respect ni pour moi ni pour les autres. Il a tenu à mon égard des propos que je n'aurais jamais imaginé sortir de la bouche d'un fils envers sa mère. Je veux qu'on le corrige sévèrement» a t-elle soutenu. Cueilli et pressé de questions, Le mis en cause jure n'avoir rien fait de ce qu'on l'accuse. Bien que reconnaissant être ivre ce jour-là, il déclare être resté dans sa chambre jusqu'à la tombée de la nuit. «Ma petite soeur s'est blessée toute seule et veut m’en faire porter le chapeau. Le problème, c'est que je ne m'entends pas avec eux du fait que je bois de l'alcool frelaté. Tous veulent que je quitte la maison alors que j'ai les mêmes droits qu'eux puisque c'est notre père qui nous l’a léguée » confesse t-il. Il a été déféré au parquet depuis mardi passé et attend d'être édifié sur son sort.

Source: L'observateur

Article Lu 1731 fois

Mercredi 23 Avril 2008





1.Posté par taw le 23/04/2008 21:59
ya niak diom reek chimmm!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State