J’ai les seins qui tombent : que faire ?

Les seins qui tombent (ptose mammaire), une poitrine qui s’affaisse progressivement ?Que peut-on faire ?Selon l’importance de la poitrine et le degré de relâchement, plusieurs solutions s’offrent à vous, de la musculation à la chirurgie, en passant par les stratégies de raffermissement des seins.



J’ai les seins qui tombent : que faire ?
Contre les seins tombants : musclez vos pectoraux Il n'y a pas de muscles dans les seins.

En revanche, on peut muscler ses pectoraux, ces muscles situés juste sous la poitrine et qui la soutiennent. Ainsi, renforcer ses pectoraux contribue à rehausser la poitrine.

Dans ce domaine, plusieurs techniques s'offrent à vous :

Faites quotidiennement une série de pompes.

Pressez une balle : placez-la au niveau de votre poitrine et comprimez-la avec les paumes des mains.

Réalisez des exercices spécial pectoraux sur une plate-forme vibrante.

Pratiquez régulièrement le dos crawlé à la piscine.

Pour tonifier votre poitrine : plantes et autres actifs raffermissants

Massez votre poitrine avec des huiles végétales aux propriétés raffermissantes ou appliquez quotidiennement une crème raffermissante spécial buste.

Idéalement, ces crèmes sont à utiliser parallèlement à un programme d'exercices physiques ciblant les pectoraux.

Et avant de sortir de la douche, pensez à appliquer un jet d'eau froide sur vos seins pour encore les renforcer.

La chirurgie esthétique mammaire, une solution


Si les solutions proposées ci-dessus sont insuffisantes, il reste la chirurgie esthétique. Cette opération mammaire consiste à rehausser les seins et à redessiner un joli galbe.

Il s'agit d'une intervention longue, sous anesthésie générale et nécessitant une hospitalisation. La décision ne doit donc pas être prise à la légère. Un temps de réflexion s'impose afin de bien peser les avantages et les risques (insatisfaction du résultat, asymétrie, risque opératoire). Ceci dit, réalisé par un chirurgien aguerri à ce type d'opération, le résultat est souvent satisfaisant.

Celui-ci réalise une incision sous le sein et parfois une autre qui remonte jusqu'à l'aréole (formant un T inversé). Les tissus à supprimer (peau et tissu mammaire) sont ôtés et il procède à un remodelage. Si nécessaire, le mamelon est remonté et la taille de l'aréole diminuée. On peut également compenser la perte de volume en insérant une prothèse mammaire. Cette prothèse permet de retendre la peau des seins, ce qui contribue à rehausser la poitrine.

Le port d'un soutien-gorge médical jour et nuit s'imposera durant environ un mois. Quant au résultat final, il faudra encore attendre un ou deux mois pour le constater pleinement.

Conseils de base pour une belle poitrine bien haute


Pour une belle poitrine, vous pouvez aussi utiliser des moyens naturels :

Faites de l'exercice physique, mais évitez les sports « agressifs ».
Ne comprimez pas vos seins en évitant notamment de dormir sur le ventre.
Portez un soutien-gorge dont la taille et la forme sont bien adaptées à votre poitrine.
Évitez les douches très chaudes : préférez l'eau fraîche, surtout sur votre poitrine.
N'exposez pas vos seins au soleil (la peau qui soutient les seins perd de son élasticité).
Appliquez une crème solaire dans le cou et le décolleté pour conserver une peau tonique le plus longtemps possible.
Enfin, maintenez un poids de forme et surtout évitez le yoyo : prendre puis perdre du poids alternativement, tout comme les variations pondérales dues aux grossesses, contribuent à déformer la poitrine.

SOURCE msn

Mardi 2 Octobre 2012

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News