Référence multimedia du sénégal
.
Google

Insalubrité à Kaolack : Eviter de produire un Mbeubeuss urbain

Article Lu 1718 fois


Le combat contre l’insalubrité est une actualité brûlante. Les populations vivent le calvaire d’un environnement malsain. Une situation qui résulte d’une fébrilité et d’un mauvais encadrement de la population développant ainsi du coup toutes sortes de maladies.

Il s’agit aujourd’hui d’éradiquer ce mal. Un combat que compte mener le député Salif Bâ qui animait une conférence sur le thème « Kaolack face aux défis de l’assainissement, de l’environnement et du cadre de vie ». Salif Bâ veut faire de Kaolack une ville moderne et propre. Une des grandes ambitions du chef de l’Etat et pour lesquelles dira-t-il « nous en sommes conscients en tant responsables politiques, élus locaux et organisations de la société civile pour mener la lutte contre l’insalubrité très avancée de la commune ».

Il a saisi l’occasion pour lancer un appel aux Kaolackois à une prise de conscience de l’ampleur du phénomène. Car selon Salif Bâ, Kaolack a atteint aujourd’hui un niveau d’insalubrité et de dégradation très difficile à relever qui installe les populations dans un environnement malsain et dans un malaise profond. Cette situation décriée par l’ensemble des habitants de la ville de Mbosse Coumba mérite d’être traitée au plus haut niveau de l’Etat au regard de l’absentéisme des autorités locales, responsables afin de lui trouver une solution définitive. D’ailleurs, c’est cela qui explique qu’en 2006, 34 942 personnes ont été affectées par le paludisme. Conscient et affecté par la situation d’insalubrité de Kaolack, le chef de l’Etat Maître Abdoulaye WADE a envisagé de trouver des solutions radicales et définitives à tous les maux dont souffrent les Kaolackois. Des maux qui sont l’environnement malsain et le mal vivre accentués par la raréfaction des activités économiques, source de revenus des populations afin qu’elles puissent se prendre en charge au plan familial, dans un cadre de vie amélioré. C’est ainsi que, pour l’amélioration des conditions économiques de vie, le président WADE a mis en œuvre, depuis 2004, un projet de réhabilitation du port de Kaolack qui est sur le point d’être bouclé par le ministre de l’économie maritime en charge du dossier.

En 2007 également, le président avait déjà promis aux Kaolackois un vaste programme d’assainissement de toute la ville et des cités périphériques pour rendre la vie à nouveau agréable dans Kaolack. C’est dans ce combat pour la restauration de l’environnement, de la réalisation d’un assainissement de haut niveau et pour l’amélioration du cadre de vie que le chef de l’Etat a décidé dans son projet de ville nouvelle de doter Kaolack d’un plan Jaxaay, de renforcer le réseau routier et le réseau électrique et la construction d’une gare ferroviaire. Pour réaliser ce vaste programme pour Kaolack, le chef de l’Etat va injecter plus de 10 milliards de nos francs.

Salif BA a saisi l’occasion pour offrir des dons de matériels de nettoiement et des moustiquaires imprégnées aux populations. Des matériels de saupoudrage ont été aussi remis au service d’hygiène de Kaolack.

Source: Le Soleil

Article Lu 1718 fois

Mercredi 31 Octobre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State