Référence multimedia du sénégal
.
Google

Jean Claude Mimran vole au secours de l’Etat : 20 milliards de la Cbao pour renflouer la Senelec

Article Lu 11701 fois

Les problèmes de trésorerie de la Senelec n’ont pas laissé indifférent l’Etat du Sénégal. Pour renflouer les caisses de cette entreprise, le gouvernement a sollicité et obtenu… difficilement un prêt auprès de la Cbao. Grâce à l’entregent du patron de la Css et ancien actionnaire majoritaire de cette banque, les responsables marocains de la Cbao ont fini par accepter d’accorder ce crédit, en libérant deux tranches de 10 milliards de francs Cfa pour l’Etat.



Jean Claude Mimran vole au secours de l’Etat : 20 milliards de la Cbao pour renflouer la Senelec
Latsoukabé Fall, directeur général de la Société nationale d’électricité (Senelec) ne s’imaginait pas avoir lâché devant la presse hier un gros morceau en annonçant que l’Etat a débloqué une enveloppe de 20 milliards de francs Cfa à l’intention de sa boîte et destinée à faire face aux délestages intempestifs. C’est que les difficultés de la Senelec à fournir de l’électricité à ses nombreux abonnés sont réelles. A cause de problèmes de trésorerie.

Mais pour arriver à décrocher cette manne financière remise à la Senelec, la tâche n’a pas été facile pour l’Etat.

Pour renflouer les caisses de la Senelec, le gouvernement du Sénégal s’est, en effet, lancé dans une quête de liquidités. A cet effet, il a introduit une requête aux fins d’un prêt de 20 milliards de francs Cfa auprès de la Compagnie bancaire de l’Afrique de l’Ouest (Cbao). Cette sollicitation du gouvernement, destinée à la société de distribution de l’énergie, a eu à buter sur une résistance de la part des responsables marocains de la Cbao, actionnaires majoritaires de ladite banque, après son rachat par Attijari Wafabank. Ces derniers se sont montrés réfractaires au prêt sollicité par l’Etat du Sénégal, malgré les garanties fournies par ce dernier.


L’opposition des responsables marocains de la Cbao ne fera pas reculer les autorités sénégalaises. Ces dernières vont s’appuyer, selon des sources dignes de foi, sur le patron de la Compagnie sucrière sénégalaise (Css) pour une satisfaction de leurs doléances. Ainsi, Jean Claude Mimran ne s’est pas fait prier pour demander à ses amis marocains de faire un effort en direction du gouvernement sénégalais. Alors, on a recouru à une procédure d’urgence avec une consultation à domicile des membres du Conseil d’administration de la Cbao pour les convaincre à la cause du Sénégal. Résultat de cette démarche, la Cbao a finalement consenti à accorder à l’Etat du Sénégal un prêt, en deux tranches de 10 milliards de francs Cfa.


Par ailleurs, cette décision des Marocains de libérer l’enveloppe de 20 milliards de francs Cfa est une incongruité. Pour rappel, ces derniers avaient, en effet, refusé d’aller dans le sens souhaité, il y a quelques mois, par le dernier directeur général de la Cbao, après son rachat par Attijariwafabank. Confirmé à son poste de directeur général, Patrick Mestrallet, avait promis, en fait, selon la presse, un niveau d’engagement important de sa banque pour l’emprunt obligataire de 150 milliards de francs Cfa lancé par l’Etat du Sénégal. Face au rejet de sa position, M. Mestrallet avait fini par rendre le tablier.

Source: le Quotidien

Article Lu 11701 fois

Samedi 11 Octobre 2008





1.Posté par Crystal Sugar le 11/10/2008 12:38
Mimran est un complisse de ses voleurs il faut le chasser du Senegal c'est un Collabo et un affairiste

2.Posté par cisse le 11/10/2008 13:43
vérifiez votre orthographe. Complice s'écrit avec un "c" et non deux "ss".

3.Posté par erreur le 11/10/2008 14:32
"de ses voleurs" doit ici s'écrire "de ces voleurs". ah oui le français c'est dur.

4.Posté par banquier le 11/10/2008 15:33
Ce sont des rapaces ils apposent des intérêts insupportables pour cette entreprise qui agonise.

