Référence multimedia du sénégal
.
Google

Insurrection contre les coupures d'électricité : Grand-Yoff entre dans la danse

Article Lu 11776 fois

Face aux coupures intempestives d’électricité, les populations du populeux quartier Grand -Yoff ont investi hier les rues pour crier leur ras-le-bol. Mais les forces de l’ordre ne leur auront pas permis de ‘s’exprimer’ librement.



Insurrection contre les coupures d'électricité : Grand-Yoff entre dans la danse
Dakar est devenue depuis, lundi soir, le théâtre d’affrontements entre forces de l’ordre et populations. Cette situation fait suite aux coupures intempestives d’électricité qui constituent aujourd’hui un vrai calvaire pour les populations. Après les quartiers des Hlm, Niarry Tally et Castors, c’était au tour des jeunes de Grand - Yoff d’entrer dans la danse ce mercredi. Et c’est aux environs de 11 heures, hier, que tailleurs, mécaniciens et commerçants du marché Monument de Grand - Yoff sont descendus dans les rues pour crier leur ras-le-bol face à l’incapacité de la Société nationale d’électricité d’assurer la fourniture correcte du courant.
Ces manifestants réussiront à bloquer le déplacement des populations, en brûlant des pneus, entraînant du coup l’arrêt de la circulation. Ce qui a en l’espace de quelques minutes alarmé presque tous les résidents des quartiers environnants qui finiront par donner main-forte aux populations de Grand - Yoff. Dans une chaleur de plomb, la fumée dégageait de toutes parts. Du coup, les riverains du quartier sont montés au créneau pour demander aux manifestants d’éteindre le feu. Pour eux, c’est inadmissible de brûler des pneus sous le regard de leurs enfants. ‘La fumée que dégagent les pneus est très nuisible à la santé. J’habite ici avec ma famille et cette fumée nous fatigue, je ne serai donc pas complice de ces inconduites,’ fulmine Hamidou Diouf, la trentaine. ‘Aujourd’hui, poursuit notre interlocuteur, je suis affecté autant que vous par les coupures d’électricité, mais il faut savoir raison garder. Il est insensé d’allumer des pneus près de nos maisons et tant que je le pourrai, je m’y opposerai’.

Sur un ton dépité, un tailleur, répondant du nom de Moussa Ndao Ban, rétorque : ‘Depuis déjà trois jours, nous n’avons plus d’électricité. Nous parvenons à nourrir nos familles à travers nos recettes, donc nous règlerons les choses à notre manière’. Teint clair, la trentaine sonnée, un autre jeune tailleur embouche la même trompette et lance : ’Nous ne pouvons pas continuer de vivre avec de tels désagréments, alors que le président Abdoulaye Wade se comble d’aise à l’étranger.’

C’est aux environs de 12 h que les forces de l’ordre sont arrivées pour disperser la foule. L’atmosphère ne tardera pas à être pollué avec les jets de grenades lacrymogènes. Face à cette situation intenable, riverains, tailleurs, commerçants, tous, se sont mis à courir dans tous les sens. Cependant, les jeunes promettent de remettre ça, si la Senelec ne parvient pas à trouver une solution durable face aux délestages. ‘Nous irons jusqu’au bout de nos logiques. Parce que nos maigres ressources sont revues à la baisse’, menacent les populations.

Marie Rosalie M. NDIAYE (Stagiaire)
Source Walfadjri

Article Lu 11776 fois

Jeudi 3 Septembre 2009





1.Posté par gogara le 03/09/2009 14:40
bjr tt l monde c vré k c tré difficil cet situation mé j pense k certain endroi doive etre exoneré d la brulu dé pneus car hier en face lopital general de grand CTO dé jeunes avé operé ainsi vers 22h.mé fo pensé o malade kamem pour cet fumé

2.Posté par FSD-BJ USA le 03/09/2009 14:45
Bonjour,
Nous invitons tous les militants et sympathisants du FSD-BJ CHEIKH BAMBA DIEYE résidents aux Etats-Unis de bien vouloir nous envoyer un mail a fsdbjusa@gmail.com afin que nous travaillons a abréger la souffrance du peuple sénégalais.
Les conditions inhumaines d’existence auxquelles le régime libéral soumet les populations depuis quelques années exigent de nous sénégalais de la Diaspora une action concertée et une riposte adéquate.
Rejoignez nous at fsdbjusa@gmail.com

Bonne journée

3.Posté par deugeu bi le 03/09/2009 15:35
les gars je sais que metineu mais LAK SOU NOU DEUKEU je pense pas que c´est la solution avant d´agir avec violence vous ne pensez pas que faire une marche pacifique oú surement tout le monde participera en massif sera plus efficace que ça.
la violence c´est toujours la derniére solution donc NAK KHALAT LEN avant d´agir car on brule notre prope argent car deukeu bi c´est pour tous les senegalais.

4.Posté par raiffeissen le 03/09/2009 16:40
L'heure est grave,c'est la fin du regne de Me Wade et de sa famille.On peut deja compte les jours.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State