Référence multimedia du sénégal
.
Google

Infanticide à Touba: La femme d'un émigré accouche et enterre son bébé

Article Lu 13226 fois

Une jeune femme de 30 ans est, présentement, en garde à vue au commissariat de police Dianatoul Mahwa à Touba. Après avoir attrapé une grossesse en l’absence de son mari émigré qui vit en Espagne, elle a enterré son nouveau-né derrière la fenêtre de sa chambre.



L’auteur des faits n'est personne d'autre que la dame Marame Mbengue âgée de trente (30) ans. Elle est mariée depuis quelques années. Après avoir consommé son mariage, son mari, s’est envolé vers l'Espagne à l’image des nombreux fils du pays partis chercher une fortune à l’étranger.
Certainement la femme qu’il avait laissée derrière aux côtés de ses parents ne restait pas tranquille. Son mari n'étant pas revenu au sénégal depuis maintenant deux (02) ans Marame M. attrape une grossesse. Au terme de neuf mois de grossesse, une période très longue où ses voisins et autres proches ne cessaient de s'interroger sur le nom du père de son futur bébé sans avoir une réponse, la mère adultérine n'a trouvé rien de mieux après accouchement de mettre fin à la vie de son nouveau-né. Des sources, établies au quartier Gouye Toucouleur à Touba Ndamatou, renseignent qu’après son accouchement à l'intérieur de sa chambre, loin des regards des curieux et des membres de sa belle famille, elle creuse un trou derrière sa fenêtre pour y enterrer le nouveau-né. Une fois sa sale besogne accomplie, elle reprend ses activités dans sa maison conjugale comme si de rien n’était. Elle ignorait qu’elle sera démasquée. Les rumeurs ont commençaient à faire le tour du quartier et beaucoup s'interrogeaient sur le changement physique très rapide de la dame qui n'a plus sa grossesse et personne n'a vu un bébé qu'elle a mis au monde. Les éléments du dahira Safinatoul Amane chargé de veiller sur le respect des bonnes moeurs à Touba mis au parfum de l'affaire, à leurs manières ont approché la mise en cause et ses beaux parents pour savoir réellement ce qui se passe. Marame mbengue , n'étant pas vraiment coopérante avec les membres de Safinatoul Amane, ces derniers ont commencé à fouillé la maison. Arrivée à hauteur de la fenêtre de la chambre de la dame, ils découvrent un tas pierres qui étaient au dessus d'un trou creusé et nouvellement fermé. Ayant des soupçons sur ce qu'ils viennent de voir, ils ont commencé à enlever les pierres et le sable. Après quelques centimètres de profondeur creusé, ils découvrent à l'intérieur une pagne (khatoum de couleur jaune) avec une odeur insupportable. C'était le corps d'un nouveau-né complètement décomposé qui y était enchevelli. Choqués, ils appellent le délégué du quartier et les hommes du commissaires Tamsir Diouf Diakhaté de la police de Touba qui débarquent sur les lieux et procèdent au constat avant de mettre la main sur la mère du bébé. Les populations du quartier Gouye Toucouleur n'en reviennent pas.Face aux enquêteurs, la jeune femme a reconnu les faits. Inspecteur Lam de la police de Touba qui détient le dossier continu ses enquêtes pour savoir les raisons qui ont poussés Marame M. a commettre cet acte barbar. Arrétée ce 20 août 2009, elle sera déférée dans les prochaines heures à la maison d'arrêt et correction de Diourbel.

Source Siweul.com

Article Lu 13226 fois

Samedi 22 Août 2009





1.Posté par omar le 22/08/2009 11:45
comment un dahira peut jouer le role de la police......nous les mourides on fait vivre la ville de touba l'antiquitè.......c est anormal......

2.Posté par omar le 22/08/2009 11:50
touba vit dans une ignorance extrement grave te dangeruex pour le pays.......cett femme peut etre a fait du mal mais son mari qui l'a laissè et aller s'installer en espagne faire ce qu'il veut je pense que il devait etre responsable de tout......mais touba ne regarde que les billets de banque meme si vous vendez de la drogue ou autre...

3.Posté par bass le 22/08/2009 12:23
soyez positifs les gars,

fauter jusqu'à avoir un batarre, on peut comprendre, mais pas tuer un être humain quand même.

il faut remercier le dahira qui n'a ni puni, ni jugé, qui n'a fait que aider la police devant son manque de moyen, ou son incompétence.

4.Posté par wi le 22/08/2009 13:54
Tout ca pour l’argent comment une mère peut enterrer son enfant, et surtout un bébé innocente, holala je penser pas que une femme peux être méchante jusqu'à la

5.Posté par sekhou serif le 22/08/2009 21:17
je vous demande a qui la faute ce le marie qui a reste longtempt ou la femme qui a presipite

6.Posté par moise le 22/08/2009 23:07
pourquoi pas demande la divorce ,si on aime pas la persone.
je crois que ont dois retourne aux valeure de l islam e de la fidelte.
les deux epouses doives savoire leure charte .

