Référence multimedia du sénégal
.
Google

Il voulait assouvir son envie sur une mineure L'infirmier en chef se retrouve sous les verrous

Article Lu 1610 fois

Pour n'avoir pas pu retenir ses pulsions libidinales, le gars est dans de sales draps. Un long séjour entre quatre murs reste suspendu sur sa tête. Sûrement qu'il regrette déjà son comportement ignoble.



Dans l'enceinte du daara de Malika, il y a un poste de santé. Le sieur Sidy Fall, âgé de quarante et un ans, en est l'infirmier chef. Dans la journée du neuf juin vers treize heures, une fillette avait débarqué sur place pour se faire soigner une plaie au niveau de la main gauche. Il la reçoit dans la salle des soins, mais au lieu de s'acquitter de son travail, Monsieur, qui était tenaillé par une grosse envie de s'envoyer en l’air, l'aborde pour pouvoir satisfaire son désir. Ne pouvant plus se retenir, il commence par se livrer à des attouchements sur elle et introduit ses doigts dans son sexe. Au moment où il tente de la soulever pour l'étaler sur la table afin de passer à l'acte sexuel, il entend des pas de gens qui viennent vers la salle. Il se ravise rapidement et K D âgée de treize ans, en profite pour s'éclipser. Elle file tout droit vers sa tante, employée par le daara comme cuisinière pour la mettre au courant. Médusée par le récit de sa nièce, cette dernière en informe aussitôt le père de la petite. Monsieur, très indigné, ne se fait pas prier pour conduire K D auprès d'un médecin. À l’issue de la consultation, l'homme de l'art diagnostique une déchirure de l'hymen et leur délivre un certificat médical. Muni dudit document médical, il saisit le directeur du daara. Celui-ci organise immédiatement une confrontation entre la fillette, son père et l'infirmier chef. « Effectivement, j'ai eu à consulter K D sans la présence de ses parents, ce que je ne devais pas faire vu qu'elle est mineure" avance Sidy Fall tout en reconnaissant les faits à lui imputés. Il n'en fallait pas plus pour que le directeur lui envoie une demande d'explication et fait un rapport détaillé de la situation à l'endroit de ses chefs hiérarchiques. Finalement le mis en cause écope d'une suspension pour faute lourde. C'est par la suite que l'affaire a atterri entre les mains de l'adjudant Mamadou Seck, commandant de la brigade de gendarmerie de Keur Massar. Interpellé et livré à un enquêteur pour lui tirer les vers du nez, l'infirmier chef opère un revirement de 180o."Je n'ai pas introduit mes doigts dans son sexe et je n'ai pas cherché à entretenir des rapports sexuels avec la fillette. Je me suis tout juste permis de la consulter en l'absence de ses géniteurs, ce qui n'est pas autorisé puisqu'elle est mineure" soutient-il sans convaincre de sa bonne fois. Au terme de la mesure de garde-à-vue qui a été une fois prolongée, Sidy Fall a été présenté hier vendredi au procureur de la république qui lui a décerné un ticket pour l'hôtel zéro étoile de Rebeuss en attendant que la justice le fixe sur son sort.

Bounama Hann
Source: L'observateur

Article Lu 1610 fois

Samedi 23 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State