Référence multimedia du sénégal
.
Google

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’HOMME: « L’homosexualité est incompatible avec nos réalités sociales » selon Madické Niang

Article Lu 1815 fois

Les défenseurs des droits de l’homme ont appelé à l’élimination de toutes les formes de discrimination. A l’occasion de la Journée des droits de l’homme, force est de constater que, dix ans après les engagements solennels de la Conférence mondiale de Vienne sur les droits de l’homme (1993), la pauvreté, les conflits, la violence, les préjugés constituent autant de violations des droits de l’homme.



JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’HOMME: « L’homosexualité est incompatible avec nos réalités sociales » selon Madické Niang
Il est donc absolument capital de redoubler d’efforts dans le combat pour la promotion des droits de l’homme. Telle est la conviction de Madické Niang, ministre des Affaires étrangères, qui a présidé la cérémonie de commémoration du 61e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’homme. « Le combat pour la promotion et la protection des droits est une construction de tous les jours », a-t-il lancé. Selon Madické Niang, la reconnaissance et la garantie des droits de l’homme n’a de sens que lorsqu’elles débouchent sur une pleine jouissance et une sanction judiciaire de toute violation.

Dans un message lu par Mahamane Cissé-Gouro, représentant régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, Navi Pillay a fait un vibrant plaidoyer en faveur des personnes vulnérables. Elle a fustigé les formes multiples de discriminations dont sont victimes les couches sociales les plus vulnérables. « La discrimination engendre la méfiance, le ressentiment, la violence, le crime et l’insécurité et constitue un non sens économique puisqu’elle réduit la productivité. Elle n’a aucun aspect bénéfique de quelque nature qu’il soit pour la société », a-t-elle affirmée. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, également dans un message lu par M. Toussaint Kongo-Doudou du Centre d’Information des Nations Unies, s’est, lui aussi, élevé contre toutes les formes de discrimination et a appelé à poursuivre la lutte contre les inégalités et l’intolérance partout où elles sont. Alliant l’utile à l’agréable, la troupe de théâtre « Kocc Barma » de Rufisque a égayé le public constitué pour l’essentiel d’élèves et de défenseurs des droits humains. Dans une représentation ludique et instructive, les comédiens ont sensibilisé sur la réalité des discriminations, mais surtout sur la nécessité de les combattre.

Le thème retenu pour cette Journée des droits de l’Homme est : « Optez pour la diversité, mettez fin à la discrimination ».

MADICKE NIANG : « L’homosexualité est incompatible avec nos réalités sociales »

En marge de la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme, Me Madické Niang a rappelé que l’homosexualité est une pratique incompatible avec les réalités sociales d’un pays comme le Sénégal. « Nos sociétés n’acceptent pas les relations contre nature. Il faut tenir compte de nos valeurs socioculturelles », a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il insisté sur les conséquences dommageables de la reconnaissance ou de la légalisation de l’homosexualité. Le plus important, à son avis, c’est la préservation de la paix sociale. « Si on légalise l’homosexualité, on fait le lit de l’intégrisme. Allons-y doucement », prévient-il, en soulignant que si dans des pays comme la France, le voile fait l’objet d’un débat, c’est parce que ce n’est pas dans la culture de ces pays.

Mamadou GUEYE
Source Le Soleil

Article Lu 1815 fois

Vendredi 11 Décembre 2009





1.Posté par Waw le 11/12/2009 06:52
waw pour une fois pas de coneries !

2.Posté par BOUKI SINE le 11/12/2009 11:55
Selon Madické Niang «L’homosexualité est incompatible avec nos réalités sociales » ! Les statues aussi !!!

3.Posté par Domoda le 11/12/2009 12:38
« Nos sociétés n’acceptent pas les relations contre nature. Il faut tenir compte de nos valeurs socioculturelles »
Pour une fois bien dit Mr le Ministre, en revanche faudra-t-il se l'appliquer!

ET la b["Franc-maçonnerie sous toutes ses formes est-elle compatible à nos réalités socioculturelles?b

La dilapidation des deniers publics?
La confiscation du pouvoir par la famille présidentielle.?
Une Assemblée où 77% des députés sont analphabètes?
Des Marabouts qui s'adonnent à la prostitution "politique"?
Un gouvernement qui fait la promotion de la "Mediocrité"?
Un Président qui ne connait pas les rouages de l'Administration pour ne pas dire qui est nul,incompétent, limité et usurpateur quant à son parcours universitaire?

Oui c'est COMPATIBLE depuis 2000 à nos réalités socioculturelles.
Et aprés tout ceci M le Ministre la responsabilité elle est collégiale. Vous ne pouvez pas y déroger! vous aurez des comptes à rendre.
J'étais dans le gouvernement de WADE mais j'étais pas dans ses manigances!
Non M Monsieur le Ministre faudra assumer!
Vous avez participé à la rédaction des pages les plus tristes de notre REPUBLIQUE !!!! Osez assumer

4.Posté par Birane le 11/12/2009 18:08
Tieuy Madoukeut! Wakhoulofi tousssss! Tout le monde l'a dit depuis Ndiadiane Ndiaye. Aurevoir!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State