7.Posté par veritè le 22/08/2009 23:36
c dommage que ces histoires sont tres fequentes au senegal. affaire ndool ou pas c vilain de voir ça.si tu n aime pas la personne c pas forcè nga seuy ak mom.mais khalis yakh na lep.

8.Posté par Modou Modou le 23/08/2009 03:25
C'est triste tout cela. La femme est certes coupable d'avoir mis fin à la vie de son bébé. Mais n'est -elle pas aussi victime? Le mari qui ne s'est pas présenté pendant deux ans n'a-t-il pas une part de responsabilité dans cette tragédie?
Si le mari venait régulièrement ou avait sa femme à ses côtés peut-ête que cete dernière n'aurait pas besoin de satisfaire ses besoins charnels ailleurs. Donc les juges doivent tenir compte de cette réalité pour être cléments à l'égard de la dame.
Les modou-modou qui restent des années en Europe en laissant leurs femmes aux pays doivent savoir qu'ils sont en partie responsables de l'infidélité de leurs épouses. Eux, dans leur majorité, prennent le plaisir de se satisfaire sexuellement avec des copines, des prostitués, ou en se donnant à une forme de prostitution déguisée avec des européennes de seconde préférence (Vielles dames, filles droguées ou femmes trop obèses qui n'ont pas la cote en Europe). Pendant ce temps leur femmes qui ont des pulsions sexuelles comme tout le monde, doivent attendre un mari dont l'absence se prolonge de jour en jour.
La société sénégalaise et l'assembée nationale doivent réfléchir à mettre en place un régime de divorce aux torts exclusifs de l'époux qui s'absente longtemps (5 ans par exemple).
Respectons nos soeurs sénégalaises !

9.Posté par wi le 23/08/2009 11:02
Aucun modou modou force nos cœur comme vous dit pour ce marier avec eux, le problème vient de l’argent. certaine cœur qui ce marie avec les modou modou ce respect pas eux même, alors comment lui va respecter sa femme. Couple sou-amé problème dagno wara wakh-tane niom niaar bagna rousanté. Par contre cette femme qui ya tué son bébé c’est un assacin faux la punir djiéguéne boubone-la

10.Posté par djibril fall le 23/08/2009 11:38
Salam Aleykoum .
j'ai pas à dire sur cette histoire parce que mon frère Modou Modou commentaire numéro 8 à tout dit .

il faut bien lire sont commentaire (amoul morome)

11.Posté par tapha kounta le 23/08/2009 22:24
merci frere modou modou commentaire n°8 té un juge

12.Posté par abdou le 24/08/2009 14:46
moi meme je suis modou modou ma femme il est au senegal chaque annee je retourne au senegal.prophet mouhamad psl on doit laisser le femme derier nous que six moi pas plus mais ya des modou modou qui reste pendant 5 ans.commentaire numero 8 a tout dit

13.Posté par souma le 24/08/2009 15:43
Mes chers compatriotes
L'adultére est une chose qui l'Islam a bani et que aucune autre personne de n'importe quel religion qu'il soit ne peut accepter cet acte.
Mais, mes trés chers arrétons nous un instant un posons-nous des questions. Quand certains actes deviennent fréquent arrétons de culpabilser un tel ou un tel et posons nous la question POURQUOI?
Quand Omar était khalif aprés la mort de Aboubikrine Sadikh.Il avait appelé sa fille pour lui demander le temps qu'une femme peut rester à l'absence de son époux parceque les femmes se pléignaient aux prés de lui du temps que mettaientt leurs maris durant leurs voyages.
Et elle lui répondit 6 MOIS
Maintenant comparez le temps que la fille de Omar a dit et de celui que nous mettons durant nos longs voyages
Je défends pas et je ne défendrai jamais ses actes que DIEU a interdit c'est juste qu'il est temps de prendre le mal par la racine.
Une femme n'est qu'un étre humain comme vous comme moi.On n'a tous des besoins naturelles à satisfaire.
Et d'autres questions s'en suivent comme:
Est-ce que c'est pas parceque c'est la femme qui tombe enceinte qu'on voit qu'elle a commi son acte d'adutére?
Devrons nous laisser nos femmes pendant bon nombre d'années aprés avoir consommer le mariage?
Est-ce c'est quelques billets de banques ou un coup de télépnone par une semaine qui fait une vie conjugale?
SI NOUS LES HOMMES ON POUVEZ TOMBER ENCEINTE.
IMAGINEZ CE QUI SE PASSEREZ
REFLECHIS-Y


14.Posté par ndas le 04/09/2009 15:40
vou avé 1 chose dan vos commentaires dan ceet vi actuelle on ne force personne a se marier de force puisk' il ya partou des gens comme ce ki ,défendent le mariage forcé ce ka fé cette femme na pa d'excuse car si elle ne pouvé pa vaincre ses pulsion et désirs elle devé prendre lé contraceptils ou au pire des cas faire lavortemen mé enterré 1 enfan vivan seul 1 criminel est capable de le faire é surtou évité de blamé lé modou modou car ils ne cherche pa les femme cest les femme ki les cherchent

15.Posté par lifou le 21/09/2009 22:49
les modou modou sont trop fatigues gniguene bi mo bone

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State