Référence multimedia du sénégal
.
Google

Incendie de l’U17 : Le détenu Dias pourrait assister aux obsèques de ses 5 enfants

Article Lu 12357 fois


Incendie de l’U17 : Le détenu Dias pourrait assister aux obsèques de ses 5 enfants


Du fond de sa cellule de la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, Ousseynou Dias vit des moments difficiles. Il a perdu ses 5 enfants (Astou, Fama, Maman Nabou, Bébé Ndèye et Gorgui Dias) dans l’incendie qui s’est déclaré ce mercredi à l’Unité 17 des Parcelles assainies.

Mécanicien de profession, la quarantaine sonnée, il est entre les mains de l’administration pénitentiaire et ne sait pas encore s’il sera autorisé à aller enterrer ses enfants ou pas. Il est, en effet, pensionnaire de la prison de Thiès depuis 3 ans, inculpé et placé sous mandat qu’il est pour une affaire de drogue. «Il s’était rendu à Thiès pour réparer une moto d’une de ses connaissances. Sur le chemin du retour, ils ont été interpellés. Son compagnon a été trouvé détenteur de chanvre indien”, explique une de ses connaissances interrogée par Seneweb. «Il a perdu tous ses enfants ce matin dans cet incendie. Nous demandons le soutien des autorités pour que le père des victimes soit élargi de prison, vu le drame qui s’est abattu sur sa famille», ajoute-t-il.

La jurisprudence Abdoulaye Wade

Cet élargissement est possible, selon un avocat interrogé par Seneweb, même si le Code de procédure pénale sénégalais ne prévoit des autorisations de sortie que pour les condamnés et non pour les détenus provisoires.
“L’hypothèse s’était posée avec Abdoulaye Wade lorsqu’il voulait libérer les femmes”, rappelle l’avocat. En effet, l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, avait décrété le vendredi 20 janvier 2012, «journée sans femmes dans les prisons sénégalaises». Des voix s’étaient élevées pour dire qu’il n’y a que les condamnées qui pouvaient être libérées et non les détenues provisoires si l’on se base sur les dispositions de la loi. Mais Wade avait fait du forcing et toutes les femmes, mêmes celles qui étaient malades et admises au Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec, avaient était élargies pour…24 heures.

L’administration favorable à la libération d’Ousseynou Dias si….

Des sources de Seneweb établies à l’administration pénitentiaire soutiennent que Ousseynou Dias peut bien être autorisé à assister aux obsèques de ses enfants. Il lui suffit de faire une demande de sortie sous escorte adressée au juge d’instruction en charge de son dossier. Ce dernier, s’il est sensible à son cas, peut lui accorder cette faveur. “S’il était un condamné, c’est le juge d’application des peines qui serait habilité à lui accorder une permission de sortie. Mais, comme il est un détenu provisoire, c’est le juge d’instruction en charge de son dossier qui est seul habilité à lui accorder cette autorisation. Une fois que le magistrat instructeur donne son accord, nous allons l’escorter, sans tenues, s’il le désire, pour qu’il assiste aux obsèques de ses enfants. A la fin de la cérémonie, nous le ramènerons en prison jusqu’à ce que la justice décide de le libérer définitivement. Sur place, personne, à part ses proches, ne saura même qu’il est un détenu”, assure une source pénitentiaire.

L’administration pénitentiaire, sensible à son cas, serait même en train de faire les diligences nécessaires pour l’aider à obtenir une permission de sortie, notent nos sources.



Auteur: SenewebNews

Article Lu 12357 fois

Jeudi 11 Mai 2017




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State