Référence multimedia du sénégal
.
Google

JUSTICE: Wade promet la fin des poursuites de l’Etat contre les jeunes de Kédougou

Article Lu 1752 fois

Le président Abdoulaye Wade a fait part de sa décision d’instruire le Garde des sceaux afin que le procureur de la République mette fin à l’action de l’Etat contre les jeunes gens arrêtés à l’issue des troubles de Kédougou, le 23 décembre dernier, a annoncé lundi à la presse Amadou Séga Keita.



JUSTICE: Wade promet la fin des poursuites de l’Etat contre les jeunes de Kédougou
Selon le président de l’amicale des élèves et étudiants du département de Kédougou, au sortir d’une audience au Palais de la République avec le chef de l’Etat, ce dernier lui a tout d’abord fait savoir qu’il regrette le décès à l’occasion des mêmes évènements de Mamadou Sina Sidibé, avant de l’informer de sa décision de mettre fin aux poursuites judiciaires.

’’Le président de la République a décidé de donner des instructions au ministre de la Justice pour que le procureur de la République arrête l’action publique intentée par l’Etat poursuivant ces jeunes à la suite des attentats’’, a notamment dit M. Keita qui était à la tête d’une délégation d’élèves et d’étudiants du département de Kédougou.

’’Selon le président Abdoulaye Wade, la place des jeunes ne se trouve pas dans les prisons, mais dans les amphithéâtres’’, a-t-il ajouté avant de faire part de la satisfaction de ses camarades à l’annonce d’une telle décision.

Le tribunal régional de Tambacounda avait le 10 janvier dernier condamné à des peines d’emprisonnement ferme allant de cinq à dix ans, 18 des 29 personnes attraites devant la barre dans le cadre des troubles survenus à Kédougou.

Dans le détail, huit personnes ont été condamnées à dix ans de prison ferme, huit à cinq ans ferme et deux à sept ans.

Les coupables ont été également condamnés à payer solidairement un montant global de 17.128.333 francs CFA au titre des intérêts civils endommagés, dont ceux du commandant de la brigade de gendarmerie de Kédougou, Babacar Dramé, qui a vu son domicile brûlé. Ils doivent aussi payer un franc symbolique à l’Etat.

Onze autres personnes avaient été relaxées dans cette affaire liée aux récentes émeutes survenues dans cette nouvelle région du sud-est du pays, où une manifestation de jeunes avait dégénéré en un affrontement avec les forces de l’ordre.

Parmi les relaxés, huit l’ont été purement et simplement et trois au bénéfice du doute.

CTN
Source APS

Article Lu 1752 fois

Mardi 3 Mars 2009





1.Posté par bechirwade le 03/03/2009 06:46
il faut que la presse fait recouter au peuple senegalais le discours de wade lors de l'audience-conference avec les populations de kedougou arguant qu'iln ne peut rien faire la justice est independante .

2.Posté par pour la route.... le 03/03/2009 07:12

Le petit karim revient de l'école et dit à son père :
- Papa demain j'ai 1 devoir sur la politique, tu peux m’en parler ?
- Bien je pense que la meilleure méthode pour te parler de ça c'est de faire une analogie avec notre famille : Je suis le capitalisme car je nourris la famille, ta mère est le gouvernement car elle contrôle tous, la bonne c'est la classe ouvrière car elle travaille pour nous, toi tu es le peuple et ta petite soeur la génération future.
- Merci papa je vais y réfléchir.
Dans la nuit Pierre est réveillé par les cris de sa soeur. Il constate que ses couches sont sales. Il se rend dans la chambre de ses parents et essaie de réveiller sa mère sans succès. Il se rend compte que la place où dort son père habituellement est vide et il le trouve au lit avec la bonne. Il retourne se coucher. Le lendemain matin son père lui demande :
- Alors as-tu compris ce je t'ai expliqué hier ?
- oui
- Excellent mon garçon et qu'as-tu appris ?
- J'ai appris que le liberalisme baise la classe ouvrière tandis que le gouvernement roupille ignorant le peuple et laissant la génération future dans la merde.


3.Posté par alain le 03/03/2009 08:54
vieillard..............tu obliges de les liberer par A ou Z et par la force...............des juenes qui nont fait....................si ce n est defendre leur ville contres des pillards de tous genres..................c est par la force...............qu ils vont sortir..................

4.Posté par dansokho jacques le 03/03/2009 09:31
paroles encore des paroles toujours des paroles.une promesse de plus, je pense que ce n'est pas un appel du pied à l'électorat de KEDOUGOU car la cause du PDS est perdue à KEDOUGOU une ville historique du refus toi meme tu sais.
Nous tenons à l'appel pour que justice soit rendue en fin pour KEDOUGOU en acquittant tout le monde.
Je ne crois pas aux paroles de franc maçon, bof le premier avril est à l'horizon.


5.Posté par marie le 03/03/2009 10:50
Attention population de Kédougou, ne laisser pas wade politiser les évenements, il veut en faire un outil de campagne, ne l'accepter jamais, il peut les libérer mais ne vous faites influencer pour les votes; sanctionner ce gouvernement d'incapables, vous pouvez changer la donne, voter tous contre eux et vous aurez votre vengeance.

6.Posté par sengenis le 03/03/2009 13:49
C’est vraiment le moment ou jamais je montrer à Wade qu'il peut continuer à tripatouiller la constitution mais le peuple décidera toujours via sa carte électeur de leur futurs dirigeants et que l’élection de 2000 est pleine d'enseignement car Wade a la mémoire courte et ne cesse de déclarer que seul son fils est capable de gérer ce pays alors que ce dernier à un parcours rempli d'échec malgré les moyens financiers mis à sa disposition

7.Posté par sengenis le 03/03/2009 13:50
C’est vraiment le moment ou jamais de montrer à Wade qu'il peut continuer à tripatouiller la constitution mais le peuple décidera toujours via sa carte électeur de leur futurs dirigeants et que l’élection de 2000 est pleine d'enseignement car Wade a la mémoire courte et ne cesse de déclarer que seul son fils est capable de gérer ce pays alors que ce dernier à un parcours rempli d'échec malgré les moyens financiers mis à sa disposition

8.Posté par NOGAYE le 03/03/2009 17:43
je ne sais koi dire, sauf reconnaitre k wade est à la fois l'executil, le legislatif et le judiciare

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State