Référence multimedia du sénégal
.
Google

Inondations de la banlieue dakaroise : Serigne Mansour Sy Jamil au secours de cinq cents jeunes sinistrés

Article Lu 11753 fois

Face à la souffrance et à la détresse des populations de la banlieue dakaroise suite aux inondations, des hommes et des femmes se portent volontaires pour apporter secours et assistance aux sinistrés. C’est ainsi qu’avec la bénédiction de Serigne Mansour Sy Jamil de Fass, des organisations ont pris l’initiative d’organiser deux camps de vacances pour les enfants de la banlieue.



Inondations de la banlieue dakaroise : Serigne Mansour Sy Jamil au secours de cinq cents jeunes sinistrés
L’initiative d’organiser deux camps de vacances dont l’un sera basé à Mboro dans la région de Thiès et un autre au Collège africain sport et étude (Case) sis aux Almaldies à Dakar pour une durée de trois semaines (du 8 au 29 septembre) prochain est de la Rencontre des jeunes internautes pour la solidarité (Rejis), du Dahira des étudiants sopey Seydil Djamil (Dess), du Collectif de concertation pour le développement (Ccd), du mouvement des éclaireurs du Sénégal et du Collège africain sport étude, avec l’onction de Serigne Mansour Sy Jamil de Fass. Au total, cinq cents colons âgés de 7 à 16 ans seront accueillis pendant ces quinze jours, dont trois cent quatre-vingts au camp de vacances des éclaireurs à Mboro et cent vingt au Case, une structure appartenant à El Hadji Malick Sy Souris. Ils seront encadrés par près de soixante-dix encadreurs. Les initiateurs de cette opération humanitaire promettent de mettre à profit ‘ces camps pour donner aux enfants un certain nombre d’acquis’. Pour cela, ils ont prévu un programme pédagogique avec des modules sur la citoyenneté, le système des valeurs, l’éduction environnementale, la santé communautaire, le processus de prise de décision, l’initiation à l’informatique et le maraîchage entre autres. Revenant sur la genèse de cette initiative humanitaire citoyenne, Serigne Mansour Sy Jamil, ancien fonctionnaire de la Banque islamique à Jedaddah et non moins khalife de son père à Fass, a confié que face aux images des maisons inondées de la banlieue et des cimetières et autres lieux de culte, il a senti ‘une impuissance rageuse’. Conséquence, dit-il, ‘je n’ai pas fermé l’œil une nuit’. C’est ce qui a suscité en lui, comme chez les autres, un impérieux besoin ‘de faire quelque chose’. ‘Nous considérons que notre devoir de musulmans, d’hommes de foi tout court nous impose de venir au secours de nos frères et sœurs inondés’, a-t-il expliqué, hier, devant la presse. ‘Certaines familles sont dans l’obligation de mettre leur progéniture à l’abri en les confiant à des amis ou parents vivants dans des zones épargnées. Ces enfants victimes des inondations subissent un stress permanent nuisible à leur équilibre’, constate-t-il. Loin de lui toute idée de dédouaner le gouvernement de ses responsabilités ‘de prendre toutes les mesures nécessaires pour porter secours et assistance aux populations sinistrées’, Serigne Mansour Sy jamil n’en pense pas moins que ‘chaque enfant sénégalais a droit à la sécurité, un environnement saint et propice à son épanouissement’.S’agissant du choix porté sur les enfants, le marabout de Fass l’explique en ces termes : ‘Les enfants constituent le segment le plus vulnérable de la population. C’est pourquoi, notre action va porter sur cette cible. Il nous apparaît nécessaire d’extraire de cet environnement le plus grand nombre possible d’enfants, de les mettre à l’abri de l’insalubrité, de la malnutrition et du stress’.
Cependant, le marabout regrette que, malheureusement, au terme des trois semaines de camp, ‘nous sommes obligés de les replonger dans leur environnement naturel, car nous sommes conscients que nous n’avons pas la prétention de régler tous les problèmes à la place de l’Etat’. Selon Serigne Mansour Sy Jamil, ‘face à une telle calamité, l’Etat ne peut pas tout faire. C’est pourquoi la solidarité est une exigence morale. Les citoyens ont le devoir d’agir individuellement et collectivement chacun selon ses moyens, compétences et talents et ses possibilités pour alléger la souffrance des démunis’, suggère-t-il.

