Référence multimedia du sénégal
.
Google

Investissements étrangers au Sénégal : Les ‘pétrodollars’ tiennent la bourse

Article Lu 1642 fois

Les investissements privés étrangers sont de plus en plus sous la bannière arabe. Jafza, Dubaï ports world, Al Kharafi, Ben Laden, Al Qudra, etc. vont submerger Dakar avec des pétrodollars.



Investissements étrangers au Sénégal : Les ‘pétrodollars’ tiennent la bourse
‘Un investisseur, on le définit comme quelqu'un qui achète très rarement, mais qui achète toujours gros et qui a des choix dans le monde entier’, avait déclaré la directrice générale de l'Agence pour la promotion de l'investissement et des grands travaux (Apix). Mme Aminata Niane faisait un plaidoyer pour le label Jafza, la zone économique de Jebel Ali (Dubaï), pour justifier le choix porté sur ce leader mondial dans le concept de zones économiques intégrées. La directrice générale de l’Apix avait insisté sur l'importance pour le Sénégal de bénéficier du ‘label’ Jafza international, dont la ’notoriété’ lui permettra d'attirer ‘les meilleures entreprises’ pour booster sa croissance.
Aujourd’hui, tout porte à croire que les investissements étrangers au Sénégal deviennent de plus en plus arabes. Ce sont les ‘pétrodollars’ qui tiennent la bourse. A titre illustratif, après Jafza, Dubaï ports world, Al Kharafi, etc., Al Qudra Holding est annoncé à Dakar.

D’ailleurs, cette dernière, une société par actions, qui est reconnue comme l’une des premières firmes de placement généraliste d’Abu Dhabi (Emirats arabes unis) en 2005, signe aujourd’hui, avec le Premier ministre, un protocole d’accord sur les logements sociaux, l’agriculture, la construction d’un complexe touristique, la cimenterie, etc. Coût de l’investissement : 750 millions de dollars, plus de 400 milliards de francs Cfa environ. ‘Depuis le départ, la firme a réalisé que sa vraie valeur résidait dans l’importance de sa contribution à l’élan de développement des Emirats. Dans les faits, elle opère selon des plans étudiés pour couvrir tout l’éventail de l’économie.

Aujourd’hui, la firme est à la tête d’un capital de marché de 600 millions de dirhams, parvenant à l’excellence et à la réussite. Ceci se démontre par le niveau record de profits réalisé par Al Qudra Holding durant sa première année d’existence et le nombre de projets de développement qu’elle a mis en place durant une courte période’, souligne le communiqué de presse.

Ceux-ci se traduisent en succès et positionnent, selon la même source, Al Qudra Holding au rang de pionnier en investissements dans l’Emirat d’Abu Dhabi en particulier et dans les Emirats arabes unis en général. Al Qudra Holding et le groupe de sociétés qui font partie de son organisation investissent dans des secteurs variés de l’économie, comme l’immobilier, l’industrie, le pétrole et le gaz, l’infrastructure, la santé, l’éducation, l’environnement, le sport et le négoce. Filiale de Dubaï world, Jafza international est chargé de réaliser au Sénégal des investissements de 400 milliards de francs Cfa, avec des retombées portant sur 40 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects.

Avant 2000, le Sénégal bénéficiait très peu des investissements privés qui ont connu un certain niveau grâce à la volonté politique du président Abdoulaye Wade, avait souligné Mme Aminata Niane. Cette page semble tournée. ‘Le chef de l'Etat a toujours encouragé la diversification de la coopération et que les relations existant avec les pays du Golfe s'inscrivent dans cet objectif.

L'axe privilégié que nous entretenions avec les pays du Golfe est un axe très solide qui a répondu à la nouvelle politique menée actuellement au Sénégal’, avait déclaré Karim Wade lors de la visite de Mohamad Nasser Al Kharafi. Selon lui, les pays du Golfe ont répondu présent au Sénégal pour accompagner notre pays dans son développement dans différents projets. ‘Les relations sont porteuses d'avenir. Nous avons de plus en plus de concours des pays du Golfe qui s'intéressent au Sénégal et qui souhaitent en faire un hub pour toutes leurs activités africaines’. Première fortune du Koweït et 29e mondiale, Al Kharafi a décidé de réaliser un complexe hôtelier à Dakar pour un investissement de 110 milliards francs Cfa.

Autre investisseur de taille, Dubaï ports world, une filiale de Dubaï world. L’opérateur international de terminaux à conteneurs s’apprête à investir au Sénégal où il est l’adjudicataire provisoire pour la gestion du terminal du port de Dakar et la construction du nouveau Port du Futur, soit un investissement initial de plus de 65 milliards de francs Cfa. La construction de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass portera aussi l’empreinte des Arabes. Le Groupe saoudien Ben Laden a été choisi pour la réalisation de ce grand projet du chef de l’Etat pour un montant de plus de 235 milliards de francs Cfa.

Lors d’un voyage en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis, le président Abdoulaye Wade avait soumis à des investisseurs arabes du Golfe, plusieurs projets de développement économique et social. Des discussions portaient sur l’opportunité d’ouvrir une ligne aérienne Dubaï/Dakar, avec continuation sur l’Amérique du Sud.

Cependant, tous ces projets ‘arabes’ ont fait l’objet de controverses, notamment dans l’adjudication. Dp World contesté par le Groupe Bolloré, Jafza au détriment de la plateforme de Diamniadio (financement américain), Ben Laden Group à couteaux tirés avec le consortium Zakhem-Etat chinois, etc.

Seulement, ‘il est, dans de nombreux pays africains, plus facile de gagner des marchés en se présentant, dans le contexte d’aujourd’hui, sous une bannière arabe’, selon Abderrahmane Hadj Nacer, ancien gouverneur de la Banque d’Algérie de 1989 à 1993 (voir Les Afriques n°1 juillet-août 2007).

Johnson MBENGUE
Source: Walfadjri

Article Lu 1642 fois

Vendredi 7 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State