Référence multimedia du sénégal
.
Google

Inaugurant l'usine de phosphates de Ndendory : Wade multiplie les promesses

Article Lu 11558 fois

Me Wade a inauguré, hier, l'usine d'exploitation et de transformation des phosphates de Matam. Occasion saisie par le président Wade pour annoncer des mesures d'accompagnement. Il s'agit de la construction du port de Saint-Louis et de l'achèvement de la route Linguère-Matam par où doivent passer les phosphates avant d'être acheminés vers le reste du pays et du monde.



Inaugurant l'usine de phosphates de Ndendory : Wade multiplie les promesses
(Envoyé spécial) - Me Abdoulaye Wade était, hier, dans la région de Matam, plus précisément dans le village de Ndendory situé à quelque trois kilomètres de la nouvelle commune de Hamady Hounaré. Objectif du déplacement : l'inauguration des gisements de phosphates de Matam, un minerai estimé à environ 40,5 millions de tonnes mais dont l'exploitation a été officialisée depuis le mois d'août 2009 par le ministre des Mines, Ousmane Ngom. Accompagné d'une forte délégation de ministres de la République et du président du Sénat, Pape Diop, Me Wade est arrivé dans la région en milieu de journée. Tour à tour, se sont succédé au parloir le député Bassirou Doro Ly, le maire de la commune de Hamady Hounaré, Mamadou Diop, président du Cadre régional des ruraux de Matam qui, d'ailleurs, en a profité pour exprimer les besoins des paysans. ‘Nous voulons une agriculture moderne et qui soit rentable pour tous les paysans de la région de Matam. Pour ce faire, nous voulons la réalisation de nouveaux aménagements, la construction de nouveaux casiers hydro-agricoles avec station de pompage, une dotation de tracteurs à quatre et deux roues motrices, des rizeries et une usine de transformation de tomates industrielles, de matériels agricoles destinés aux cultures pluviales et de décrue et d'abris de séchoir pour le maraîchage’, dira Mamadou Diop. Le président des ruraux de Matam a beaucoup insisté sur la mise en place d’un matériel qui facilite l'écoulement des produits périssables comme l'oignon et surtout la réalisation totale de la route Matam-Linguére ainsi que les pistes secondaires pour faciliter aux paysans l'accès à la terre.
Me Wade déclarera que les gisements de phosphates de Matam ont été une réalité depuis l'annonce qu’il en a faite dans sa thèse en 1959 et que les gouvernements précédents n'avaient pas voulu matérialiser. ‘Ces phosphates d'un intérêt stratégique vont transformer la région de Matam’, dira le président de la République. Et Me Wade d'ajouter : ‘C'est dans le contexte de l'exploitation des phosphates de Matam que j'ai lancé le programme Goana et que notre gouvernement s'attendait à aller acheter le phosphate dans d'autres pays. Mais, voila que les phosphates de la région de Matam deviennent une réalité’. Le président de la République a profité de l'occasion pour promettre des mesures d'accompagnement de l'exploitation tel que le transport. ‘Des investissements importants vont accompagner la transformation des phosphates de Matam. Nous avions comme option, pour le transport des phosphates, d'utiliser le fleuve ou le chemin de fer. Mais, pour l'instant, nous allons utiliser la route. Toutefois, aucune des autres options n'est exclue’, dira Abdoulaye Wade qui annonce la construction, dès l'année prochaine, du port de Saint-Louis. Surtout, l'accès pourra être utilisé par la grande voie Linguère/Matam dont les travaux vont être terminés dans les plus brefs délais. S'agissant toujours des infrastructures, le Pape du Sopi annonce de nouvelles mesures pour désenclaver totalement la région de Matam ainsi que la capitale régionale que le président de la République ambitionne de transformer en une ville moderne avec la reconstruction de tous les ponts qui y existent.

Amadou Issa KANE
Source Walfadjri

Article Lu 11558 fois

Jeudi 21 Janvier 2010





1.Posté par africa le 21/01/2010 16:13
Ils ont beau le maquiller, il reste que Wade est devenu trop vieux, on le voit, on le sent!

2.Posté par ekoua le 21/01/2010 21:12
PROMESSES OU MENSONGES DE PLUS C'EST CE QUI CIRCULE DANS LE SANG DETERIORE DE WADE DEPUIS SA NAISSANCE. PEUT ETRE QU'IL N'A ENCORE ENTENDU LE TUBE QUE LUI A DEDIE UN ORCHESTRE IVOIRIEN SUR SES MENSONGES.

3.Posté par boy poulo le 21/01/2010 21:44
VOILA ENCORE...PAUVRE WADE TOUJOURS A COURIR TOUJOURS DERRIERE L ARGENT .. AU MOMENT D INAUGURE L USINE LE VILLAGE NA PA S D EUA PAS DE FORAGE ET BOIT DANS DES PUITS ET DES ETANGS D HIVERNAGE .ET 1 DISPENSAIRE QUI NE TIENT PLUS DEBOUT A PEINE ,, ET A COTE DES MILLIONS QUI IRONT DANS LES POCHES DES SES POLITICIENS VERREUX..QUI NE SERVE RIEN A LEUR VILLAGES .....[PEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

4.Posté par mamadou kante le 13/12/2010 00:24
wadayon le kon le menteur mai excuse mw c notre kon president vieu il ns a menti tjrs nou navon ni leau ni courant alor il est la a mentir regarder les phosphat on nen tire meme pa profit ki peu travailler journer 1500 meme un kokseur de garage nacepte pa cela l con

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State