L’obsolescence du plan d’urbanisme et d’assainissement mise en cause

Serigne Mansour Sy jamil en présentant, hier, l’opération humanitaire qu’il entreprend de faire avec ses partenaires pour soulager des enfants de la banlieue inondée, a en même temps livré son analyse sur les causes explicatives des inondations récurrentes à Dakar. Selon le marabout et ancien fonctionnaire de la Banque islamique de développement, l’obsolescence du plan d’urbanisme de Dakar qui date de la colonisation ainsi que les infrastructures d’assainissement ‘sous-dimensionnées, mal entretenues’ ont servi de terreau fertile aux inondations qui frappent chaque année et à la même période notre capitale avec son lot de désagréments. En écho, Cheikh Ousmane Diagne, chef supérieur de la communauté khadrya du Sénégal, n’a pas dit autre chose. ‘Les problèmes remontent à la colonisation. Et lorsque nous avons pris notre destin en main, nous n’avons pas rattrapé le retard. Aujourd’hui Dakar est assis sur un volcan’, souligne-t-il. S’agissant des solutions pour régler de manière définitive la question récurrente des inondations, Serigne Mansour Sy Jamil croit savoir qu’il faut centraliser tous les départements qui s’occupent d’habitat, de Btp et d’assainissement, aujourd’hui dispersés dans divers ministères. En de cela, il propose l’élaboration d’un nouveau plan d’urbanisme de Dakar en mettant fin aux occupations anarchiques et à la spéculation foncière. En plus Serigne Mansour Sy Jamil demande le redimensionnement et la modernisation du réseau de l’Onas en mettant l’accent sur le tout à l’égout. Interrogé si il n’y a pas un silence coupable des marabouts sur ces questions de société, le marabout de Fass dégage en touche. Selon lui, les marabouts ne se sont pas tus par rapport à ces questions.Loin s’en faut.

Mamadou SARR
Source Walfadjri

Article Lu 11753 fois

Samedi 5 Septembre 2009





1.Posté par MN le 05/09/2009 15:21
felicitation, et si tous les gens qui en ont les moyens faisaient pareil
god bless you

2.Posté par pipo le 05/09/2009 15:26
dieureudieuf sy

eut way si tous les marabouts faisait comme toi ???? j'admire ton ouverture d'esprits

3.Posté par momo le 05/09/2009 16:25
dieureudieuf sy na yalla faay te yokka weer bayila sunu kannam .

4.Posté par Fifi le 05/09/2009 17:08
C'est comme ça qu on veut voir nos marabouts. S,impliquer dans la société, parler des difficultés des gens et les aider à trouver des solutions au lieu de les tromper en prenant ce qu ils ont dans les poches (adiya) et en leur prméttant le paradis ou ils ne seront pas. Félicitation à Serigne Mansour. Je ne suis pas tidiane mais des marabouts comme vous m'inspire confiance et je les considère tous comme mes guides. Merci et bonne continuation.

5.Posté par ngor le 05/09/2009 17:10
Très belle initiative, au lieu de polémiquer, il faut agir, ces trois semaines permettront à ces jeunes de s'epanouir, penser à autre chose

6.Posté par idi le 05/09/2009 17:20
Merci beaucoup, voila du concret

7.Posté par cheikh le 05/09/2009 18:22
Dieureudieuf Sy Malick , yala nga fi yag ta and ak weer , nio gui ley begge

8.Posté par robin le 05/09/2009 19:16
je trouve k c un bon geste.mintenan lé otr mara et personalité de ce pays on vous aten.sorté

9.Posté par hamzaa le 05/09/2009 19:43
ce faux type pareil a moustapha niasse
il s est enrichit sur le dos des arabes
haram haram haram haram

10.Posté par djahfar le 05/09/2009 20:23
la voie est montrée aux marabouts et aux riches merci et bonne continuation.
longue vie.

11.Posté par Ibrahima le 06/09/2009 12:12
à "hamzaa" du poste Nr 9.
Je te rapelle que nous sommes dans le mois de Jeune,
au cas oú tu l'aurais oublié, pour le cas oú cela aurait un sens pour toi, ce mois.
Preserve nous de ta calomnie ignorante., et pense á ceux qui pataugent dans la banlieu innondée.

12.Posté par tapha sy le 12/09/2009 04:40
le temps m'est pas aux calomlnies mais aux actions .
Fait le Bien et DIEU vous guidera

13.Posté par mms le 12/09/2009 13:48
Juste un rappele pour Haamza, le vrai faux type c'est ton père! tu est un pauvre imbécile de rien du tout;

Merci Ibrahima mais ces genres de con il faut pas les sermoner comme ça parsk gueumouniou werou kor té diokhouniou thieur kilifa yi, té lii rek mo takh sénégal dou acancer !!!

14.Posté par salimata le 28/12/2009 10:36
Sy malick ni rek gua meuna mel dakh yalla mola défar, santa yalla bagua boké si wa keur el hadj malick (rta) privilège sounou borom bi mo ko def si keurou diné yi sénégal yeup di si dieurignou kone nakh sante yalla rek mognou war yalla nagnou yagua té wer amine !

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State