Référence multimedia du sénégal
.
Google

JAMRA SUR LA LIBERATION DES NEUF HOMOSEXUELS DE MBAO: « Les homos partouzards viennent de narguer notre justice avec le soutien de bras longs sans visage »

Article Lu 12134 fois

La relaxe par la Cour d’appel de Dakar des neuf (9) homosexuels de Mbao qui avaient été condamnés en janvier dernier, à 8 ans de prison ferme pour association de malfaiteurs et actes contre nature, continue de susciter des réactions d’indignation. Après les imams des Parcelles assainies, c’est au tour de l’Ong Jamra de s’insurger contre cette libération survenue le lundi 21 avril, après trois mois de prison. A travers un communiqué parvenu à notre rédaction, l’organisation islamique assimile cette libération à la « victoire provisoire du mensonge et de l’hypocrisie ». Jamra pense que « les homos partouzards ont nargué la justice avec le soutien de bras longs sans visage ».



JAMRA SUR LA LIBERATION DES NEUF HOMOSEXUELS DE MBAO: « Les homos partouzards viennent de narguer notre justice avec le soutien de bras longs sans visage »
Dans son communiqué, cette organisation islamique est revenue sur les raisons qui ont motivé la décision rendue par la Cour d’appel de Dakar. A savoir des vices de procédures liées à l’absence de flagrance et à l’illégalité de l’heure à laquelle, les neuf homosexuels ont été arrêtés. Pour Jamra, certes la loi a été appliquée, mais elle estime que « cette vice de procédures ayant profité aux prévenus, « n’entamera pas d’un iota la détermination des hommes et des femmes de bonne volonté ayant à cœur la défense de l’équilibre moral et de la santé mentale de la frange la plus fragile de notre société, à savoir la jeunesse ».

« Un vice de forme ne changera en rien aux inébranlables convictions des hommes de foi dans les textes sacrés des religions monothéistes, toutes unanimes à bannir sans équivoque, cette pratique contre-nature », lit-on dans le document.

L’organisation islamique a par ailleurs déploré le « bâclage du dossier ». Avant d’indiquer que « cette affaire constituait une occasion rêvée de faire comprendre aux activistes de la Métropole que le Sénégal n’est pas prêt de se laisser mener au pas, dans le fonctionnement de sa justice souveraine ». Et Jamra de poursuivre sur la même lancée : « c’est bien malheureux que le dénouement obscur de cette non moins sombre affaire puisse donner l’impression que c’est « l’inadmissible ingérence de la France qui aura fait ses effets, particulièrement le trafic d’influence d’un célèbre maire français homosexuel ».

Cependant même si l’organisation dirigée par Imam Massamba Diop considère que notre pays a cédé à la pression, elle pense que les juges ont été intraitables et patriotes avant d’être « piégés ». « Nos vaillants juges n’ont pas disculpé les homos partouzards de Mbao, ils se sont retrouvés les mains liées, du fait de la ténuité des procès-verbaux versés au dossier » soutient Jamra dans son communiqué.

Pour terminer, l’organisation islamique invite tous les Imams, les Oulémas et Prédicateurs du Sénégal à consacrer leurs sermons de vendredi prochain à cette « scandaleuse libération des homos partouzards de Mbao ». Elle exige aussi « une plus grande rigueur de l’Etat dans la protection morale de notre Jeunesse et contre les agressions multiformes dont l’Islam est depuis quelques temps l’objet dans notre pays, fort de ses 95% d’adeptes ».

Source: Nettali

Article Lu 12134 fois

Vendredi 24 Avril 2009





1.Posté par AC le 24/04/2009 16:11
Une belle démonstration de haine et d'intolérance.

2.Posté par amy le 24/04/2009 16:29
dites moi c'est pas cette meme Jamra qui a detroune des fonds pour les malades du SIDA et pour la prevention de cette maladie?

3.Posté par ibou le 24/04/2009 17:08
m seule et unique question c´est ce qui se cache vraiment autour des hommosexuelles?

4.Posté par diaw le 24/04/2009 18:30
pourquoi pas dénoncer ces nombreux maitres coraniques violeurs et esclavagistes? pourquoi pas condamner les détournement au sein même de votre organisme( jamra)? le Sénégal n'est pas un pays radical arabe ; notre société est fondée sur l'égalité,le pardon, la liberté. Vous voulez vous inspirez d'idéaux dignes des mécréants talibans qui assassinent des être humains au nom de la charia et de l'Islam. Vous voulez montez le peuple contre des gens qui sont psychologiquement différents de nous; ceux sont comme les mythomanes (wade,idy et consorts..., comme les cleptomanes ( les membres de jamra,les douaniers,ministres....), comme les violeurs ( mathiou etc....). pourtant tous ces gens sont libres et méritent de se soigner comme ces pauvres homosexuels.On s'en fout qu'ils(les homos) baisent ensemble ; eux au moins ils ne fatiguent pas le peuple en volant les deniers publics, en violant les minettes.....

5.Posté par mamadou moustafa le 24/04/2009 19:31
olof nèna kou am koudou do lack,tè kou wèrouwoul yomba bembeukh,gor jingeène yi sène faryi nio nèk ci ngour ngui nèk atèkay yi,rapèlè vous k on è dirigè par un faramasson,ki a une femme juif,un fils...dè amis criminèls,entourè de na fèèèkh,consèillè par dè vaux rien,mounions tous finira un jour...mè tiaga gouine,mandikatte,raykatou nite doufi jaukk boulène fattè ni niongui akkhirou zamane

6.Posté par aicha le 24/04/2009 22:49
diaw je suis contre les homo car notre notre religion qui est l islam ne l accepte pas presque comme dans toutes les religions du monde mais tu as parfaitement eux au moins il ne violents pas des mineures ils ne detournent pas l argent du peuple pour les mettre dans dans des comptes en suisse il y a des choses plus importants a regler dans ce pays y a des gens qui ne mangent pas a leur faim pour se soigner quand on est malade n en parlons pas

7.Posté par Michel le 27/04/2009 14:19
il faut que l'on cesse de vivre dans l'obscurantisme et l'ignorance, certes personne n'aimerait voir un de ses proches être homosexuel, mais le devoir de tout être humain est d'aider ces gens à devenir des être normaux et non de les jeter en pâtures. Au Sénégal on n'a souvent tendance à laisser les vrais problèmes de cotés pour parler d'autres choses moins importantes, parlons des problèmes d'éducation, de santé, de nourriture, de développement enfin des choses qui nou font avancer. Sachons aussi que l'on n'est pas dans un pays d'où la charia est appliquée.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State