Référence multimedia du sénégal
.
Google

Interné dans un hôpital parisien : Talla Sylla se porterait mieux

Article Lu 1563 fois

Reparti à Paris pour reprendre ses soins médicaux, Talla Sylla se porterait mieux, à en croire Mouhamadou Lamine Bara Cissé dit Barési, responsable du Jëf Jël à Paris. Pour celui-ci, Talla Sylla est loin d'être condamné par la maladie. Tirant les conséquences du retrait la scène politique de l'ancien numéro un, le responsable du Jëf Jël en France invite son parti à installer un directoire politique, à réformer ses statuts et à massifier le parti.



Interné dans un hôpital parisien : Talla Sylla se porterait mieux
(Correspondant permanent à Paris) - Lors d’une conférence de presse tenue, ce week-end, à Paris, la section du Jëf/Jël en France a annoncé que son leader, interné dans un hôpital parisien, ‘se porte de mieux en mieux’. ’Talla Sylla va relativement bien’, lâche Mouhamadou Lamine Bara Cissé dit Barési, leader du Jëf/Jël en France. Mais c’est pour ensuite marteler en guise de réprobation : ‘Nous sommes vraiment choqués par certains propos qui soutiennent que Talla Sylla est condamné, qu’il ne peut plus se relever de sa maladie’. Et il tente de rassurer : ‘Je peux vous dire qu’il n’est pas du tout condamné. Certes, il est malade, mais cette maladie est due à l’agression qu’il a subie en 2003. Mais il va un peu bien’.
Pour son évacuation aux Etats-Unis, le jeune camarade de Talla Sylla affirme que ce sont des ‘rumeurs’. Pour lui, l’ex-président du Jëf/Jël est suivi par de ‘grands spécialistes français’. En tous les cas, comment les militants du parti en France vivent-ils la situation ? ‘Nous vivons une situation très difficile, voir quelqu’un de très généreux sur tous les plans, quitter la scène politique’, soutient-il. Talla Sylla est-il aphone comme le soutiennent certains. ‘Sa maladie ne l’empêche pas de parler. Il est courageux et c’est un très grand croyant’, défend-il son leader.

D’autres questions taraudent les esprits, comme par exemple l’accueil réservé au ‘webthon’ ou ‘radiothon’ proposés par des Sénégalais. Pour Barési, ‘depuis 2003, Talla Sylla est malade et il a toujours assuré ses traitements médicaux. Pour moi, le Webthon est juste un élan de solidarité de ses amis, de ses sympathisants, mais Talla Sylla n’est pas demandeur encore moins sa famille et le Jëf/Jël’.

Pour l’appel de pied fait au président Wade par certains compatriotes pour la prise en charge médicale de Talla Sylla, Mouhamadou Lamine Barra Cissé dit Barési estime qu’il y a d’autres voix plus autorisées que la tienne dans le Jëf/Jël pour se prononcer. Mais, il considère qu’il n’en voit pas ‘la nécessité’. ‘Nous savons que ce sont les autorités étatiques qui sont les auteurs de son agression. Par conséquent, nous n’allons pas solliciter leur aide’, souligne-t-il. Avant d’ajouter. ‘Ce que nous leur demandons, c’est que justice se fasse’.

Si Barési dit ne pas savoir ce qui se fait au Sénégal pour son leader, par contre, en France, il reçoit beaucoup de coups de téléphone venant de l’opposition sénégalaise basée à Paris. Quant à la prise charge, ‘l’opposition sénégalaise en France n’a pas assez de moyens. Mais Talla Sylla ne se plaint pas. Même si le traitement coûte très cher, il s’en sort tout de même’, soutient-il. A l’en croire, Talla Sylla ‘souffre de ses infections pulmonaires causées par les coups et blessures reçus lors de son agression. Il souffre de ses caillots de sang au niveau de ses poumons. Il tousse, également, mais il n’est pas condamné’, précise le responsable du Jëf/Jël en France. Avant d’ajouter que ce n’est pas une manière de ‘relativiser la maladie de Talla Sylla’. ‘Je sais qu’il est malade, mais pas jusqu’à être condamné. Nous espérons qu’il va s’en sortir’, répète-t-il, à maintes reprises.

Au plan purement politique, la section du Jëf/Jël France invite la direction du parti à une ‘dynamique de restructuration’. Pour cela, ‘plusieurs pistes de réflexion animent ses membres en France’. Ces pistes de réflexion seront ‘consignées dans un cahier’ qu’ils soumettront au prochain congrès du parti. Mais, déjà, trois pistes sont identifiées par Barési et ses camarades. Il s’agit de ‘la création d’un directoire politique pour relever les futurs défis’ qui se poseront au Jëf/Jël. En effet, cette direction politique projetée pourra permettre, selon Barési, la mise en place d’une ‘structure horizontale’ en lieu et place de l’actuelle ‘structure verticale’. La seconde piste préconisée par les camarades de Talla Sylla, est la ‘refonte des statuts du parti en vue d’une grande visibilité’. Et la troisième et dernière piste est relative à ‘la massification du parti afin que sa représentativité dans les différentes localités soit réelle et effective’.

Naturellement, serait-on tenté de dire, le régime de Wade a été brocardé.

Pour Barési, Talla Sylla et le Jëf/Jël ont toujours prôné la ‘refonte des institutions’ étatiques, une refonte ‘nécessaire pour une véritable alternance’. ‘Le Sénégal a été mal gouverné jusqu’ici, il est d’une impérieuse nécessité de faire place aux nouvelles générations pour prendre les commandes de notre cher Sénégal. On ne pourra jamais faire du neuf avec du vieux’.

Moustapha BARRY
Source: Walfadji

Article Lu 1563 fois

Lundi 18 Juin 2007





1.Posté par karoo le 18/06/2007 11:59
Puisse Dieu le guérir définitivement afin qu'il revienne sain et sauf dans son pays. Amine...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State