5.Posté par la prophetesse le 11/10/2008 15:50
je ne sais pas quelle pression l'etat a pratiquee sur mimran, mais ce qui est sur c'est qu'il risque de mettre cette somme d'argent dans le poste "pertes et profits" de sa banque. il aurait du suivre les marocains dans leur refus. wade et fils ont de l'argent, surtout le fils qui serait en train d'arroser les asc, la banlieue et les villages a coup de milliers de francs. au pire, la famille wade aurait pu vendre les terrains et les chateaux pour renflouer les caisses de la senelec qu'elle a contribuee a vider, de plus c'est largent des contribuables qui a servi a ces achats illegaux. mais, comme on dit, biens mal acquis ne profitent jamais.

6.Posté par elita le 11/10/2008 19:10
TANT QU ON NE CHANGERA PAS DE management au niveau de la SENELEC , rien ne se fera de positif pour redresser la boite, il faut du sang neuf a la senelec avec un contrat de performence souscrit avec le nouveau DG qui serait nomme. Il y a probleme de gestion dans cette affaire de la Senelec .

7.Posté par elita le 11/10/2008 19:24
Le president de ;a republique a recu des candidatures pertinentes venant de personnes eduquees et qui ne sont pas dans le besoin avec une moralite expertes en la matiere mais on ne comprend pas le senegal, apres les marches effectuees par les populations et les clients , je pese sur ces derniers car on parle de satisfaction de la clientele, la reponse de l Etat face a un tel signal serait de changer l equipe dirigeante de la Senelec avec des motifs valables et fondes. Encore une fois ce n est pas avec l equipe actuelle meme a coup de mille milliards qu on va assister a une amelioration de la situation de la Senelec. Quand j entend le Dg parler de problemes de revenus , je l attendais au finish se prononcer sur les problemes de charges voire de rentabilite mais c est pas surprenant car un ingenieur n est pas un gestionnaire et le probleme a la Senelec c est qu il nya presque que des ingenieurs, peu d entre eux n ont fait des mises a niveau ou des formations manageriales avec experiences en gestion. La Senelec a besoin d une nouvelle equipe manageriale multidisciplinaire et pluridimensionelle pour apporter les changements internes incontournables . Sinon toutes les ressources de l etat iront dans ce malade condamne qu est la senelec. Monsierur le president de la Republique, monsieur le ministre de l energie , donnez la chance aux autres senegalais qui ne sont pas ceux qui sont dans votre entourage immediat afin qu ils puissent apporter leurs experrtises et connaissances dans ce secteur strategique de toute economie. Pour moi ce n est pas un pret mais une subvention non remboursable car un pret est assujetti a des exigences de rentabilite et de capacite de remboursement avec une exploitation saine, des ratios positifs et suffisants tant au niveau de la tresorerie que du levier financier, ce que la Senelec ne donne guere.
Avant toute solution de sortie de crise, il fallait changer l equipe de direction

8.Posté par elita le 11/10/2008 21:57
les lions du senegal et leur staff sont identiques a l equipe de direction de la senelec. is ont echoue et doivent etre releves de leurs fonction.

9.Posté par .... le 11/10/2008 23:10
nii rek . on accete l'argent des juifs, des franc-maçons, et ensuit in vets'en afranchir. non, c'est impossible. Ce sont des usuriers, et ils n'ont pas l'etat d'âme leur permettant d'aider quelqu'un quine soit des leurs sans rien en retour. que gagne mimran en reanche, nous le surons sûrement jamais. mais l'histoire, elle au moins, retiendra. Ce même si la Memoire collective oublie ou ignore. de leen khalaat souba.


10.Posté par le senegalais le 27/08/2009 16:40
c'est la jalousie qui parlent!!!
vous voyez un homme qui réussit.....les juifs ont toujours étaient ceux qui réussissent et ont toujours été envie par le monde entier.
Le plus beau a voir est que le juif représente 0.005% de la population sur terre mais 33% des juifs ont reçus un prix Nobel.C'est une preuve que nous sommes différents!!
Donc avant de parler de nous mes chères réfléchissez et apprenez a accepter celui qui réussit ,spécialement lorsqu'il aide autant le Sénégal!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State