Référence multimedia du sénégal
.
Google

JUSTICE: Le parquet de Paris contre l’ouverture d’une enquête dans l’affaire des biens des présidents africains

Article Lu 11156 fois

Pour la deuxième fois en deux ans, le parquet de Paris (qui représente l’Etat) s’oppose à l’ouverture d’une enquête visant les présidents gabonais, congolais et équato-guinéen. Le 2 décembre dernier, deux ONG, la branche française de Transparency International, Sherpa, et un ressortissant gabonais avaient déposé à Paris une plainte avec constitution de partie civile, visant Omar Bongo Ondimba, Denis Sassou Nguesso et Teodoro Obiang Nguema. Le parquet de Paris avait classé sans suite une enquête préliminaire menée après le dépôt d’une première plainte. Mais le dossier n’est pas encore enterré.



JUSTICE: Le parquet de Paris contre l’ouverture d’une enquête dans l’affaire des biens des présidents africains
Il faudra attendre quelques jours pour connaître le sort de cette deuxième plainte sur le patrimoine en France de trois présidents africains. Ce sera à la doyenne des juges d’instruction, qui n’est pas tenue de suivre l’avis du parquet, de décider ou non de l’ouverture d’une information judiciaire. En attendant, Brazzaville a salué hier la position du parquet de Paris. Ainsi le porte-parole du gouvernement congolais, Alain Akouala, considère « que c’est une décision de bon sens, étant donné que le dossier ne contient rien de neuf par rapport aux précédents épisodes. Les biens qui ont été acquis par nos présidents, ne sont pas des biens mal acquis ».

Une décision sans surprise

La branche française de Transparency International et Sherpa, espèrent toujours que leur plainte débouchera sur un procès. Elles s’attendaient à la décision du parquet. Maud Pedriel-Vaissière, juriste à l’ONG Sherpa est fataliste : « On n’est absolument pas surpris de la position du parquet. C’est la position inverse qui aurait été surprenante puisque, alors même que les résultats de l’enquête préliminaire qui avait été diligentée en juin 2007 étaient probants, ils avaient classé l’affaire sans suite. »

Un dossier vide pour Brazzaville... Du côté des plaignants, on pense que le parquet a peu de marge de manœuvre, dans une affaire politiquement sensible. Le gouvernement congolais a salué jeudi soir la décision du parquet de Paris, répétant que le dossier était vide.

Source : Ferloo/ Rfi


Article Lu 11156 fois

Samedi 4 Avril 2009





1.Posté par Sidy le 04/04/2009 05:45
Quand les Toubabs disent que les Africains ne sont pas intelligents, reflechissez y bien ; car il y a une part de verite. Regarder ces deux singes en cravate qui ont pille leurs peuples....

2.Posté par mmmmmmmmmmmmmm le 04/04/2009 10:15
no pasport no pasport consultant bi nek madrid tanyi dèfarouñou pasport ñogui sokhla sounou pasport yi

3.Posté par eli le 04/04/2009 16:28
Honorés dans les loges maçonniques(tous deux grands maîtres de leur obédience), honnis par l'éthique

4.Posté par nasir le 05/04/2009 14:33
SIDY TU AS RAISON MAN I AGREE WITH U

5.Posté par amy le 05/04/2009 23:04
sidy ces deux la, les singes st mieux qu'eux.

yalla yacamti yuleun!!!

6.Posté par talibe le 05/04/2009 23:25
en mème tamp je sui contre eux a leur politiqeu mais les toubab amougno raisns de juges les afriqains .les popilations afriqains mème va juige leur presidant .merci

7.Posté par TEUSS le 06/04/2009 12:41
Ya pa de justice dans ce monde et partout la justice n'est là k pour nous les pauvres et c'est dommage que cele se passe tjrs comme ca vraiment

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State